01 octobre 2009

Pour spectateurs plus qu'avertis

  Attention, cet article raconte le scénario du film !   Voici probablement le film le plus sulfureux, le plus violent et le plus dérangeant de l'histoire du septième art. Pour tout dire, ce film aurait pu être la raison de l'assassinat de son réalisateur, Pier Paolo Pasolini, s'il avait été programmé en salles avant son assassinat. Mais il est sorti mondialement en 1976, et Pasolini a été retrouvé assassiné (poignardé) en novembre 1975... Ce film, c'est Salo Ou Les 120 Journées De Sodome, transposition du roman du... [Lire la suite]