13 octobre 2009

Double testament

SPOILERS... Comme le titre de mon article l'indique, Le Cercle Rouge est un double testament. Tout d'abord, c'est le testament spirituel et artistique du réalisateur Jean-Pierre Melville, bien qu'il aura encore le temps, deux ans après, de faire un autre film avant de mourir (Un Flic, 1972). Ensuite, c'est le testament d'André Bourvil, dont ce sera le dernier role, puisque l'acteur est mort peu de temps après le clap final du tournage (un autre film sortira juste après Le Cercle Rouge : Le Mur De L'Atlantique, pochade... [Lire la suite]