04 novembre 2009

Duo chic et de choc

Spoilers ! Notamment sur la fin ! Diffusé l'an dernier sur France 3 en hommage à Paul Newman (ce qui était une excellente initiative de la part de France 3 de diffuser ce film plutôt qu’un autre moins réussi du style En Toute Complicité), L’Arnaque (de George Roy Hill, sorti en 1974) est incontestablement un de ses rôles les plus marquants, un de ses tout meilleurs films, en concurrence directe avec Luke La Main Froide, L’Arnaqueur et Butch Cassidy Et Le Kid (également de George Roy Hill, également avec... [Lire la suite]

03 novembre 2009

Une grande comédie à la sauce Woody Allen

SPOILERS… En 1977, Woody Allen réalise Annie Hall, un de ses plus gros succès, et un de ses films les plus importants. Bien entendu, il tient le rôle principal, aux cotés de Diane Keaton, Tony Roberts, Paul Simon (le chanteur), Christopher Walken et Shelley Duvall (entre autres). Très drôle, le film est un régal absolu, totalement dans le style Woody Allen (les connaisseurs savent de quoi je veux parler). C’est à partir de ce film que Woody Allen a prouvé qu’il était aussi capable de faire des films plus... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 novembre 2009

Pour le voyeur qui sommeille en chacun de nous !

SPOILERS… En 1954, Alfred Hitchcock réalise un de ses grands classiques, et même le premier grand classique de son Âge d’Or (1954-1964), Fenêtre Sur Cour (Rear Window), avec un duo d’acteurs cultissime, James Stewart et Grace Kelly. On y retrouve aussi Raymond ‘Perry Mason’ Burr. La musique, signée Bernard Herrmann, est fantastique, comme toujours ou presque chez ce compositeur. Le photographe professionnel L.B. ‘Jeff’ Jefferies (Stewart) est, suite à un accident, cloué temporairement dans un fauteuil,... [Lire la suite]
03 novembre 2009

Les plaisirs du sado-masochisme...

SPOILERS... Réalisé en 1963 par le maitre incontesté du cinéma horrifique transalpin Mario Bava, Le Corps Et Le Fouet (La Frusta E Il Corpo) est un sommet dans le cinéma d'épouvante des années 60. Interprété par Christopher Lee, Daliah Lavi et Tony Kendall, le film, de style très gothique, aborde le thème du sadomasochisme. XIXème siècle, Europe du nord. Le baron Kurt Menliff (Christopher Lee) est un fervent adepte de la flagellation, qu'il aime surtout à pratiquer sur sa belle-soeur Novenka (Daliah Lavi), qui... [Lire la suite]
02 novembre 2009

Punch Créole pour Tarantino

SPOILERS… En 1997, Quentin Tarantino réalise son film le plus ‘grand public’ (aucune interdiction, ou alors un petit ‘moins de 10 ans’, contrairement à ses autres films, tous interdits aux moins de 12 ou 16 ans). Bénéficiant d’un casting d’enfer (comme tous ses films sauf Boulevard De La Mort, qui a moins de grosses stars), Jackie Brown est un vrai classique du cinéma moderne. Tarantino a fait revenir la star féminine du cinéma de Blaxploitation des 70’s, Pam Grier (Foxy... [Lire la suite]
02 novembre 2009

Bienvenue chez les dégénérés

SPOILERS ! Second film de Wes Craven (après le glauque et déstabilisant La Dernière Maison Sur La Gauche de 1972), La Colline A Des Yeux est à mon sens encore plus réussi que son précédent film. Sorti en 1977, le film a fait l'objet d'une suite en 1985, mais aussi et surtout d'un remake réalisé par Alexandre Aja en 2006 (et ce meme remake a fait l'objet lui-aussi d'une suite un an plus tard). Si le remake du meme nom est excellent, je lui préfère cependant de beaucoup l'original, et ce, pour deux raisons. Tout d'abord,... [Lire la suite]

02 novembre 2009

"Who you gonna call ?"

SPOILERS ! Voici un exemple type de comédie fantastique réussie. Réalisé en 1984 par Ivan Reitman, S.O.S. Fantomes (Ghostbusters) est un film culte pour toute une génération, un film melant adroitement humour, effets spéciaux et frissons, une comédie loufoque extrèmement bien interprétée et réalisée. Bref, un must ! Les acteurs de ce film sont tous absolument géniaux : Bill Murray, Dan Aykroyd, Harold Ramis, Ernie Hudson, Rick Moranis, William Atherton, et la craquante Sigourney Weaver, ici bien loin de son role de Ripley... [Lire la suite]
01 novembre 2009

Come on baby, light my fire

SPOILERS… En 1974, John Guillermin réalise, sur une production d’Irwin Allen (qui a co-réalisé le film, d’ailleurs), le classique absolu du film catastrophe, j’ai nommé La Tour Infernale. Le film reste encore aujourd’hui le summum dans ce genre cinématographique qui fut à la mode dans les années 70, et qui est à la fois jouissif et rempli de limites. Un des principaux critères pour faire un bon film catastrophe, c’est le casting. Il doit y avoir un nombre effarant de... [Lire la suite]
01 novembre 2009

Dans l'enfer blanc de l'Antarctique

SPOILERS !! En 1982, John Carpenter s'attelle au remake d'un classique de la SF made in 50's, La Chose D'Un Autre Monde. Ce remake, appelé tout simplement The Thing, est souvent considéré comme un de ses plus grands films - à juste titre. Pour etre plus franc, on peut tout simplement dire de ce film qu'il est un des plus grands films d'épouvante jamais réalisés.   Interprété par Kurt Russell (un des acteurs fétiches de Carpenter), mis en musique non pas par Carpenter (comme souvent) mais par Ennio Morricone, bénéficiant... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 13:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
01 novembre 2009

Shaft's his name. Shaft's his game.

  Spoilers !!!           Réalisé en 1971 par Gordon Parks, Les Nuits Rouges De Harlem (plus connu sous son titre original, Shaft – à noter, le titre français, sur le DVD, ne comporte plus le mot ‘rouges’) est un des premiers films de Blaxploitation, et un des plus connus (si ce n’est le plus connu) de ce genre cinématographique bien ancré dans les années 70. Des films faits par et pour les Noirs, dans lesquels les méchants étaient souvent…des Blancs racistes.        ... [Lire la suite]