21 septembre 2017

Les affreux de la création

Spoilers...révélations sur le film ! Tout a déjà été dit cent fois, mille fois, cent mille fois, sur ce film, alors pourquoi devrais-je essayer de dire quelque chose de plus à son sujet ? Comme l'affiche le dit fièrement, ce film des frères Cohen (leur quatrième) a obtenu, à Cannes en 1991, le Prix de la mise en scène, le Prix d'interprétation masculine, et surtout, surtout, la suprême récompense cannoise (et cinématographique), la Palme d'Or. Sept autres récompenses, au fil de cérémonies diverses (Los Angeles Film Critics... [Lire la suite]

21 septembre 2017

Le loup de La Défense

Spoilers ! Janvier 2008 : l'Affaire Kerviel explose dans les médias. Et si vous ne savez pas de quoi je veux parler, je ne peux plus rien pour vous. 4,8 milliards d'euros perdus par la Société Générale par le simple biais d'un seul de ses traders, Jérôme Kerviel, engagé depuis 2000 dans la banque, et ayant assez rapidement intégré la salle des marchés boursiers. La question se posait : comment un seul homme pouvait-il avoir fait perdre autant d'argent à une banque, sans que celle-ci n'ait rien vu ? On a assez rapidement accusé le... [Lire la suite]
20 septembre 2017

Beautiful Loser

Spoilers... Il me restait un film de Sam Peckinpah à aborder ici. Enfin, non, il m'en restait trois : celui-ci, et ses deux premiers films, Coups De Feu Dans La Sierra et New Mexico, mais je n'ai pas l'intention de les aborder. En revanche, depuis le temps que je voulais le faire, ce Junior Bonner, maintenant c'est chose faite. Je vais commencer ma chronique par pousser un violent coup de gueule : ce film, sublime, est totalement oublié. Il ne passe jamais à la TV (en tout cas, pas sur la TNT et les chaînes du câble ; peut-être sur... [Lire la suite]
20 septembre 2017

"I can feel myself fading away"

Spoilers... Oui, on peut parler de classique pour ce film, ce qui explique la catégorie du blog dans laquelle je l'ai rangé. Car oui, ce film est un classique. Dès sa sortie en 1993, Philadephia a été encensé comme tel. J'ai d'ailleurs mis un certain temps avant de le voir, mais en même temps, en 1993, je n'avais que 11 ans, ce qui n'est définitivement pas l'âge idéal pour voir ce film ! J'ai du le voir quelque chose comme 10 ans plus tard, au cours d'un passage TV, et ce fut une claque. Comme je l'ai dit ici récemment, quand j'ai... [Lire la suite]
19 septembre 2017

Ca va souffler !

Spoilers... Soyons clairs : si je classe ce film dans la catégorie des 'films sous-estimés', c'est quasiment en tant que bon gros coup de gueule personnel. Pour beaucoup de personnes, ce film est un nanar, certains le qualifieraient même de navet. Mais il n'empêche que je l'aime beaucoup, je l'ai toujours beaucoup aimé, c'est même un de mes films catastrophe préférés, et ce, dès la première fois que je l'ai vu (au cours de sa première diffusion TV en clair, ça devait être vers 1998, le film datant de 1996). Et je me souviens comme... [Lire la suite]
19 septembre 2017

L'homme le plus craint des USA

 Spoilers... Je me souviens encore du jour où j'ai appris la sortie de ce film : Clint Eastwood, un des meilleurs réalisateurs de sa génération, s'attaquant à la biographie d'un des hommes les plus puissants et importants de l'histoire de l'Amérique des années 30/40/50/60/70, et confiant le rôle à un des meilleurs acteurs de sa génération, j'ai nommé Leonardo Di Caprio, ça ne pouvait qu'être immense. Et quand le film, sobrement intitulé J. Edgar (avec la signature du bonhomme en calligraphie de titre), est sorti en 2011, il... [Lire la suite]

18 septembre 2017

En apesanteeeuuuuuur...

Spoilers... A sa sortie, ce film a provoqué moult durcissements de slips (ou de caleçons, je ne suis pas sectaire) chez les fans de science-fiction et de cinéma à grand spectacle. Non pas à cause de son scénario mémorable, mais pour ses effets spéciaux, son rendu visuel. Sorti en 2013, réalisé par Alfonso Cuaron (réalisateur également du troisième Harry Potter au cinéma), Gravity est depuis devenu un film culte qui a même réussi (même si ce fut probablement pour peu de temps !) à relancer la carrière d'une ex-gloire du cinéma... [Lire la suite]
18 septembre 2017

Les (terrifiants) pouvoirs de l'esprit

Spoilers... En 1978, Brian DePalma est déjà mondialement réputé. Pourtant, sa filmographie n'est pas encore riche de films tels que Pulsions, Blow Out, Les Incorruptibles ou L'Impasse. Mais quand il sort Furie en cette année 1978, sa réputation de nouveau maître du suspense et de l'angoisse est déjà établie, via Carrie Au Bal Du Diable, son précédent film, première (et une des meilleures) adaptation de l'univers de Stephen King (mais aussi via Obsession, Soeurs De Sang et Phantom Of The Paradise). Deux ans après avoir adapté... [Lire la suite]
18 septembre 2017

Paperblog

Je valide l’inscription de ce blog au service Paperblog sous le pseudo clashdoherty
Posté par ClashDoherty à 07:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 septembre 2017

Le cri du papillon

Spoilers... Il paraît qu'à la sortie du film, en 1991, ce fut terrible ; un coup à diviser les fans des Doors, entre ceux qui adorèrent le film et ceux qui estimèrent que personne, personne, tu m'entends bien, personne putain, ne pouvait jouer le rôle de Jim Morrison. Il paraît que la tombe de Jim, au cimetière du Père-Lachaise, fut taguée avec l'inscription "Val isn't Jim". Mais au final, The Doors, réalisé en 1991 donc, par Oliver Stone, est un classique, probablement le meilleur rôle de Val Kilmer, un des meilleurs films (avec... [Lire la suite]