19 octobre 2009

Gore poétique

SPOILERS… Attention, photos assez choquantes ! Jean Rollin, spécialiste Français de la série B fantastique (aux relents d’érotisme, souvent), s’est essayé à quelques rares reprises dans le gore. En 1978, avec Les Raisins De La Mort (abordé sur le blog depuis très longtemps), et en 1982, avec ce film, La Morte-Vivante, un film pour le coup très très gore. Ce film s’éloigne des obesssions de Rollin pour le vampirisme. Pas autant que Les Raisins De La Mort, qui était une sorte de... [Lire la suite]