21 janvier 2019

La suite que personne n'attendait...nanar, ou pas nanar ?

  Spoilers ! Encore une fois, un film venant tout juste (le 20 janvier dernier) d'être rediffusé est à l'honneur sur le blog. Si vous m'aviez demandé, il y à 10 ans, si j'avais l'intention d'aborder ce film ici, j'aurais répondu un non si tonnant et vibrant qu'on l'aurait sans doute entendu de la face cachée de la Lune. Mais que voulez-vous, à force de voir et revoir certains films qui, pourtant, ne mériteraient vraiment pas tant d'honneurs (je revois ce film à chaque diffusion TV, ne l'ayant pas en DVD, et il passe... [Lire la suite]

10 janvier 2019

Par amour pour son fils

Spoilers... C'est reparti pour un petit peu de Roland Emmerich, je pense que vous devez en avoir marre, mais il m'en reste deux à aborder et ensuite, c'est fini. Après avoir abordé un film que j'estime personnellement être son meilleur (Le Jour D'Après, de 2004), voici un film très différent de ce qu'Emmerich avait l'habitude de proposer comme productions, et qui s'avère être son film précédent. Lui qui avait alors l'habitude des blockbusters de SF/catastrophe (et il en fera d'autres), pas toujours très fins et réussis... [Lire la suite]
04 novembre 2017

Steven Spielberg : la grandeur du cinéma populaire

Pour ce nouveau numéro (publié tardivement après le dernier de la série, mais il m'a fallu du temps pour le faire, vu le sujet !) de la série "Un Oeil Sur...", consacré aux filmographies des réalisateurs, je n'ai vraiment pas choisi la facilité. Non seulement la filmographie de ce réalisateur est longue, mais elle est, de plus, du genre à être découpée en plusieurs segments. Je veux bien entendu parler de Steven Spielberg. J'ai hésité (non pas à aborder ce réalisateur dans la série, car au contraire, je tenais vraiment à le faire)... [Lire la suite]
29 septembre 2017

Quentin Tarantino : l'amour de tous les cinémas

  Pour ce deuxième article de la série "Un oeil sur...", place à un réalisateur touche-à-tout et complètement cinéphile sur les bords, j'ai nommé : Quentin Tarantino. Ah la la, que dire, que dire ? C'est bien simple, depuis le premier film que j'ai vu de lui (Pulp Fiction, au cours de son premier passage TV en clair, soit à peu près au moment de la sortie VHS - vous vous rappelez les VHS ? - de Jackie Brown, son film suivant, ou bien de sa sortie en salles, je ne sais plus), je suis tombé radicalement in love with le cinéma de... [Lire la suite]
27 septembre 2017

Christopher Nolan : le nouveau Kubrick ?

Cet article est le premier d'une toute nouvelle catégorie, d'un tout nouveau style d'articles sur le blog : un survol plus ou moins rapide, plus ou moins étendu, de la filmographie d'un réalisateur. Autrefois, Once upon a long ago comme le chantait McCartney il y à 30 ans année pour année, il existait, sur Canalblog, un super blog (dont j'ai un temps fait partie) qui s'appelait Le Cinéma D'Olivier (ne le cherchez pas : il n'existe hélas plus). Le même Olivier, Alice In Oliver (et qui, quand j'ai transféré ce blog d'Allociné, où i... [Lire la suite]
25 septembre 2017

Toujours pareil, toujours différent

Spoilers ! Un de mes romans de science-fiction préférés a toujours été La Guerre Eternelle de Joe Haldeman, paru en 1975. Dans ce roman qui a été récompensé à sa parution, l'auteur, un vétéran du Vietnam, imagine un soldat pris dans une faille temporelle au cours d'une guerre futuriste contre des extra-terrestres, et dont l'engagement militaire, ainsi que celui de ses comparses, est infini, il ne meurt pas, il traverse le temps jusqu'à un futur très lointain, gagnant du galon, et devenant une légende vivante. Quelque part, ce film... [Lire la suite]

22 septembre 2017

Premier Kubrick

  Spoilers... Enfin en DVD, roooooognnnnntudjuuuu ! Enfin en DVD, même s'il ne vient pas tout juste de sortir du four, hein, il existe en DVD, de manière officielle, depuis 2012, mais tout de même. Et quand je dis DVD, je veux dire DVD Zone 2 avec sous-titres français (le film n'a jamais été doublé en VF), sur un éditeur français ("Films Sans Frontières"), pas une édition DVD anglaise sans sous-titres, ou une Zone 1 américaine illisible hors du continent de Donald. Et si je suis aussi content d'avoir enfin, chez moi, une... [Lire la suite]
13 septembre 2017

Les grains de sable

Spoilers... J'adore Steve McQueen dans tous les films que j'ai vus avec lui (je ne les ai pas tous vus, ne m'étant jamais penché sur le tout début de sa carrière). Le bonhomme, parti trop tôt (1980, il avait 50 ans), a quand même joué dans une légion de grands classiques : La Grande Evasion, Les 7 Mercenaires (tous deux de John Sturges), Le Guet-Apens de Peckinpah (Junior Bonner aussi), La Tour Infernale de Guillermin, L'Affaire Thomas Crown et Le Kid De Cincinnati de Norman Jewison, Bullitt de Peter Yates, Le Mans de Katzin,... [Lire la suite]
06 septembre 2017

Un sale boulot que le sien

Spoilers... Clint Eastwood, depuis 1971 et L'Inspecteur Harry de Don Siegel, se traîne une réputation de mec de droite, conservateur, réactionnaire et à la limite du facho. A cause de ce film dans lequel il campe un flic brutal, radical et qui préfère tirer avant de poser des questions (le réalisateur aussi aura des soucis de ce genre). Cette réputation, cette polémique, s'atténuera avec les années, Eastwood ayant quelque peu poli le personnage de "Dirty" Harry Callahan, et ayant aussi accumulé des films (en tant que réalisateur,... [Lire la suite]
04 septembre 2017

La brigade des musées

Spoilers... On le sait, George Clooney est un bon acteur, même très bon acteur (il n'a en revanche pas toujours eu de bons choix en terme d'acteur : s'il le pouvait, je pense qu'il rayerait de la carte sa participation à Batman Et Robin, et les deux suites à Ocean's Eleven ne s'imposaient vraiment pas). Il est aussi un réalisateur, comme chacun le sait. Ses films, franchement très bons, ne sont cependant pas de ceux qui sont destinés à un très large public, ce ne sont pas des blockbusters, plus des films intimistes (il utilise... [Lire la suite]