25 octobre 2009

Un des plus inhabituels films de Rollin

Spoilers… Jean Rollin est un réalisateur bien particulier. C’est un des très rares (voire même le seul) spécialistes, en France, du cinéma fantastique. Ses films sont quasiment tous centrés sur le thème du vampirisme (même si ce n’est pas le cas pour le film que je vais aborder ici), et sont fortement connotés d’érotisme soft (comprendre : nudité), de poésie. Quelquefois gore (mais le sang ne coule quand même pas à flot, sauf dans Les Raisins De La Mort et La Morte-Vivante, que j’ai déjà abordé ici), ses... [Lire la suite]