17 août 2017

Frustration absolue

Ce film avait de quoi faire bander une fourmi : un des plus grands romans de toute l'histoire de la science-fiction (Prix Hugo en 1962, porte d'entrée à une des plus fameuses sagas de l'histoire du genre), j'ai nommé Dune de Frank Herbert, adapté par un des plus dingues et inventifs (et cultes) réalisateurs au monde, j'ai nommé Alejandro Jodorowsky, qui venait à l'époque de sortir vivant de son incroyable film La Montagne Sacrée (lequel est indéniablement mon film préféré au mon-deuuuuh). Le projet sera lancé en 1974...et annulé... [Lire la suite]

14 août 2017

Quatre garçons pleins d'avenir

(pas de) Spoilers ! J'adore le cinéma, j'adore le rock. Une équation simple à résoudre : j'adore, par conséquent, les films musicaux, ou les documentaires sur la musique et le rock en général. Et comme je suis un authentique Beatlemaniaque confirmé, du genre à écouter ce groupe huit jours par semaine (ah ah ah), un film sur les Beatles ne pouvait, petit a : être visionné par mes soins, et petit b : se retrouvé abordé sur ce blog. Dont acte. Ce documentaire est sorti en 2016 et est réalisé par Ron Howard. Quand j'ai appris, au... [Lire la suite]
02 août 2017

A Shining Overlook (jeu de mots)

On le sait tous : Shining de Stanley Kubrick est un chef d'oeuvre du cinéma d'horreur, et un chef d'oeuvre du cinéma, tout court. Mais un chef d'oeuvre agaçant, du moins pour moi. Non seulement le film est une mauvaise adaptation du roman de Stephen King (je ne vais pas passer le reste de l'article à énumérer les différences entre le roman et le film, et surtout à énumérer les éléments du roman, certains cruciaux à l'intrigue, qui n'ont pas été utilisés, ou si peu, dans le film), mais il comporte des passages, des détails qui... [Lire la suite]
27 juillet 2017

Voir Roma et mourir...

Ma première rencontre avec le cinéma de Federico Fellini fut environ à l'âge de 11 ans, par le visionnage d'une scène de La Dolce Vita, à la TV (une scène sans intérêt majeur dans le film, pas une de ses scènes les plus iconiques comme celle de la fontaine de Trevi), alors que mes parents zappaient, un soir, pour voir ce qu'il y avait de regardable (n'étant pas des fans de ce genre de films, on n'a pas regardé La Dolce Vita, ce soir-là ! En même temps, à 11 ans, inutile de dire que ça m'aurait royalement emmerdé, ce film...).... [Lire la suite]
10 novembre 2009

Rock'n'roll all nite and all the fuckin' way to the top of the world !

Spoilers… En 1984, Rob Reiner réalise un film absolument culte, This Is Spinal Tap. Ce film, interprété par Reiner lui-même (dans le rôle de Marty DeBergi, un réalisateur), mais également Harry Shearer, Christopher Guest et Michael McKean. Il s’agit, au cas où quelques personnes l’ignoreraient encore, d’un faux documentaire totalement hilarant mettant en scène un faux groupe de heavy metal du nom de Spinal Tap. Les trois membres de Spinal Tap jouent réellement dans le film, et chantent pour de bons. Mais... [Lire la suite]
03 novembre 2009

Concert de légende

(pas de) Spoilers... En 1978, Martin Scorsese réalise un des documentaires musicaux les plus réussis de tous les temps, considéré comme un des live les plus majeurs du rock : The Last Waltz. Le 25 novembre 1976, le groupe canadien (même si son batteur était américain) The Band, qui fut pendant longtemps musiciens d'accompagnement de Bob Dylan (et amis du Barde) faisait son concert d'adieu. Le concert a eu lieu au fameux Winterland Ballroom de San Francisco. Parlez d'un concert mythique ! Car outre le quintet du Band... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 novembre 2009

Un film qui porte bien son nom

Voici un article bien particulier, vu qu'il aborde non pas un film de fiction, mais un documentaire. Et meme un documentaire en deux parties bien différentes, datant toutes deux de 1963. Ce documentaire s'appelle La Rage (La Rabbia), est italien, et a été réalisé par Pier Paolo Pasolini pour ce qui est de la première partie (la plus connue) et Giovannino Guareschi (auteur des livres de la série Don Camillo) pour la seconde partie. Ce documentaire, constitué d'images d'archives internationales, porte très bien son nom.... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 13:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 octobre 2009

Toujours un monde de chiens

Spoilers... Quelques images choc...   Réalisé par Franco E. Prosperi et Gualtiero Jacopetti en 1964, Mondo Cane 2 est, comme son nom l'indique, la suite de Mondo Cane. Pour rappel, Mondo Cane, datant de 1962, était un documentaire trash, ayant fait scandale, et réalisé par les deux auteurs de la suite, ainsi que par Paolo Cavara. C'était un film mélangeant images truquées et images authentiques, et désireux de nous montrer la réalité du monde : peuplades reculées, coutumes étranges, aberrations, violence, trash, morbide... ... [Lire la suite]
21 octobre 2009

Le film le plus violent, choquant, dur, malsain, perturbant, extrême jamais réalisé

SPOILERS… Attention, film choquant ! Réalisé en 2007 par le russe Andrei Iskanov, Philosophy Of A Knife est le film le plus dur, le plus violent, le plus choquant, le plus extrême jamais réalisé, de toute l’histoire du cinéma mondial. Totalement dérangeant, ce film est interprété par (en grosse majorité, compte tenu du sujet) des acteurs japonais, mais aussi russes : Yukari Fujimoto, Yumiko Fujiwara, Svyatoslav Iliyasov…Les citer tous serait ridicule. N’allez pas me dire que vous connaissez ces... [Lire la suite]
19 octobre 2009

Un monde de chiens !

SPOILERS… En 1962 sort un film qui va bouleverser le monde, et créer une nouvelle catégorie de films (qui ne durera pas longtemps, mais marquera elle aussi) : Mondo Cane. Ce film, un documentaire italien réalisé par Gualtiero Jacopetti, Franco E. Prospero et Paolo Cavara, a instauré la vague de cinéma ‘mondo’, ou cinéma-vérité, un style de films cherchant à montrer les étrangetés et aberrations se trouvant sur la Terre. Ce film est donc un documentaire. Mais bon, il vaut mieux parler de ‘documentaire’ au... [Lire la suite]