29 juillet 2017

Moïse 2.0

Spoilers ! En 1956, Cecil B. DeMille réalise un film littéralement too much, une superproduction de presque 4 heures avec un casting de malade (Charlton Heston, Yul Brynner, Edgar G. Robinson notamment), des décors grandioses, une musique grandiloquente et une fioriture de scènes cultes : Les Dix Commandements. Un film comptant parmi les plus connus, estimés (et diffusés à la TV : chaque année, à Pâques, une chaîne américaine diffuse ce film, un rituel immuable depuis des dizaines d'années, je crois que c'est ABC) de l'histoire du... [Lire la suite]

07 novembre 2009

'Hénaurme' production

Spoilers… Généralement, la mention du nom de Cecil B. DeMille équivaut à parler de surenchère, de grosses productions, de gros moyens, de kitsch assumé. En 1956, Cecil B. DeMille réalisa un film qui, immédiatement, entra dans la légende du cinéma. Du long de ses 3h45, Les Dix Commandements est un film, dans tous les sens du terme, énorme. En fait, c’est tellement énorme que ça en devient…’hénaurme’ ! Je ne vous ferai pas l’affront (quoi que ça ne pourrait pas vous faire de mal, dans le fond J ) de vous dire de... [Lire la suite]