28 août 2017

Peut-on rire et parler de tout ?

Article très particulier aujourd'hui, car le film en question...n'existe pas. Par cet article, je veux surtout rendre hommage à un immense artiste récemment décédé, et qui n'avait jusque là jamais été abordé sur ce blog, aucun de ses films ne s'y trouvant. Comme je ne pense pas en aborder, je me suis dit que le mieux que je pouvais faire ici était de parler d'un projet un peu fou que Jerry Lewis, car c'est lui, a eu au début des années 70, en 1972 précisément. Jerry Lewis, tout le monde le connaît, était un des plus grands acteurs... [Lire la suite]

28 août 2017

"Hold me closer, Tiny Dancer"

Spoilers... Pour un fan de rock, et quand je dis rock je parle de l'ensemble du rock, de ses débuts à maintenant, le nom de Cameron Crowe est synonyme d'Age d'Or. Avant d'être réalisateur (son premier film date de 1989, Un Monde Pour Nous, mais c'est en 1996 avec Jerry Maguire qu'il commencera à vraiment connaître le succès) et scénariste, le bonhomme a été critique musical pour Rolling Stone, mais a aussi publié des textes dans Creem et Circus, deux publications contre-culturelles rock américaines (ayant notamment cotoyé le fameux... [Lire la suite]
28 août 2017

Grandeur et décadence

Spoilers ! On a longtemps parlé de la relation privilégiée qu'il y avait entre Martin Scorsese et Robert De Niro, les deux hommes ayant fait beaucoup de films ensemble, suffisamment pour que De Niro soit considéré comme l'acteur fétiche du réalisateur. Pas moins de huit films, de Mean Streets (1973) à Casino (1995), et parmi eux, un grand nombre de monuments. Mais plus rien entre les deux monstres sacrés depuis 1995. Scorsese, après Casino, a eu un léger passage à vide via Kundun en 1997 (un film très atypique de sa part, sur la... [Lire la suite]
27 août 2017

Au pays du soleil lev...heu, couchant

Spoilers... J'adore les westerns. Ce genre et la SF, ce sont mes deux préférés. Mais le "ouestairne" passe en premier. Avec une nette préférence pour les westerns spaghetti et les westerns crépusculaires et révisionnistes des années 70 (les Peckinpah, Eastwood, Penn). Mais j'aime tous les westerns en général, je prends beaucoup voire énormément de plaisir à en regarder un, et quand il en passe un à la TV, généralement, je ne le loupe pas, sauf si je l'ai vu récemment. Par exemple, dimanche dernier, sur une chaîne de la TNT (HD1, je... [Lire la suite]
27 août 2017

"Nous sommes tout petits et tout récents"

Spoilers... Encore un petit rappel en guise d'introduction : Jurassic Park, roman de Michael Crichton, sort en 1990 (1992 chez nous) et casse la baraque. Steven Spielberg en achète les droits et adapte le roman en 1993 : son Jurassic Park est une bombe, un de ses meilleurs films dans la catégorie des blockbusters spielbergiens, et le grand public est en droit d'en exiger une suite. Spielberg demande à Crichton d'écrire une suite à son roman, que Spielberg adaptera à son tour : Le Monde Perdu (roman publié en 1995, et 1996 chez... [Lire la suite]
26 août 2017

Quitter ce monde

Spoilers... J'ai mis un sacré temps avant d'aborder enfin ce film ici, parce que ce film, sincèrement, est tellement fort, tellement incroyable, que je séchais complètement à l'idée de l'aborder. Mais j'ai pris le taureau par les cornes, j'ai revu le film hier soir (prenant tout autant de plaisir à le revoir que j'en avais eu à le voir la précédente fois), et je me suis lancé ce matin. Voilà donc Interstellar, de Christopher Nolan, film sorti en 2014, coproduction américano-britannique de 2h50 bénéficiant d'un casting absolument... [Lire la suite]

26 août 2017

Un mec pas très sympa

Spoilers... Publié en 1989 (et en 1990 chez nous), La Part Des Ténèbres est un roman de Stephen King qui, s'il ne fait pas partie de ses meilleurs (ni de mes préférés, moi qui suis grand fan depuis toujours), n'en demeure pas moins un très bon cru, assez original de par son sujet : le double littéraire d'un écrivain prend vie afin de le tourmenter. Difficile (impossible, en fait) de ne pas faire un lien avec la vie personnelle de King : en 1977, King, qui commence à se faire un nom (déjà trois romans, en cette année-là, plus des... [Lire la suite]
25 août 2017

Fin de la Trilogie Animalière

  SPOILERS…   Et voici enfin le moment de (re)parler de Dario Argento, via le troisième et dernier volet de sa fameuse trilogie animalière, ses trois premiers films, tous des gialli (pluriel de giallo) : Quatre Mouches De Velours Gris (Quattro Mosche Di Velluto Grigio). C'est bien simple : pour moi, le meilleur de la trilogie reste le premier opus (ceci dit, tout en utilisant le terme 'opus', je précise que les trois films sont indépendants, et peuvent être vus dans  n'importe quel ordre), L'Oiseau Au Plumage De... [Lire la suite]
25 août 2017

L'insaisissable

Spoilers ! On parle ici d'un des plus grands romans américains, par un des plus grands écrivains américains : Gatsby Le Magnifique par F. Scott Fitzgerald (qui s'est inspiré d'une personnalité réelle qu'il a cotoyée pour son roman, quasiment autobiographique), paru en 1925. Un roman très court (presque une novella, c'est à dire une longue nouvelle) et absolument quintessentiel, qui fut adaptée au cinéma à quatre reprises dès 1926 (plus un TVfilm en 2000 avec Toby Stephens, et avant ça, un...opéra en 1999, au Metropolitan Opera de... [Lire la suite]
24 août 2017

Second giallo pour Argento

    SPOILERS !... Hier, j'ai réabordé (depuis le temps que je comptais le faire, il a fallu que je me revisionne la trilogie pour ça) L'Oiseau Au Plumage De Cristal, de Dario Argento. Ce film sorti en 1970 était non seulement le premier du réalisateur (et témoignait malgré cela d'une inventivité et d'un brio technique à toute épreuve), mais aussi le premier d'une trilogie appelée, par les fans (et le réalisateur), la trilogie animalière. Non pas parce que les héros sont des bébêtes, mais à cause des titres de ces trois... [Lire la suite]