05 novembre 2009

Cui cui cui

Spoilers !! Sorti en 1963, ce film reste encore et toujours (et malgré la technique d’effets spéciaux qui a vieilli) un sacré traumatisme. Sur l’affiche même, on voit un Hitchcock dessiné, disant ‘ce film est probablement mon plus impressionnant’. Et ce n’est pas peu dire. Si Psychose, en 1960, avait terrorisé le monde, Les Oiseaux, en 1963, l’a traumatisé de la même manière que, 12 ans plus tard, Les Dents De La Mer de Spielberg le fera. Impossible de voir les oiseaux de la même manière après vision du film.... [Lire la suite]