17 août 2017

Frustration absolue

Ce film avait de quoi faire bander une fourmi : un des plus grands romans de toute l'histoire de la science-fiction (Prix Hugo en 1962, porte d'entrée à une des plus fameuses sagas de l'histoire du genre), j'ai nommé Dune de Frank Herbert, adapté par un des plus dingues et inventifs (et cultes) réalisateurs au monde, j'ai nommé Alejandro Jodorowsky, qui venait à l'époque de sortir vivant de son incroyable film La Montagne Sacrée (lequel est indéniablement mon film préféré au mon-deuuuuh). Le projet sera lancé en 1974...et annulé... [Lire la suite]

17 août 2017

Le héros

Spoilers... Ce film m'a à la fois enthousiasmé et déçu. Il m'a beaucoup du premier et un petit peu du second (ah ah). Il m'a beaucoup enthousiasmé parce que la réalisation assure, l'acteur principal est génial, l'histoire est sublime, et le film, assez court (95 minutes, générique de fin et douche comprise), ne laisse pas le temps de s'emmerder une seule seconde. Et il m'a un petit peu déçu parce que je m'attendais à quelque chose de génial et je n'ai eu que quelque chose de franchement excellent. Ce film, c'est Sully, sorti en... [Lire la suite]
14 août 2017

Quatre garçons pleins d'avenir

(pas de) Spoilers ! J'adore le cinéma, j'adore le rock. Une équation simple à résoudre : j'adore, par conséquent, les films musicaux, ou les documentaires sur la musique et le rock en général. Et comme je suis un authentique Beatlemaniaque confirmé, du genre à écouter ce groupe huit jours par semaine (ah ah ah), un film sur les Beatles ne pouvait, petit a : être visionné par mes soins, et petit b : se retrouvé abordé sur ce blog. Dont acte. Ce documentaire est sorti en 2016 et est réalisé par Ron Howard. Quand j'ai appris, au... [Lire la suite]
12 août 2017

Langdon en Enfer !

Spoilers... Deux paragraphes de rappel. Lors de sa publication en France en 2004, le roman Da Vinci Code de Dan Brown fut un véritable phénomène littéraire (et ce, malgré qu'il ne soit pas particulièrement bien écrit ; rien de honteux, mais ce n'est pas du Perez-Reverte ou du Eco, par exemple, le style est très très simpliste), et on découvrit cet auteur qui n'en était pas à son coup d'essai. Il avait avant ça publié, aux USA, trois romans (qui seront publiés en France dans les deux-trois ans qui suivront) dont un, Anges &... [Lire la suite]
26 juillet 2017

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8...le compte est bon !

Spoilers !... Décidément, Quentin Tarantino arrivera toujours - tou-JOURS - à me surprendre et à me ravir. Ce fut le cas dès le premier film que j'ai vu de lui, Pulp Fiction, qui a littéralement traumatisé le cinéphile en moi dès le premier visionnage. Puis ce fut Jackie Brown (qui reste à ce jour le film que j'aime le moins de lui, mais c'est vraiment relatif), Reservoir Dogs...et mon premier Tarantino au cinéma (suivi de tous les autres par la suite), Kill Bill Vol.1. En sortant de la salle en ce jour de 2003, j'avais une hâte,... [Lire la suite]