16 novembre 2017

Baudelairien

Spoilers ! Pour ceux qui s'y connaissent, Jean Rollin n'est pas considéré comme un grand réalisateur. Le bonhomme, mort en 2010, était réalisateur mais aussi écrivain. Ses films étaient souvent, très souvent même, du registre soit du fantastique (avec une certaine fascination pour le vampirisme), soit érotiques voire même carrément classés X (il en a réalisé plusieurs sous divers pseudonymes, par ailleurs). Après plusieurs courts-métrages entre 1958 et 1965, il a tourné son premier long-métrage en 1968 : Le Viol Du Vampire. Un... [Lire la suite]

06 novembre 2009

Un des meilleurs Rollin

SPOILERS… En 1975, Jean Rollin réalise un de ses films les plus purs et réussis, Lèvres De Sang, avec Jean-Loup Philippe, Annie Brilliand, Natalie Perrey, Cathy et Mary-Pierre Castel (deux jumelles ayant très souvent joué chez Rollin), Paul Bisciglia, Willy Braque, Martine Grimaud… Le film, plutôt court (même pas 80 minutes) est un film fantastique poétique sur le thème du vampirisme, thème cher à Rollin. Lors d’une soirée parisienne, Frédéric (Jean-Loup Philippe) reconnaît, sur une affiche, un paysage... [Lire la suite]
25 octobre 2009

Un des plus inhabituels films de Rollin

Spoilers… Jean Rollin est un réalisateur bien particulier. C’est un des très rares (voire même le seul) spécialistes, en France, du cinéma fantastique. Ses films sont quasiment tous centrés sur le thème du vampirisme (même si ce n’est pas le cas pour le film que je vais aborder ici), et sont fortement connotés d’érotisme soft (comprendre : nudité), de poésie. Quelquefois gore (mais le sang ne coule quand même pas à flot, sauf dans Les Raisins De La Mort et La Morte-Vivante, que j’ai déjà abordé ici), ses... [Lire la suite]
24 octobre 2009

Vampirisme érotico-poétique : le sommet de Jean Rollin

Spoilers… En 1972, Jean Rollin réalise son plus beau film sur le thème du vampirisme, Le Frisson Des Vampires. Avec sa sublime affiche dessinée par Philippe Druillet (qui avait déjà conçue l’affiche de La Vampire Nue du même Rollin), ce film est interprété par Sandra Julien, Dominique, Nicole Nancel, Jean-Marie Durand, Michel Delahaye et Jacques Ribiolles. Très porté sur l’érotisme soft (nudité seulement), le film est lent, vaporeux, poétique, mais également très respectueux de l’univers vampirique, à... [Lire la suite]
19 octobre 2009

Gore poétique

SPOILERS… Attention, photos assez choquantes ! Jean Rollin, spécialiste Français de la série B fantastique (aux relents d’érotisme, souvent), s’est essayé à quelques rares reprises dans le gore. En 1978, avec Les Raisins De La Mort (abordé sur le blog depuis très longtemps), et en 1982, avec ce film, La Morte-Vivante, un film pour le coup très très gore. Ce film s’éloigne des obesssions de Rollin pour le vampirisme. Pas autant que Les Raisins De La Mort, qui était une sorte de... [Lire la suite]
05 octobre 2009

Les vignes du Saigneur

DANGER...PESTICIDES...DANGER...PESTICIDES... Telle était l'accroche de l'affiche du film de Jean Rollin, Les Raisins De La Mort (avec un tel titre, on sent bien le fleuron du Bis français !), sorte de remake de La Nuit Des Morts-Vivants (meme si de grosses différences restent) en version franchouillarde. Attention, malgré les apparences, il ne s'agit pas d'un navet, encore moins d'un nanar. Une authentique série B à la Française, parfois mal fichue, mais en tous points honnête. Les amateurs de ciné fantastique... [Lire la suite]