10 janvier 2019

Par amour pour son fils

Spoilers... C'est reparti pour un petit peu de Roland Emmerich, je pense que vous devez en avoir marre, mais il m'en reste deux à aborder et ensuite, c'est fini. Après avoir abordé un film que j'estime personnellement être son meilleur (Le Jour D'Après, de 2004), voici un film très différent de ce qu'Emmerich avait l'habitude de proposer comme productions, et qui s'avère être son film précédent. Lui qui avait alors l'habitude des blockbusters de SF/catastrophe (et il en fera d'autres), pas toujours très fins et réussis... [Lire la suite]

04 janvier 2019

Le meilleur film de Roland Emmerich ?

Spoilers... Je vais encore parler de Roland Emmerich ici, croyez-bien que j'en suis désolé (non, c'est pas vrai), et le plus drôle, c'est qu'il me reste non pas un, mais deux de ses films à aborder sur le blog. Peut-être même trois, en fait. Un de ces films finira, probablement, dans la catégorie des nanars (c'est même certain), et les deux autres n'y auront pas droit, parce que ce ne sont pas des nanars. Celui-ci est même, probablement, le meilleur film de Roland Emmerich, du moins en concurrence avec Independence Day. Il s'agit... [Lire la suite]
30 novembre 2018

Big Apple Dreamin' (Dino)

Spoilers... Courir me semble une bonne idée. - Jean Reno (dans le film). A ceux qui se demanderaient pourquoi j'ai appelé cet article ainsi, et qui ne verraient absolument pas ce que je veux dire par ce titre, je leur demande de pardonner à un grand fan d'Alice Cooper, dont une des chansons s'appelle quasi exactement pareil (remplacez juste le mot entre parenthèse par 'Hippo' plutôt que 'Dino'), et qui trouvait (le fan, pas Alice Cooper) assez marrant et surtout trop tentant d'appeler l'article ainsi, de cette manière légèrement... [Lire la suite]
25 novembre 2018

Le grand air de la diva

Spoilers... Le fait que, récemment (la semaine dernière), TF1 ait diffusé, pour la première fois en clair (et quelques semaines après qu'une autre chaîne ait diffusé l'autre volet, celui que j'aborde aujourd'hui, chapeau la cohérence), Independence Day : Resurgence, la tardive (fait 20 ans plus tard...et se passant, de toute façon, 20 ans plus tard, ce qui tombe bien) suite du film de 1996, m'a donné envie de revoir le premier film. Ca m'a aussi permis de me rendre compte que, nom de Zeus, cette suite, également signée Roland 'le... [Lire la suite]