26 juillet 2017

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8...le compte est bon !

Spoilers !... Décidément, Quentin Tarantino arrivera toujours - tou-JOURS - à me surprendre et à me ravir. Ce fut le cas dès le premier film que j'ai vu de lui, Pulp Fiction, qui a littéralement traumatisé le cinéphile en moi dès le premier visionnage. Puis ce fut Jackie Brown (qui reste à ce jour le film que j'aime le moins de lui, mais c'est vraiment relatif), Reservoir Dogs...et mon premier Tarantino au cinéma (suivi de tous les autres par la suite), Kill Bill Vol.1. En sortant de la salle en ce jour de 2003, j'avais une hâte,... [Lire la suite]

25 juillet 2017

Retour...aux sources ?

Spoilers... Sincèrement, quand l'annonce de l'arrivée de Daniel Craig dans la saga 007, en tant que rôle-titre, a fuité en 2005, j'ai eu un instant de surprise avant de me dire, assez rapidement, qu'il était probablement l'acteur qu'il fallait pour dépoussiérer le mythe, qui commençait franchement à sentir la cave moisie depuis plusieurs années (hormis GoldenEye, je n'aime aucun film de la période Brosnan, même si Demain Ne Meurt Jamais a ses moments sympas). En plus, Craig est blond, comme James Bond dans les romans de Ian... [Lire la suite]
31 mai 2014

Houba

Comme je l'ai dit ici à plusieurs reprises (et je le redirai notamment demain, pour ma prochaine chronique), je suis fan de BD. Aussi, quand j'ai appris qu'Alain Chabat envisageait de faire une adaptation cinéma du Marsupilami, amusante et originale bestiole inventée par André Franquin, je me suis dit chouette, Chabat + BD + Marsupilami, ça va promettre. A la base, Chabat (un grand fan de BD, ça se sent : il faut voir le traitement loufoque, et au final très proche de l'esprit de la BD, qu'il avait fait à Astérix Et Cléopâtre)... [Lire la suite]
31 mai 2014

"J'insiste sur le D"

Aaah, Quentin Tarantino... Ce mec me tue. On a l'impression qu'il peut tout faire. Et d'ailleurs, il a quasiment tout fait : film de guerre, film de gangsters, film d'exploitation pur et dur, film de blaxploitation, film d'horreur (en producteur et/ou scénariste), film de baston...et western. Ne lui reste plus qu'à faire un péplum, ou un film d'aventures classique, et il aura tâté d'à peu près tous les genres cinématographiques (ses films étants dans l'ensemble vraiment fendards, on peut rajouter la comédie dans les genres... [Lire la suite]
30 mai 2014

Le plus grand des Présidents

Des films abordant la vie (ou une partie de la vie) de vrais Présidents des Etats-Unis, il y en à eu : Nixon par Oliver Stone, W. (sur George W. Bush) par le même réalisateur (qui a aussi fait un film sur l'enquête officielle - le Rapport Warren - sur l'assassinat de Kennedy avec JFK), Primary Colors de Mike Nichols, qui s'inspire plus qu'à moitié de la campagne électorale de Bill Clinton, Jefferson A Paris de James Ivory. Sans parler des films sur des Présidents fictifs (Primary Colors est aussi à citer, mais on nommera également... [Lire la suite]
27 mai 2014

"Refais l'accent belge, et je t'explose ta gueule ! Compris ?"

Après le succès monumental (c'est le mot qui convient le plus, vraiment) de Bienvenue Chez Les Ch'tis en 2008, inutile de dire que Dany Boon, dont ce n'était que le deuxième film en tant que réalisateur (le premier, c'était La Maison Du Bonheur, film vraiment sympa et rigolo, mais pas grandiose, en 2006), était attendu au coin du bois avec des branches d'arbres enflammées et des fourches, dans le cas où le successeur de ce succès public ahurissant s'avérait être un bide. Deux ans après son film sur le Nôôôôôôrd, Boon nous offre... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 18:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

25 mai 2014

Même pas mort, le 007

La saga James Bond 007 est mythique, c'est à l'heure actuelle, il me semble, la franchise cinématographique la plus longue parmi celles qui sont toujours en activité. Depuis 52 ans et le premier film, James Bond 007 Contre Docteur No (1962) ! Il y à eu de tout, à boire et à manger, dans la saga : les films avec Sean Connery (quasiment tous sont des chefs d'oeuvre, mis à part le premier qui possède cependant un grand charme kitsch de prototype imparfait, et Les Diamants Sont Eternels, de 1971, qui est un peu chabraque, mais fendard)... [Lire la suite]
24 mai 2014

Enfin !

Le rêve de tout fan d'un roman, d'une BD, est de voir son oeuvre préférée adaptée au cinéma (ou, le cas échéant, à la TV). Quand il s'agit d'une oeuvre aussi mythique, fameuse, appréciée que la série de BD Tintin d'Hergé, le bonheur est à son comble, et mélangée avec beaucoup d'appréhension, pour ne pas dire, de crainte. La première adaptation de l'oeuvre d'Hergé a eu lieu en 1947 avec un film d'animation (fait avec des marionnettes, en noir & blanc) belge adapté du Crabe Aux Pinces D'Or, le film fut réalisé par Claude Misonne... [Lire la suite]
13 août 2011

L'affrontement final se rapproche...et se produit !

SPOILERS... Cet article aborde les deux parties de cet ultime volet de la saga. On approche enfin du dénouement concernant les Harry Potter (pour les films), même s'il faudra encore attendre jusqu'en juillet pour voir la deuxième et dernière partie du film. Car Harry Potter Et Les Reliques De La Mort, dernier opus de la saga, réalisé par David Yates (comme les cinquième et sixième films), est en deux volets. La première partie vient tout juste de sortir, et je viens tout juste de la voir. C'est donc, encore une fois, un article de... [Lire la suite]
23 janvier 2011

Pas la vie qu'il souhaitait

SPOILERS... Sorti en novembre dernier dans les salles, L'Homme Qui Voulait Vivre Sa Vie est l'adaptation du roman du même nom (en VO, The Big Picture) de Douglas Kennedy, à l'heure actuelle un des auteurs les plus à la mode et lus (un Américain). Le film, lui, est totalement français, et réalisé par Eric Lartigau (plus connu pour ses comédies, comme Prête-Moi Ta Main ou Un Ticket Pour L'Espace, que pour des films sérieux, comme ce film). Interprété par Romain Duris, Marina Foïs, Niels Arestrup, Eric Ruf, Branka Katic et... [Lire la suite]