09 novembre 2009

Satirique

SPOILERS… Avec ce film de 1973 (son troisième en tant que réalisateur, après Tout Le Monde Il Est Beau, Tout Le Monde Il Est Gentil et Moi Y En A Vouloir Des Sous), Jean Yanne frappe très fort, peut-être encore plus qu’à son habitude. Très virulent et satirique, Les Chinois A Paris est une relecture féroce de l’Occupation allemande de la seconde guerre mondiale. Tout y passe : l’Occupation, la collaboration, la résistance, l’épuration…Tout. Faut juste changer la nationalité et l’idéologie des occupants.... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 novembre 2009

Immense Galabru. Immense Noiret. Immense Tavernier. Bref, immense film.

SPOILERS ! Pas moins de trois Césars en 1976 (année de sortie du film) sur les sept nominations : meilleure musique (Philippe Sarde), meilleur scénario, et meilleur acteur (Michel Galabru). Si Tavernier est un grand réalisateur (ça, tout le monde le sait), Le Juge Et L’Assassin est de loin son plus grand film, devant le pourtant mémorable (et qui sera un de ces jours sur mon blog) Que La Fête Commence. La performance d’acteur de Galabru est inimaginablement belle, de même que celle du regretté Philippe Noiret,... [Lire la suite]
25 octobre 2009

Gans avec les loups

Spoilers… Sorti en 2001, ce film fut attendu pendant un bon petit paquet d’années. Christophe Gans, réalisateur du très culte Crying Freeman, abordant un film sur la Bête du Gévaudan, forcément, ça donne envie ! Et le film, interprété par Samuel LeBihan, Mark Dacascos, Jean Yanne, Vincent Cassel, Monica Bellucci, Emilie Dequenne, Philippe Nahon et Jean-François Stévenin (entre autres), est franchement une réussite. Son nom ? Le Pacte Des Loups. Mais ça, vous le savez, l’affiche est au-dessus ! ... [Lire la suite]
18 octobre 2009

La petite entreprise de Jean Yanne ne connaît pas la crise

Spoilers… En 1972, après avoir réalisé une satire de la radio et des effets de mode avec son premier film Tout Le Monde Il Est Beau, Tout Le Monde Il Est Gentil, Jean Yanne récidive avec son second film, le tout aussi corrosif Moi Y’En A Vouloir Des Sous. Le film est interprété par Jean Yanne dans le premier rôle, et on retrouve les habitués de son univers, à savoir Bernard Blier, Jacques François, Michel Serrault, Daniel Prévost, Paul Préboist, Nicole Calfan, Fernand Ledoux et Ginette Garcin. On y trouve aussi Jean-Roger... [Lire la suite]
10 octobre 2009

Une satire multiple signée Jean Yanne

Dans le genre satirique, on peut difficilement faure plus coriace que les films réalisés par Jean Yanne ! Celui-ci, son premier, est probablement son meilleur avec Les Chinois A Paris (qui fut son troisième). Tout Le Monde Il Est Beau, Tout Le Monde Il Est Gentil, tout est dans le titre. Dans ce film de 1972, interprété par lui-meme, mais aussi et surtout par Bernard Blier, Michel Serrault (qui nous manque déjà énormément), Jacques François, Marina Vlady, et Daniel Prévost, Yanne fait une critique de pas moins de quatre sujets... [Lire la suite]
08 octobre 2009

Bien saignant

SPOILERS... Réalisé juste avant Que La Bete Meure, ce film de Claude Chabrol offre déjà un role inquiétant à ce fameux acteur qu'était Jean Yanne. Seulement, si son personnage de Paul Décourt dans Que La Bete Meure était à la fois terrifiant et antipathique, celui qu'il interprète dans Le Boucher est peut-etre terrifiant, mais assez pathétique et, dans un sens, attachant. Le Boucher, à la fois parce que Jean Yanne inteprète le role d'un boucher dans un petit village du Périgord, mais aussi un tueur en série (du moins, le... [Lire la suite]
06 octobre 2009

Ah, le salaud !

SPOILERS... Voici un des plus grands films de Claude Chabrol, et un des plus grands roles de Jean Yanne. Réalisé en 1969, interprété également par Michel Duchaussoy, Caroline Cellier et Anouk Ferjac, Que La Bete Meure (titre éloquent) est un summum de drame psychologique vénéneux. L'histoire : Une petit garcon se fait renverser par un chauffard, qui ne s'arrete meme pas pour constater le drame et file à toute vitesse. Le père de l'enfant, Charles Thénier (Michel Duchaussoy), complètement détruit par le drame, ne jure que... [Lire la suite]