21 octobre 2017

La valse des fédoras

Spoilers... Les frères Coen ont démarré leur carrière, en 1984, avec un coup d'éclat : Sang Pour Sang (connu aussi sous son titre original : Blood Simple), un polar à l'humour corrosif devenu rapidement culte en dépit d'un résultat décevant au box-office. Leur film suivant, en 1986, une comédie déjantée avec Nicolas Cage et John Goodman, Arizona Junior, ne marchera pas super fort non plus, mais est un film positivement hilarant, un vrai cartoon filmé à l'ambiance survoltée et décomplexée. Cage y prouvait qu'il peut être vraiment... [Lire la suite]

12 octobre 2017

Nom(bre) de Dieu !

Spoilers... Sincèrement, je ne peux pas dire que je sois un fan de Darren Aronofsky. OK, The Wrestler est un très bon film, et a permis à Mickey Rourke d'avoir enfin, des années après Angel Heart et L'Année Du Dragon, un nouveau rôle à la hauteur de sa stature. Mais en revanche, The Fountain m'a royalement fait chier, Black Swan était pas mal, mais je n'aime pas le milieu de la danse classique donc dans l'ensemble je n'ai pas accroché plus que ça, et quant à Noé, merci de ne pas m'en parler sinon je m'énerve (dans le genre film... [Lire la suite]
10 octobre 2017

Le monde merveilleux de Philip K. Dick

 Spoilers... Alors que Blade Runner, ce chef d'oeuvre absolu du cinéma de SF, et du cinéma tout court, va se faire offrir une suite dans un peu plus d'une semaine (Blade Runner 2049, que je n'irai pas voir car, sincèrement, je ne le sens pas ; je le verrai très certainement tôt ou tard, mais en DVD ou BR), il était temps, sur le blog, de parler, enfin, d'une autre adaptation (une des nombreuses adaptations) de l'oeuvre de Philip K. Dick, génie littéraire de la SF. J'ai nommé Total Recall, l'original, sorti en 1990 et réalisé... [Lire la suite]
05 octobre 2017

"Si tu voyais dans quel état est l'autre !"

Spoilers ! Révélations sur le film ! On ne va pas tourner pendant quatre heures autour de la seule place disponible du parking, autant y aller direct : Fargo est un monument du genre. Du genre policier, du genre comédie, et du genre cinématographique. Ce film des frères Coen (oui, encore eux, et croyez-moi, c'est pas fini sur le blog, car j'ai bien l'intention de combler certains trous et d'aborder ici l'essentiel de leur filmographie, ce qui aurait dû être fait depuis longtemps), leur sixième, fait suite au semi-échec commercial... [Lire la suite]
03 octobre 2017

Stanley Kubrick : le Maître

Pour ce troisième volet des "Un oeil sur..." (nom de la catégorie), place à un réalisateur des plus mythiques, et incontestablement mon préféré : Stanley Kubrick. Je ne saurai dire à quel point sa mort, en 1999, peu avant la sortie de son ultime film Eyes Wide Shut (qu'il n'aura eu le temps de voir qu'en version non-synchronisée, encore un work in progress, mais presque finalisé), m'a traumatisé, comme l'a fait celle de David Bowie en 2016. Se dire qu'il n'y aura plus jamais de nouveau Kubrick (et de nouveau Bowie, pour la... [Lire la suite]
03 octobre 2017

"La question n'est pas de savoir qui je suis, mais où je suis"

  Spoilers ! Je n'ai jamais été un gros fan des slashers, ces films d'horreur mettant en scène un tueur acharné et increvable (la liste des sagas de slashers, type Vendredi 13 ou Freddy, est assez longue, et ça inclut aussi le film que j'aborde, premier d'une série de quatre opus). OK, il y en à des bons, vraiment des bons : le premier Halloween (La Nuit Des Masques, 1978), signé John Carpenter ; le premier Vendredi 13, par Sean S. Cunningham ; le premier Freddy (Les Griffes De La Nuit), par Wes Craven ; Black Christmas... [Lire la suite]

02 octobre 2017

L'Evangile du futur selon Saint Luc

Spoilers... Inutile de présenter Luc Besson. Vrai nabab du cinéma blockbustérien francaouis, le bonhomme est aussi célèbre pour ses films (dernier en date : Valerian Et La Cité Des Mille Planètes, son adaptation de la BD culte Valerian, que je n'ai pas vue, et ça ne m'intéresse pas), ses productions (rien que pour avoir produit les Taxi et Transporteur, il mériterait de brûler en Enfer, enroulé dans les bobines de ses productions, qui, avec la chaleur des flammes, fondraient lentement mais sûrement sur sa peau) et sa fameuse Cité... [Lire la suite]
01 octobre 2017

White Russian, bowling et cool attitude

Spoilers...des détails du film seront révélés ! Parlez d'un film culte. Un vrai film culte : du genre qui n'a pas foncièrement marché à sa sortie (les critiques furent assez partagées) mais est devenu de plus en plus apprécié et réputé au fil du temps. Ca, c'est un vrai film culte : The Big Lebowski, septième film des frères Coen, Joel et Ethan. Sorti en 1998, ce film a fait suite au carton plein de Fargo (1996), chef d'oeuvre de comédie policière noire et absurde comme seuls les deux frangins pouvaient en faire. Et le film sera... [Lire la suite]
29 septembre 2017

Quentin Tarantino : l'amour de tous les cinémas

  Pour ce deuxième article de la série "Un oeil sur...", place à un réalisateur touche-à-tout et complètement cinéphile sur les bords, j'ai nommé : Quentin Tarantino. Ah la la, que dire, que dire ? C'est bien simple, depuis le premier film que j'ai vu de lui (Pulp Fiction, au cours de son premier passage TV en clair, soit à peu près au moment de la sortie VHS - vous vous rappelez les VHS ? - de Jackie Brown, son film suivant, ou bien de sa sortie en salles, je ne sais plus), je suis tombé radicalement in love with le cinéma de... [Lire la suite]
29 septembre 2017

La conquête du Paradis

 Spoilers ! Co-production franco-britannico-espagnole, ce film, à sa sortie, a cassé la baraque. Personne ne pouvait alors savoir que ça serait le dernier bon film de Ridley Scott pour une période dramatiquement longue de 8 ans. En effet, après ce film sorti en 1992 (année évidente pour la sortie du film : 500 ans après les faits relatés), Ridley sortira Lame De Fond en 1996 et A Armes Egales en 1997, deux films franchement ratés (surtout le second : personne n'a oublié ce gigantesque moment nanardesque où une Demi Moore crâne... [Lire la suite]