27 octobre 2009

Troublant et marquant

SPOILERS ! Fernando Arrabal n'est décidément pas un cinéaste comme les autres. J'avais déjà abordé ici son premier film, datant de 1971, Viva La Muerte, un choc visuel et idéologique profondément violent et saisissant. Avec son second film, réaisé en 1973, J'Irai Comme Un Cheval Fou, Arrabal va encore plus loin, mais cette fois, avec nettement plus d'humour. Enfin, de l'humour, Viva La Muerte n'en avait pas vraiment, alors... Le film, français, est interprété par Emmanuelle Riva (Hiroshima Mon Amour), George Shannon et... [Lire la suite]

11 octobre 2009

Un film 'hardcore'

SPOILERS... En 1967, Alejandro Jodorowsky crée sa propre société de production de films, Producciones Panicas, en rapport avec le mouvement surréaliste dont il est (avec Roland Topor et Fernando Arrabal) issu, le mouvement Panique. Pour son premier film, Jodorowsky s'attelle à l'adaptation d'une pièce de son ami Arrabal, Fando Y Lis, l'histoire cruelle et tendre de deux jeunes amoureux partant en quète de la cité mythique de Tar, ville où tous les reves et désirs sont exaucés. Cette quète vers l'absolu et l'impossible,... [Lire la suite]
06 octobre 2009

Eprouvant, choquant, violent, brutal, terrifiant, essentiel

SPOILERS !! Fernando Arrabal, tout comme Roland Topor et Alejandro Jodorowsky, vient du mouvement surréaliste Panique. Les trois compères ont d'abord oeuvré dans le littéraire (la pièce de théatre Fando Y Lis de Arrabal), puis le théatre (meme exemple), avant de passer au cinéma. Tandis que Jodorowsky, en 1968, réalisait son premier film, une adaptation de Fando Y Lis, Arrabal laisser germer dans sa tete l'idée d'un film à moitié inspiré par sa propre expérience enfantine, en Espagne, lors de la guerre civile. Ce film,... [Lire la suite]