15 novembre 2017

Anarchie filmique absolue

Spoilers... Ce film, Robert Altman ne l'aurait très certainement pas fait s'il n'avait pas, juste avant, réalisé M.A.S.H., pour lequel il a obtenu, en 1970, la sacro-sainte Palme d'Or (pour l'anecdote inutile, on aperçoit, à un moment donné, l'affiche du film dans une scène). Un tel projet, aussi fou, aussi anarchique, aussi gueudin que Brewster McCloud n'aurait très certainement jamais pu voir le jour sans cette auréole de gloire qui rôdait autour du brillant réalisateur à l'époque. Je vais avor du mal à parler de ce film, je le... [Lire la suite]

08 novembre 2017

La fuite en avant

Spoilers... Réalisé en 1974, ce film est une des plus grandes réussites de Robert Altman. Ce qui, quand on se penche d'un peu plus près sur la faramineuse filmographie de ce réalisateur, n'est pas peu dire : M.A.S.H., The Player, Short Cuts, Le Privé, Popeye, Brewster McCloud, Buffalo Bill Et Les Indiens, Nashville, John McCabe, Un Mariage, ça commence à chiffrer tout ça. Adapté d'un roman d'Edward Anderson, ce film s'appelle Nous Sommes Tous Des Voleurs, en anglais, Thieves Like Us ("des voleurs comme nous", le titre français est... [Lire la suite]
29 octobre 2017

Hollywood, ton univers impitoyable

Spoilers... Comment un cinéphile ne pourrait pas aimer ce film ? Premièrement : un réalisateur de génie, qui nous manque vraiment depuis sa disparition en 2006, j'ai nommé Robert Altman. Altman, quoi, excusez du peu, mais c'est M.A.S.H. (Palme d'Or en 1970), Short Cuts, Nous Sommes Tous Des Voleurs, Nashville, Le Privé, John McCabe, Quintet... Bon, OK, c'est aussi Popeye et Prêt-A-Porter, mais deux ratages sur une aussi impressionnante carrière, c'est pas grave. Ensuite, ce film parle du cinéma, de Hollywood plus précisément, et... [Lire la suite]
07 octobre 2017

Premier western pour Robert Altman

Spoilers ! Le titre de mon article est "Premier western pour Robert Altman". Ca signifie forcément qu'Altman en fera d'autres, non ? Oui, en l'occurrence, un, en 1976, soit 5 ans après celui-ci (qui date donc de 1971), et qui s'appellera Buffalo Bill Et Les Indiens, une comédie western avec un Paul Newman génial, film que j'avais abordé ici il y à quelques années. Autant ce film était léger, voire même drôle, voire même hilarant par moments, autant cet autre western, son premier donc, est dans l'ensemble assez rude, un western... [Lire la suite]
28 octobre 2010

The Buffalo Bill Wild West Show

SPOILERS... Réalisé en 1976, Buffalo Bill Et Les Indiens (Buffalo Bill And The Indians, Or Sitting Bull's History Lesson) est un film de Robert Altman, indéniablement un des géants du cinéma américain des années 70. Hélas, ce film, interprété par des acteurs au sommet (Paul Newman, Géraldine Chaplin, Burt Lancaster, Harvey Keitel, Will Sampson, Shelley Duvall, Kevin McCarthy, Joel Grey), et qui sortira en France la même semaine que Barry Lyndon de Kubrick, ne sera pas un succès. Aujourd'hui un peu oublié si on le compare à d'autres... [Lire la suite]
31 octobre 2009

L'hôpital du délire

  SPOILERS…           Palme d’Or à Cannes en 1970, M.A.S.H. est un des meilleurs films de Robert Altman, et une charge virulente et comique sur la guerre de Corée et l’armée américaine. Interprété par Donald Sutherland, Elliott Gould, Tom Skerritt, Robert Duvall et Sally Kellerman, le film regorge de passages cultes hilarants, et n’a pas vieilli, il reste toujours aussi drôle. La chanson du générique, Suicide Is Painless, est devenue très célèbre aussi.         En... [Lire la suite]
17 octobre 2009

Quand Altman revisite Chandler

Spoilers...   En 1973, Robert Altman signe une adaptation d'un roman de Raymond Chandler, The Long Goodbye, un des romans de Chandler mettant en scène le cultissime personnage du détective privé Philip Parlowe (Le Faucon Maltais de Huston). Le film porte le même nom que le roman, et s'appelle, en français, Le Privé. On y trouve Elliott Gould (acteur peu connu et fréquent, hélas, qui fait partie de mes acteurs préférés par ailleurs), Sterling Hayden et Nina Van Pallandt. On y trouve aussi David Carradine, Mark Rydell, Henry... [Lire la suite]