27 juillet 2017

Voir Roma et mourir...

Ma première rencontre avec le cinéma de Federico Fellini fut environ à l'âge de 11 ans, par le visionnage d'une scène de La Dolce Vita, à la TV (une scène sans intérêt majeur dans le film, pas une de ses scènes les plus iconiques comme celle de la fontaine de Trevi), alors que mes parents zappaient, un soir, pour voir ce qu'il y avait de regardable (n'étant pas des fans de ce genre de films, on n'a pas regardé La Dolce Vita, ce soir-là ! En même temps, à 11 ans, inutile de dire que ça m'aurait royalement emmerdé, ce film...).... [Lire la suite]