17 novembre 2017

La Beatlemania dans toute sa splendeur

Spoilers ! Peut-être est-ce difficile à imaginer aujourd'hui (encore que), mais à l'époque de la sortie de ce film, soit en 1964, c'était infernal. Je parle des Beatles et de leur succès. Groupe dont je suis fan au point le plus absolu, les Beatles ont connu, en 1964, un pic incroyable en ce qui concerne leur popularité. Elle n'a jamais cessé de grimper, OK, mais elle a vraiment commencé à atteindre des proportions incroyablement dingues à l'époque de la sortie de ce film, leur premier, intitulé, chez nous, Quatre Garçons Dans Le... [Lire la suite]

12 novembre 2017

"On le tue maintenant, ou on boit petit café d'abord ?"

 Spoilers ! Il existe une sorte de trilogie divine, dans le registre de la comédie française populaire des années 60. Trois films intouchables, avec à peu près le même casting (l'acteur principal est le même, en tout cas), le même réalisateur, probablement la même équipe technique ou en tout cas grosso modo la même, et le même scénariste/dialoguiste. Bien entendu, je veux parler des Tontons Flingueurs, des Barbouzes et de Ne Nous Fâchons Pas, sortis respectivement en 1963, 1964 et 1965. J'avais déjà abordé ici, il y à... [Lire la suite]
07 novembre 2017

"Qui peut changer le passé, peut changer le futur"

Spoilers... Un des plus grands (et des plus ambitieux) romans de Stephen King est publié en 2011 aux USA et en 2013 chez nous : long d'un peu plus de 900 pages en grand format, c'est par conséquent un véritable pavé du nom de 22/11/63, une histoire grandiose sur un sujet quelque peu éculé (le voyage temporel), que King a magnifiquement réussi à traiter. Dès ma première lecture du roman, à sa sortie, j'ai eu envie d'en voir une adaptation cinéma, me disant que, tôt ou tard, une telle histoire serait adaptée. Elle l'a bien été, mais... [Lire la suite]
08 octobre 2017

Deuxième aventure filmique des Scarabées

Spoilers... En 1964, un film en noir & blanc, réalisé par Richard Lester, et tourné à la manière d'un reportage pris sur le vif, sort sur les écrans, et va littéralement casser la baraque, amplifiant un succès pourtant déjà considérable : celui des Beatles. Le film, c'est bien entendu Quatre Garçons Dans Le Vent (A Hard Day's Night), dont l'album de la bande-son (le troisième album du groupe et leur premier entièrement constitué de chansons originales, sans aucune reprise dessus) sera lui aussi, évidemment, un retentissant... [Lire la suite]
06 octobre 2017

La Célébration du Roi Lézard

Spoilers...enfin, non, pas beaucoup, en fait... Récemment, j'ai (enfin) abordé le génial (mais controversé) film d'Oliver Stone, The Doors, biopic sur ce fameux groupe de rock américain des années 60. Je ne vais pas m'arrêter là, en si bon chemin : un documentaire existe, sur le groupe, sorti en 2008, alors pourquoi ne pas l'aborder, après tout ? D'autant plus qu'à sa sortie, ce documentaire, dont le seul reproche à faire est sa courte durée (1h22, générique de fin compris), fut bien remarqué, ayant été en sélection officielle dans... [Lire la suite]
03 octobre 2017

Stanley Kubrick : le Maître

Pour ce troisième volet des "Un oeil sur..." (nom de la catégorie), place à un réalisateur des plus mythiques, et incontestablement mon préféré : Stanley Kubrick. Je ne saurai dire à quel point sa mort, en 1999, peu avant la sortie de son ultime film Eyes Wide Shut (qu'il n'aura eu le temps de voir qu'en version non-synchronisée, encore un work in progress, mais presque finalisé), m'a traumatisé, comme l'a fait celle de David Bowie en 2016. Se dire qu'il n'y aura plus jamais de nouveau Kubrick (et de nouveau Bowie, pour la... [Lire la suite]

30 septembre 2017

Un bon p'tit coup d'Cid d'Espagne !

Spoilers ! Sans doute parmi vous y aura-t-il du monde pour se souvenir de plus ou moins lointains cours de français où on vous a fait lire Le Cid de Corneille (tout le monde ne l'a pas étudié ; moi, par exemple, j'y ai échappé). A ceux-là, à celles-là, qui n'ont peut-être pas de très bons souvenirs de cette période, sans doute que le visionnage de ce film, adapté de la fameuse pièce épique, ne les intéressera pas. Ca serait quand même sacrément dommage, car ce film, sorti en 1961 et réalisé par Anthony Mann (La Chute De L'Empire... [Lire la suite]
27 septembre 2017

Redford s'essaie au thriller

Spoilers... Depuis 1980, Robert Redford, un des plus grands acteurs de sa génération, a réalisé neuf films, parmi lesquels Et Au Milieu Coule Une Rivière, L'Homme Qui Murmurait A L'Oreille Des Chevaux et Milagro, qui obtinrent tous un gros succès commercial et critique. Dans l'ensemble, des films plutôt d'auteur, pas des blockbusters d'action ou des films trépidants. Une seule exception à la règle : son dernier film en date, sorti en 2013, dans lequel non seulement il a signé la réalisation, mais où il joue un des rôles principaux... [Lire la suite]
17 septembre 2017

Le cri du papillon

Spoilers... Il paraît qu'à la sortie du film, en 1991, ce fut terrible ; un coup à diviser les fans des Doors, entre ceux qui adorèrent le film et ceux qui estimèrent que personne, personne, tu m'entends bien, personne putain, ne pouvait jouer le rôle de Jim Morrison. Il paraît que la tombe de Jim, au cimetière du Père-Lachaise, fut taguée avec l'inscription "Val isn't Jim". Mais au final, The Doors, réalisé en 1991 donc, par Oliver Stone, est un classique, probablement le meilleur rôle de Val Kilmer, un des meilleurs films (avec... [Lire la suite]
13 septembre 2017

Les grains de sable

Spoilers... J'adore Steve McQueen dans tous les films que j'ai vus avec lui (je ne les ai pas tous vus, ne m'étant jamais penché sur le tout début de sa carrière). Le bonhomme, parti trop tôt (1980, il avait 50 ans), a quand même joué dans une légion de grands classiques : La Grande Evasion, Les 7 Mercenaires (tous deux de John Sturges), Le Guet-Apens de Peckinpah (Junior Bonner aussi), La Tour Infernale de Guillermin, L'Affaire Thomas Crown et Le Kid De Cincinnati de Norman Jewison, Bullitt de Peter Yates, Le Mans de Katzin,... [Lire la suite]