12 octobre 2017

Un des meilleurs films de Sly

Spoilers... Ce film est dans l'ensemble relativement peu connu, et c'est grand dommage. Oh, ce n'est pas un chef d'oeuvre du genre, attention, mais il mériterait vraiment de : a) passer plus souvent à la TV, et b) être connu du plus grand nombre de gens. Sorti en 1981, réalisé par Bruce Malmuth (qui n'a réalisé que 6 films en tout, de 1975 à 1994, celui-ci étant son deuxième, et qui est mort en 2005 ; son autre film connu est, accrochez-vous bien car ça va secouer méchamment, Echec Et Mort avec Steven Seagal en 1990. Ah, j'avais... [Lire la suite]

10 novembre 2009

Des larmes dans la pluie

  SPOILERS !       Réalisé en 1982 par Ridley Scott, Blade Runner est THE sommet incontestable de l’histoire du cinéma de science-fiction, le film le plus génialement décoré de l’histoire du cinéma de science-fiction, et sans doute la plus belle adaptation d’un roman/nouvelle de l’auteur culte de SF Philip K. Dick (Total Recall et Minority Report, c’est aussi adapté de son univers sombre). Interprété par une foule de talentueux acteurs (Harrison Ford, Rutger Hauer, Sean Young, Edward James Olmos, Daryl... [Lire la suite]
07 novembre 2009

Jeu de massacre

SPOILERS ! En tant qu'ultime film de Sam Peckinpah, Osterman Week-End ne peut décemment pas être comparé avec les merveilles que sont La Horde Sauvage, Apportez-Moi La Tête D'Alfredo Garcia, Pat Garrett & Billy The Kid ou Un Nommé Cable Hogue. Mais ça ne l'empêche pourtant pas d'être vraiment excellent. Porté par une interprétation éclatante de Rutger Hauer, Craig T. Nelson, Dennis Hopper, Burt Lancaster et John Hurt, le film est un fleuron incontestable du cinéma d'espionnage, de complot, de manipulation. En... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 octobre 2009

Love Story trash

SPOILERS...     Pour son second film, Paul Verhoeven réalise une sorte de remake trash et batave du film Love Story de Arthur Hiller. Ici aussi, le film démarre plutot bien, et se termine plutot mal. Seulement, dans ce film de Verhoeven (adapté d'un roman du meme nom), on cotoie les plus vils instincts humains. Ici, le sang, le vomi, la merde, se mélange au sexe. Ce film, s'est Turkish Delight (Turks Fruit), et il date de 1972. Interprété par Rutger Hauer et Monique Van De Ven (ce fut leur premier role pour chacun... [Lire la suite]
26 octobre 2009

Le plus grand Verhoeven

SPOILERS !     Paul Verhoeven est surtout connu pour Robocop et Basic Instinct, mais il ne faudrait pas oublier les films qu'il a tourné dans son pays natal, la Hollande. Et parmi ces films, le plus grand est incontestablement Le Choix Du Destin (titre français ridicule), plus connu sous son titre international de Soldier Of Orange (Soldaat Van Oranje pour sont titre néerlandais). Le film date de 1977, et n'est pas seulement le meilleur film hollandais de Verhoeven, mais aussi son plus grand film tout court. C'est, pour... [Lire la suite]
15 octobre 2009

Une superbe fresque

SPOILERS !   En 1974, Paul Verhoeven réalise une adaptation du roman autobiographique de Neel Doff, Keetje Tippel. Ce film, du meme nom (Katie Tippel en version internationale) est une des plus belles productions du cinéma néerlandais. Interprété avec brio par Monique Van De Ven (Turkish Delight) et Rutger Hauer, le film raconte les aventures d'une jeune fille du peuple, qui va passer de sa misérable condition d'ouvrière/employée abusée à celle de fille aisée, en passant par la case prostitution. Sur une musique sublime de... [Lire la suite]
01 octobre 2009

De bruit et de fureur

  SPOILERS... Pour son dernier film avant son arrivée à Hollywood, Paul Verhoeven, le fameux Hollandais violent, réalise un film d'aventures moyen-ageux, coproduction entre la Hollande, l'Espagne (le film a apparemment été tourné là-bas, meme s'il se situe en Europe de l'Ouest) et les USA. Pour la première fois, il dirige des acteurs américains (ici, Jennifer Jason Leigh), et pour la denrière fois, Rutger Hauer, son acteur fétiche, ayant joué dans quasiment tous ses films hollandais (citons, comme classiques, Soldiers Of... [Lire la suite]