26 novembre 2018

Monter en bas, ou descendre en haut ?

Spoilers... Sincèrement, ce film n'est pas un chef d'oeuvre. Ce n'est pas une pure merde, ce n'est pas un nanar, mais ce n'est quand même pas un film inoubliable. C'est, aussi et surtout, ça n'aura échappé à personne, un remake, celui d'un film catastrophe de 1972 intitulé L'Aventure Du Poséidon, qui était réalisé par Ronald Neame et interprété par Gene Hackman, Ernest Borgnine, Red Buttons, Shelley Winters et Stella Stevens. Un film catastrophe (adapté d'un roman) dans la veine de ceux qui florissaient dans le cinéma de l'époque,... [Lire la suite]

26 juillet 2017

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8...le compte est bon !

Spoilers !... Décidément, Quentin Tarantino arrivera toujours - tou-JOURS - à me surprendre et à me ravir. Ce fut le cas dès le premier film que j'ai vu de lui, Pulp Fiction, qui a littéralement traumatisé le cinéphile en moi dès le premier visionnage. Puis ce fut Jackie Brown (qui reste à ce jour le film que j'aime le moins de lui, mais c'est vraiment relatif), Reservoir Dogs...et mon premier Tarantino au cinéma (suivi de tous les autres par la suite), Kill Bill Vol.1. En sortant de la salle en ce jour de 2003, j'avais une hâte,... [Lire la suite]
27 janvier 2010

Grosses emmerdes à Chinatown

Sorti en 1986, Les Aventures De Jack Burton Dans Les Griffes Du Mandarin est un des films les plus cultes de John Carpenter. Interprété par Kurt Russell, Dennis Dun, Kim Cattrall, James Hong, Victor Wong et Kate Burton, le film est d'autant plus culte qu'il a été un bide retentissant à sa sortie, c'est sans doute, avec Le Village Des Damnés, le film de Carpenter ayant le moins bien marché au box-office. Seulement, si Le Village Des Damnés est un des pires Carpenter, Les Aventures De Jack Burton Dans Les Griffes Du Mandarin (chapeau,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 13:08 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
01 novembre 2009

Dans l'enfer blanc de l'Antarctique

SPOILERS !! En 1982, John Carpenter s'attelle au remake d'un classique de la SF made in 50's, La Chose D'Un Autre Monde. Ce remake, appelé tout simplement The Thing, est souvent considéré comme un de ses plus grands films - à juste titre. Pour etre plus franc, on peut tout simplement dire de ce film qu'il est un des plus grands films d'épouvante jamais réalisés.   Interprété par Kurt Russell (un des acteurs fétiches de Carpenter), mis en musique non pas par Carpenter (comme souvent) mais par Ennio Morricone, bénéficiant... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 13:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
25 octobre 2009

Retour de flammes

Spoilers...   En 1991, Ron Howard signe un de ses meilleurs films, j'ai nommé Backdraft, un film bénéficiant d'un casting très solide (Kurt Russell, William Baldwin, Scott Glenn, Robert DeNiro, Donald Sutherland, Jennifer Jason Leigh, Rebecca DeMornay, J.T. Walsh) et d'un solide scénario signé Gregory Widen. Backdraft (le titre du film est expliqué dans le titre de mon article) est un des rares films à parler de ce superbe et périlleux métier qu'est celui de sapeur-pompier. L'action du film se situe à Chicago. Brian et Steven... [Lire la suite]
20 octobre 2009

"Appelez-moi Snake !"

SPOILERS !!   Voici venu (enfin) le temps de parler du plus grand film de John Carpenter, j'ai nommé New York 1997. Film d'action tout autant que de science-fiction, jouissif de bout en bout, barbare et débridé, le film s'est imposé, au fil des années (et ce, en dépit de la date maintenant périmée de l'action du film...) comme un grand classique du cinéma couillu. C'est aussi le role le plus emblématique de Kurt Russell : Snake Plissken. Petit rappel de l'histoire ? Allez : L'action se passe en 1997 (ah ! bon ? Ben ça alors... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 15:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 octobre 2009

Double programme

SPOILERS !! ***Cet article aborde les deux films de la saga*** Conçue à l'origine comme un double programme identique à ceux diffusés dans les cinémas d'exploitation et les drive-in américains dans les années 70 et 80, la saga Grindhouse (du nom de ce type assez particulier de cinéma d'exploitation) est sortie telle quelle aux USA, deux films de durée relativement courte, séparés par une flopée de bandes-annonces fictives et totalement déjantées. Seulement, le concept ayant littéralement ramassé une pelle là-bas, il fut... [Lire la suite]