02 décembre 2018

Le dernier hors-la-loi

Spoilers... Ayant récemment consacré un article de la catégorie "Un Oeil Sur..." (qui aborde les filmographies complètes, et la prochaine, ça sera probablement pour John Boorman) à Sam Peckinpah, j'ai eu envie de réaborder un de ses films ici. Mais lequel ? Pas Le Convoi ni Junior Bonner, ils ont  été abordés ici l'an dernier, c'est trop tôt, et je ne vois pas ce que j'aurais pu dire de nouveau à leur sujet. Pas Apportez-Moi La Tête D'Alfredo Garcia car ce film, mon grand préféré de Peckinpah (et sans doute son meilleur), qui... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 10:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 novembre 2018

Sam Peckinpah : le cinéaste de la violence

Pour ce nouvel épisode de "Un Oeil Sur...", place à un de mes réalisateurs de putain-de-chevet, mort en 1984 à l'âge de 59 ans, alors que son ultime film venait de sortir, j'ai nommé : Sam Peckinpah. On parle parfois de réalisateurs confrontés à des ennuis, sur un de leurs films, avec leurs producteurs ou distributeurs. Par exemple, John McTiernan avec son (épouvantablement mauvais) remake de Rollerball, ou bien Kubrick avec Orange Mécanique (rapport à la violence du film). Sam Peckinpah, lui, a été victime de ce genre de coups du... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
10 novembre 2018

Sergio Leone : Il padrino del cinema europeo

Nouvel article dans la série "Un oeil sur...", qui aborde les filmographies de grands réalisateurs. Cet article sera plus court, largement plus court que les précédents, car le réalisateur en question, décédé en 1989 à l'âge de 60 ans (l'année prochaine, ça fera 30 ans déjà), bien que comptant parmi les plus importants qui soient (ce qui ne fut pas forcément clamé de son vivant, soit dit en passant), n'a au final pas réalisé beaucoup de films. Je veux bien sûr parler de Sergio Leone, immense (dans tous les sens du terme) réalisateur... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
28 octobre 2017

Le gang de Spikes

Spoilers ! Ce film n'a très certainement pas du attirer les foules en masse à sa sortie en 1974. Il faudra attendre longtemps pour qu'il sorte enfin en DVD, édité chez Wild Side, dans la fameuse collection des 'Introuvables' (collection ayant notamment réédité pas mal de films de Dario Argento, mais aussi deux-trois Jodorowsky et des raretés telles que Les Révoltés De L'An 2000 et Satan Mon Amour), et quant aux diffusions TV, elles ne doivent vraiment pas être nombreuses. Ce film est pourtant loin d'être raté et à négliger, oh que... [Lire la suite]
09 octobre 2017

La grande course autour de l'Ouest

Spoilers... Avis aux amateurs de westerns n'ayant encore jamais vu ce film (ce qui ne serait pas trop étonnant, vu qu'il ne passe jamais à la TV, et que ses éditions DVD et Blu-ray ne sont facilement trouvables que sur Internet) : si vous voulez encore plus approfondir vos connaissances westerniennes et vous payer un sacré grand moment de cinéma western de haute volée, ruez-vous sur ce film, que ce soit à pied, à cheval, en voiture ou en fusée. Sorti en 1975, dernier western réalisé par Richard Brooks (Les Professionnels), restauré... [Lire la suite]
07 octobre 2017

Premier western pour Robert Altman

Spoilers ! Le titre de mon article est "Premier western pour Robert Altman". Ca signifie forcément qu'Altman en fera d'autres, non ? Oui, en l'occurrence, un, en 1976, soit 5 ans après celui-ci (qui date donc de 1971), et qui s'appellera Buffalo Bill Et Les Indiens, une comédie western avec un Paul Newman génial, film que j'avais abordé ici il y à quelques années. Autant ce film était léger, voire même drôle, voire même hilarant par moments, autant cet autre western, son premier donc, est dans l'ensemble assez rude, un western... [Lire la suite]

29 septembre 2017

Quentin Tarantino : l'amour de tous les cinémas

  Pour ce deuxième article de la série "Un oeil sur...", place à un réalisateur touche-à-tout et complètement cinéphile sur les bords, j'ai nommé : Quentin Tarantino. Ah la la, que dire, que dire ? C'est bien simple, depuis le premier film que j'ai vu de lui (Pulp Fiction, au cours de son premier passage TV en clair, soit à peu près au moment de la sortie VHS - vous vous rappelez les VHS ? - de Jackie Brown, son film suivant, ou bien de sa sortie en salles, je ne sais plus), je suis tombé radicalement in love with le cinéma de... [Lire la suite]
20 septembre 2017

Beautiful Loser

Spoilers... Il me restait un film de Sam Peckinpah à aborder ici. Enfin, non, il m'en restait trois : celui-ci, et ses deux premiers films, Coups De Feu Dans La Sierra et New Mexico, mais je n'ai pas l'intention de les aborder. En revanche, depuis le temps que je voulais le faire, ce Junior Bonner, maintenant c'est chose faite. Je vais commencer ma chronique par pousser un violent coup de gueule : ce film, sublime, est totalement oublié. Il ne passe jamais à la TV (en tout cas, pas sur la TNT et les chaînes du câble ; peut-être sur... [Lire la suite]
07 septembre 2017

Le western le plus violent jamais réalisé

Spoilers...et images brutales... Quand on parle de western, on pense à John Wayne, aux films de Sergio Leone, à Eastwood dans les mêmes films de Leone ou dans ses propres films (Impitoyable)... On pense à Gary Cooper, à Kevin Costner dans Danse Avec Les Loups... On pense à Sam Peckinpah, aussi. Peckinpah, dont La Horde Sauvage (1969) se taille la réputation de western le plus brutal et violent jamais réalisé. Je le pensais, autrefois, avant de voir Soldat Bleu. Ce film réalisé par Ralph Nelson date de 1970 et est indéniablement le... [Lire la suite]
27 août 2017

Au pays du soleil lev...heu, couchant

Spoilers... J'adore les westerns. Ce genre et la SF, ce sont mes deux préférés. Mais le "ouestairne" passe en premier. Avec une nette préférence pour les westerns spaghetti et les westerns crépusculaires et révisionnistes des années 70 (les Peckinpah, Eastwood, Penn). Mais j'aime tous les westerns en général, je prends beaucoup voire énormément de plaisir à en regarder un, et quand il en passe un à la TV, généralement, je ne le loupe pas, sauf si je l'ai vu récemment. Par exemple, dimanche dernier, sur une chaîne de la TNT (HD1, je... [Lire la suite]