30 octobre 2009

Le manifeste du surréalisme

17 minutes. C'est la durée de ce film (donc, un court-métrage) sorti en 1927, première oeuvre du cinéaste espagnol Luis Bunuel, Un Chien Andalou, coécrit et pensé avec le fameux peintre Salvador Dali. Ce film est tout simplement inracontable. Il démarre par une des séquences les plus mythiques et marquantes de l'histoire du cinéma, reproduite sur l'affiche, visuel totalement culte d'un oeil que l'on tranche avec un rasoir, en pleine nuit, sur un balcon, sous fond de musique andalouse. Un oeil féminin (en fait, un oeil... [Lire la suite]

29 octobre 2009

Satyajit Ray, génie du cinéma indien

Spoilers... Réalisé en 1958, Le Salon De Musique (Jalsaghar) est le sommet absolu du réalisateur indien bengali Satyajit Ray. Le film, tourné en noir & blanc, est interprété par Chhabi Biswas, Ganda Pada Basu et Kali Sarkar (ces noms ne vous disent rien ? Comment vous en vouloir ?), et est totalement représentatif du cinéma de ce grand réalisateur (auteur aussi de La Complainte Du Sentier, du Monde d'Apu et de Délivrance - rien à voir avec le film de Boorman). C'est le quatrième film de ce réalisateur mort en... [Lire la suite]
27 octobre 2009

Poésie pure

SPOILERS… Sorti en 1987, Les Ailes Du Désir est un film franco-allemand réalisé par Wim Wenders, co-écrit par Wenders et l‘écrivain autrichien Peter Handke, et interprété par Bruno Ganz, Peter Falk (dans son propre rôle), Solveig Dommartin et Otto Sander. Le chanteur australien Nick Cave joue son propre rôle, on le voit avec ses Bad Seeds (son groupe) interpréter une version de sa fameuse chanson From Her To Eternity. Tourné en partie en noir & blanc (pour illustrer le monde des anges) et en... [Lire la suite]
27 octobre 2009

Du rire à la chaîne

SPOILERS… 1936, sortie d’un des chefs d’œuvres absolus de Charlie Chaplin, Les Temps Modernes. Dans cette comédie hilarante qu’il interprète avec Paulette Goddard, Chaplin aborde le thème des usines, le travail à la chaîne, et également, en arrière-plan, la Crise économique ayant démarré par le krach boursier de 1929. Premier film de Chaplin à posséder des dialogues, même si Chaplin n’en prononce pas (les quelques rares dialogues sont réservés au patron de l’usine, entre autres). Chaplin ne prononcera... [Lire la suite]
26 octobre 2009

La Passion selon Saint-Andreï

SPOILERS… Réalisé en 1966, mais sorti seulement en 1969, Andreï Roublev est un film d’Andreï Tarkovski, tourné en noir & blanc (exception faite la conclusion, montrant des œuvres de Roublev, en couleurs), interprété par Anatoli Solonitsine (que l’on reverra dans Solaris et Stalker de Tarkovski), Nikolai Grinko (même chose), Ivan Lapikov et Nikolai Sergeiev. Ces noms ne vous disent rien ? C’est un petit peu normal, ce sont des acteurs russes, probablement assez connus en Russie (URSS au moment de la... [Lire la suite]
25 octobre 2009

"It's in the trees ! It's coming !"

Spoilers !   En 1957, un film sortira, qui deviendra rapidement culte, Rendez-Vous Avec La Peur. Réalisé par Jacques Tourneur et interprété par Dana Andrews, Peggy Cummins et Niall MacGinnis, le film est également connu sous divers titres originaux comme Night Of The Demon ou Curse Of The Demon (tout dépend du pays dans lequel il est exploité - respectivement, ces titres sont britanniques et américains).   Chef d'oeuvre absolu du cinéma fantastique et d'épouvante, Rendez-Vous Avec La Peur est célèbre encore et... [Lire la suite]

25 octobre 2009

Un des plus grands classiques absolus du cinéma d'épouvante

SPOILERS... Sorti en 1935, La Fiancée De Frankenstein, réalisé par James Whale (déjà réalisateur d'un Frankenstein avec le même acteur principal), et interprété par Boris Karloff, Elsa Lanchester, Colin Clive et Valerie Hobson, est un des plus grands chef d'oeuvres du cinéma d'épouvante. Le film est aussi interprété par Colin Clive, Valerie Hobson, Ernest Thesiger et Una O'Connor, et est, bien entendu, en noir & blanc. Réfugiée dans les souterrains d'un moulin, la Créature (Boris Karloff) n'a pas péri dans... [Lire la suite]
24 octobre 2009

Sommet de l'oeuvre brooksienne

Spoilers… Sorti en 1974, Frankenstein Junior (Young Frankenstein) est la meilleure comédie (et, donc, le meilleur film) de Mel Brooks. Interprété par Gene Wilder, Peter Boyle, Marty Feldman (et sa tronche inoubliable), Madeline Khan, Cloris Leachman et Kenneth Mars, le film est un summum de délire filmique, une dévastation atomique du thème du Dr Frankenstein inventé par Mary Shelley au XIXème siècle. Tourné en noir & blanc (en dépit de deux images de cet articles, en couleurs), le film, écrit par Brooks et... [Lire la suite]
23 octobre 2009

Le plus beau film de Lynch

SPOILERS... Sorti en 1980, Elephant Man, produit par Mel Brooks (bien connu pour ses films comiques), est le second film de David Lynch. Filmé dans un noir et blanc sublime, le film est largement moins abstrait que son précédent film, Eraserhead, et il raconte une histoire tout à fait vraie, celle de John Merrick (qui s'appelait, en fait, Joseph Merrick), un jeune homme anglais ayant vécu à la fin du XIXème siècle, et qui était atteint d'une maladie extrèmement rare (la neurofibromatose), lui causant de très grande... [Lire la suite]
22 octobre 2009

Une oeuvre fondamentale

Spoilers... En 1962, Chris Marker (réalisateur français) réalise un court-métrage qui changera l'histoire du cinéma : La Jetée. Ce film, en noir & blanc, présente la particularité d'être entièrement constitué de plans fixes. Interprété par Hélène Châtelain, Davos Hanich et Jacques Ledoux (entre autres), c'est une oeuvre fondamentale pour le cinéma de science-fiction (car c'est un film de SF) et pour le cinéma tout court. Le film a totalement influencé le chef d'oeuvre L'Armée Des 12 Singes de Terry Gilliam. Et pour... [Lire la suite]