11 octobre 2017

Le bal des crétins

Spoilers... Aaah, les frangins Coen... Qu'ils fassent des films sérieux (The Barber, Miller's Crossing, No Country For Old Men, Inside Llewelyn Davis) ou des comédies (The Big Lebowski, Arizona Junior, O'Brother, Ave César !), ils parviennent toujours, avec leurs quatre mains de cinq doigts chacune, à faire des films inoubliables et bien à part. Parfois (Fargo, notamment, mais aussi Barton Fink), l'alchimie entre l'humour et le sérieux est totale et dodnne lieu à des films juste insurpassables dans leurs genres. En 2008, soit un an... [Lire la suite]

10 octobre 2017

Comptez sur eux pour foutre la merde

Spoilers ! Il y à quelques semaines, j'ai enfin abordé Junior Bonner, Le Dernier Bagarreur (un magnifique film de 1972 avec Steve McQueen, scandaleusement massacré par une édition DVD qui ne mérite pas ce nom) en disant que c'était le dernier film de Sam Peckinpah que je comptais aborder sur le blog. Sur le coup, j'avais complètement oublié qu'il restait encore un film que j'avais envie d'aborder, du même réalisateur : Le Convoi. Et après, oui, il reste aussi ses deux premiers films (Coups De Feu Dans La Sierra et New Mexico), mais... [Lire la suite]
08 octobre 2017

Deuxième aventure filmique des Scarabées

Spoilers... En 1964, un film en noir & blanc, réalisé par Richard Lester, et tourné à la manière d'un reportage pris sur le vif, sort sur les écrans, et va littéralement casser la baraque, amplifiant un succès pourtant déjà considérable : celui des Beatles. Le film, c'est bien entendu Quatre Garçons Dans Le Vent (A Hard Day's Night), dont l'album de la bande-son (le troisième album du groupe et leur premier entièrement constitué de chansons originales, sans aucune reprise dessus) sera lui aussi, évidemment, un retentissant... [Lire la suite]
05 octobre 2017

"Si tu voyais dans quel état est l'autre !"

Spoilers ! Révélations sur le film ! On ne va pas tourner pendant quatre heures autour de la seule place disponible du parking, autant y aller direct : Fargo est un monument du genre. Du genre policier, du genre comédie, et du genre cinématographique. Ce film des frères Coen (oui, encore eux, et croyez-moi, c'est pas fini sur le blog, car j'ai bien l'intention de combler certains trous et d'aborder ici l'essentiel de leur filmographie, ce qui aurait dû être fait depuis longtemps), leur sixième, fait suite au semi-échec commercial... [Lire la suite]
01 octobre 2017

White Russian, bowling et cool attitude

Spoilers...des détails du film seront révélés ! Parlez d'un film culte. Un vrai film culte : du genre qui n'a pas foncièrement marché à sa sortie (les critiques furent assez partagées) mais est devenu de plus en plus apprécié et réputé au fil du temps. Ca, c'est un vrai film culte : The Big Lebowski, septième film des frères Coen, Joel et Ethan. Sorti en 1998, ce film a fait suite au carton plein de Fargo (1996), chef d'oeuvre de comédie policière noire et absurde comme seuls les deux frangins pouvaient en faire. Et le film sera... [Lire la suite]
26 septembre 2017

Homère d'alors

 Spoilers ! Huitième film de Joel & Ethan Coen (Ethan, non-crédité à la réalisation, a pourtant bien co-réalisé le film avec son franginou, tout comme ils ont écrit le scénario à quatre mains), O'Brother est sorti en 2000 et est une coproduction américano-franco-britannique (pour la France, c'est Studio Canal qui a sorti ses billes). Son titre français est étonnant, son titre original ne l'est pas moins : O'Brother, Where Art Thou ?, et le film est une sorte d'adaptation très, très mais alors vraiment très libre de... [Lire la suite]

21 septembre 2017

Les affreux de la création

Spoilers...révélations sur le film ! Tout a déjà été dit cent fois, mille fois, cent mille fois, sur ce film, alors pourquoi devrais-je essayer de dire quelque chose de plus à son sujet ? Comme l'affiche le dit fièrement, ce film des frères Cohen (leur quatrième) a obtenu, à Cannes en 1991, le Prix de la mise en scène, le Prix d'interprétation masculine, et surtout, surtout, la suprême récompense cannoise (et cinématographique), la Palme d'Or. Sept autres récompenses, au fil de cérémonies diverses (Los Angeles Film Critics... [Lire la suite]
08 septembre 2017

"Every sperm is sacred"

Spoilers... J'ai revu ce film récemment (il est passé fin août sur Paris Première) et je me suis demandé, alors, comment j'avais bien pu faire mon compte pour ne pas l'avoir abordé sur le blog depuis tout ce temps. Après tout, les deux premiers films des Monty Python, Monty Python, Sacré Graal ! et Monty Python, La Vie De Brian (plus les premiers films de Terry Gilliam, très pythonesques parfois) avaient, eux, bien été abordés. Mais Le Sens De La Vie, rien, que t'chi, peanuts, wallou. Il me fallait donc rattraper ce retard illico... [Lire la suite]
04 août 2017

"Who's laughing, now ?!?!"

Spoilers !! En 1981, Sam Raimi, avec un budget d'un ridicule total, va complètement révolutionner le genre du film d'horreur avec un film tout simplement génial : Evil Dead. Réalisé avec donc peu de moyens, avec seulement cinq acteurs tous non-professionnels (et seul un d'entre eux, Bruce Campbell, fera date), avec une équipe techique des plus réduites, dans des décors naturels d'une simplicité biblique (une cabane délabrée dans les bois), et avec des effets spéciaux super bien foutus compte tenu des circonstances, le film sera un... [Lire la suite]
31 mai 2014

Houba

Comme je l'ai dit ici à plusieurs reprises (et je le redirai notamment demain, pour ma prochaine chronique), je suis fan de BD. Aussi, quand j'ai appris qu'Alain Chabat envisageait de faire une adaptation cinéma du Marsupilami, amusante et originale bestiole inventée par André Franquin, je me suis dit chouette, Chabat + BD + Marsupilami, ça va promettre. A la base, Chabat (un grand fan de BD, ça se sent : il faut voir le traitement loufoque, et au final très proche de l'esprit de la BD, qu'il avait fait à Astérix Et Cléopâtre)... [Lire la suite]