10 octobre 2017

Comptez sur eux pour foutre la merde

Spoilers ! Il y à quelques semaines, j'ai enfin abordé Junior Bonner, Le Dernier Bagarreur (un magnifique film de 1972 avec Steve McQueen, scandaleusement massacré par une édition DVD qui ne mérite pas ce nom) en disant que c'était le dernier film de Sam Peckinpah que je comptais aborder sur le blog. Sur le coup, j'avais complètement oublié qu'il restait encore un film que j'avais envie d'aborder, du même réalisateur : Le Convoi. Et après, oui, il reste aussi ses deux premiers films (Coups De Feu Dans La Sierra et New Mexico), mais... [Lire la suite]

20 septembre 2017

Beautiful Loser

Spoilers... Il me restait un film de Sam Peckinpah à aborder ici. Enfin, non, il m'en restait trois : celui-ci, et ses deux premiers films, Coups De Feu Dans La Sierra et New Mexico, mais je n'ai pas l'intention de les aborder. En revanche, depuis le temps que je voulais le faire, ce Junior Bonner, maintenant c'est chose faite. Je vais commencer ma chronique par pousser un violent coup de gueule : ce film, sublime, est totalement oublié. Il ne passe jamais à la TV (en tout cas, pas sur la TNT et les chaînes du câble ; peut-être sur... [Lire la suite]
20 août 2017

Le film le plus ultime de Sam Peckinpah

Spoilers ! J'avais déjà abordé ce film en 2009, c'était même un des premiers films que j'avais abordé sur mon blog quand il était encore sur Allociné (et c'était avant 2009, en fait, 2009 étant l'année du transfert de mon blog sur Canalblog, mais je ne sais plus en quelle année précisément). Autrement dit, ça commençait à dater sérieusement, à sentir le moisi, et rien de tel, dans ce cas-là, que d'aérer quelque peu en refaisant une chronique du film. Quel film ? Allons bon, voilà que vous ne savez plus lire les affiches de films.... [Lire la suite]
07 novembre 2009

Jeu de massacre

SPOILERS ! En tant qu'ultime film de Sam Peckinpah, Osterman Week-End ne peut décemment pas être comparé avec les merveilles que sont La Horde Sauvage, Apportez-Moi La Tête D'Alfredo Garcia, Pat Garrett & Billy The Kid ou Un Nommé Cable Hogue. Mais ça ne l'empêche pourtant pas d'être vraiment excellent. Porté par une interprétation éclatante de Rutger Hauer, Craig T. Nelson, Dennis Hopper, Burt Lancaster et John Hurt, le film est un fleuron incontestable du cinéma d'espionnage, de complot, de manipulation. En... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 octobre 2009

Le cas de l'oncle Sam : encore un monument massacré !!

Spoilers… En 1965, Sam Peckinpah réalise un western fantastique, doté d’un casting incroyable (Charlton Heston, Richard Harris, James Coburn, Brock Peters, Mario Adorf, Senta Berger, Jim Hutton, Warren Oates, et même Lee Van Cleef dans un très court rôle), Major Dundee. Ce film sera très sévèrement censuré par la production, on lui amputera 12 minutes disséminées un peu partout dans le métrage. Depuis, heureusement, il existe en DVD dans sa version longue non censurée, telle... [Lire la suite]
26 octobre 2009

Autodéfense

SPOILERS… En 1971, John Boorman réalise un film qui devait, à l’origine, être réalisé par Sam Peckinpah, Délivrance. Peckinpah n’a pas pu faire ce film suite à des dissensions avec la Warner. Pas démonté pour autant par ce coup du sort, Peckinpah réalise, la même année, un de ses films les plus violents et durs, Les Chiens De Paille (Straw Dogs). C’est son premier film à ne pas être un western, et c’est une coproduction avec l’Angleterre, tournée en Angleterre. Dustin Hoffman... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 10:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 octobre 2009

Le plus gros succès de Peckinpah : de bruit et de fureur

Spoilers !! En 1972, Sam Peckinpah réalisa deux films, tous deux interprétés par l’immense Steve McQueen. Le second de ces deux films sera, par ailleurs, le plus gros succès commercial de la carrière de Peckinpah : Le Guet-Apens. Sur un scénario de Walter Hill (basé sur un roman de Jim Thompson), le film est interprété, outre McQueen, par Ali MacGraw et Ben Johnson. La photographie est signée du grand Lucien Ballard, la musique, du grand Quincy Jones. Que de grands noms pour un film, voilà qui augure... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
18 octobre 2009

Le film préféré de Sam Peckinpah

SPOILERS... En 1970, Sam Peckinpah réalise un film qu’il considèrera, par la suite, comme son préféré de toute sa carrière : Un Nommé Cable Hogue. Ce western, radicalement différent de son film précédent (La Horde Sauvage, d’une violence absolument terrifiante), est aussi, malheureusement, un de ses films les moins connus. Interprété par Jason Robards, Stella Stevens et David Warner (avec aussi Strother Martin, L.Q. Jones et Slim Pickens dans la distribution), ce film, mis en musique par Jerry Goldsmith,... [Lire la suite]
17 octobre 2009

Peckinpah mineur...mais Peckinpah quand même !

SPOILERS... Réalisé en 1975, coincé, dans la filmographie de Sam Peckinpah, entre deux immenses chef d'oeuvres (Apportez-Moi La Tête D'Alfredo Garcia et Croix De Fer), Tueur D'Elite est un film généralement mal-aimé, sous-estimé, méprisé. Le film est interprété par James Caan, Robert Duvall, Burt Young, Gig Young, Mako, Tom Clancy et Helmut Dantine. Pour ma part, bien que fan absolu de Peckinpah, j'ai d'abord commencé par vraiment détester ce film (au point que si vous fouillez sur AlloCiné, dans mes... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 09:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
16 octobre 2009

La peau des hommes

SPOILERS... Sam Peckinpah (que j'aime décidément beaucoup) n'aura jamais fait dans la douceur. Ces films sont violents, et simples, brutaux, qu'ils soient westerns (La Horde Sauvage), polars (Le Guet-Apens), drames (Les Chiens De Paille) ou meme d'action et d'aventures (Apportez-Moi La Tete D'Alfredo Garcia). Donc, vous imaginez bien que lorsque le Grand Sam s'attaque au film de guerre, ça donne un résultat brutal, violent et sans concessions : Croix De Fer, assurément un de ses films les plus réussis. Le titre de mon... [Lire la suite]