15 novembre 2017

Anarchie filmique absolue

Spoilers... Ce film, Robert Altman ne l'aurait très certainement pas fait s'il n'avait pas, juste avant, réalisé M.A.S.H., pour lequel il a obtenu, en 1970, la sacro-sainte Palme d'Or (pour l'anecdote inutile, on aperçoit, à un moment donné, l'affiche du film dans une scène). Un tel projet, aussi fou, aussi anarchique, aussi gueudin que Brewster McCloud n'aurait très certainement jamais pu voir le jour sans cette auréole de gloire qui rôdait autour du brillant réalisateur à l'époque. Je vais avor du mal à parler de ce film, je le... [Lire la suite]

08 novembre 2017

La fuite en avant

Spoilers... Réalisé en 1974, ce film est une des plus grandes réussites de Robert Altman. Ce qui, quand on se penche d'un peu plus près sur la faramineuse filmographie de ce réalisateur, n'est pas peu dire : M.A.S.H., The Player, Short Cuts, Le Privé, Popeye, Brewster McCloud, Buffalo Bill Et Les Indiens, Nashville, John McCabe, Un Mariage, ça commence à chiffrer tout ça. Adapté d'un roman d'Edward Anderson, ce film s'appelle Nous Sommes Tous Des Voleurs, en anglais, Thieves Like Us ("des voleurs comme nous", le titre français est... [Lire la suite]
07 octobre 2017

Premier western pour Robert Altman

Spoilers ! Le titre de mon article est "Premier western pour Robert Altman". Ca signifie forcément qu'Altman en fera d'autres, non ? Oui, en l'occurrence, un, en 1976, soit 5 ans après celui-ci (qui date donc de 1971), et qui s'appellera Buffalo Bill Et Les Indiens, une comédie western avec un Paul Newman génial, film que j'avais abordé ici il y à quelques années. Autant ce film était léger, voire même drôle, voire même hilarant par moments, autant cet autre western, son premier donc, est dans l'ensemble assez rude, un western... [Lire la suite]
10 octobre 2009

"Here's Johnny !!"

Stephen King sera si déçu par ce film qu'il n'aura de cesse d'en faire une autre adaptation (qui se fera pour la télévision : Shining : Les Couloirs De La Peur, par Mick Garris, avec Stephen Webber et Rebecca DeMornay, entre autres). Il faut reconnaitre que, pour le coup, Stanley Kubrick (autre génie aux initiales S.K.) aura un peu déconné. Si Shining, sorti en 1980, est une grande réussite, ce n'est donc pas grace à la force de son adaptation du fabuleux best-seller du King de l'épouvante. Personellement, ayant lu... [Lire la suite]