11 novembre 2009

...and science-fiction was born

SPOILERS... Réalisé en 1927, Metropolis est un film culte et mythique à plus d’un titre. Disons-le carrément, c’est le premier vrai film de science-fiction de l’histoire du cinéma, un film totalement expressionniste, le chef d’œuvre de Fritz Lang (dans sa première période, allemande). Muet, en noir & blanc, le film existe dans une version colorisée et sonorisée par une musique immonde de Giorgio Moroder. Cette version de Metropolis (qui date de 1984) est à bannir à tout prix de votre esprit, une version... [Lire la suite]

11 novembre 2009

Un des plus grands films de Fufu

SPOILERS ! Réalisé en 1968 par Robert Dhéry (de la troupe des Branquignols, dans laquelle DeFunès démarra sa carrière), qui joue aussi dedans, Le Petit Baigneur est incontestablement une des meilleures comédies de Louis DeFunès, un de ses plus grands films. J’ai parlé des Branquignols, mais on retrouve d’ailleurs ici une belle brochette d’acteurs issus de cette troupe aujourd’hui méconnue : Colette Brosset, Jacques Legras…Le film, une production franco-italienne (Franco Fabrizi est l’acteur transalpin en... [Lire la suite]
11 novembre 2009

The Zappa Show

SPOILERS !! En voici, un film complètement barge ! Réalisé en 1971 par Frank Zappa (oui, Zappa le génie, guitariste d'exception, compositeur de grand talent, auteur d'une multitude de monuments musicaux tels que Hot Rats ou Uncle Meat !), 200 Motels est un sommet dans le délire. Un film musical totalement givré et anticonformiste. En ce jour de Fête de la Musique, je ne pouvais pas passer à coté d'un article musical. Et mon dévolu se porte sur ce film, dont j'ai réécouté le disque de la bande-son pas plus tard que cet... [Lire la suite]
11 novembre 2009

La guerre, selon Spielby. Choc.

SPOILERS ! Mémorable. Tout simplement mémorable. Avec ce film (sorti en 1998, dix ans tout juste), Steven Spielberg nous offre sa vision de la seconde guerre mondiale, sa vision du fameux Débarquement de Normandie du 6 juin 1944. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça fait mal. Interprété par Tom Hanks, Tom Sizemore et Matt Damon (dans le rôle de Ryan, justement), Il Faut Sauver Le Soldat Ryan est un énorme film de guerre, qui a obtenu une pluie de récompenses justement méritées (Golden Globe du... [Lire la suite]
11 novembre 2009

Bande de salauds !

SPOILERS ! Réalisé en 1967 par Robert Aldrich, 12 Salopards est un des plus grands films de guerre jamais réalisés. Interprété par Lee Marvin, Charles Bronson, John Cassavetes, Telly Savalas, Robert Ryan, Ernest Borgnine, George Kennedy, Trini Lopez et tant d’autres, le film est probablement un des plus violents du genre, un des plus brutaux et désenchantés. En 1944, peu de temps avant le Débarquement (la scène d’attaque finale se déroule la veille du D-Day, pour être exact), un officier militaire américain... [Lire la suite]
11 novembre 2009

Tu-di-duuu-dum-duuuuuum

SPOILERS !... Sorti en 1977, ce film est un des plus beaux de Spielberg, un de ses plus réussis et maîtrisés. Un de mes préférés aussi, si ce n’est mon préféré. Interprétation fabuleuse de Richard Dreyfus (un des acteurs fétiches de Spielby) et François Truffaut (lequel, croyant avoir affaire à un film de SF banal, s’excusera devant Spielberg au vu du résultat final, d’une rare intelligence) dans son premier et unique rôle dans un film étranger (et je ne sais pas si Truffaut a joué dans beaucoup de films... [Lire la suite]

11 novembre 2009

Un sommet de l'horreur 'bis' transalpine

SPOILERS… Réalisé en 1960 par Mario Bava (c’est son premier film en tant que réalisateur), Le Masque Du Démon (connu aussi sous son titre d’exploitation anglophone, Black Sunday) est un sommet du cinéma d’horreur des années 60. Tourné dans un noir & blanc sublime, avec peu de moyens, et avec le concours d’une actrice anglaise ayant beaucoup joué en Italie (Barbara Steele), le film est devenu, avec le temps, un film culte. Le début du film est ahurissant : pendant... [Lire la suite]
11 novembre 2009

Et Moore-ir de plaisir ! (jeu de mots crétin, mais il en faut)

SPOILERS… Réalisé en 1973, Vivre Et Laisser Mourir est le huitième film de la série des James Bond, et accessoirement un des plus réussis et cultes. C’est aussi le premier avec, dans le rôle-titre, Roger Moore, après un ultime épisode avec Sean Connery en 1971 (Les Diamants Sont Eternels), qui suivait, lui, un unique volet avec George Lazenby (Au Service Secret De Sa Majesté), acteur qui avait, en 1968, été préféré à Roger Moore, justement. Réalisé par Guy Hamilton (Goldfinger, Les Diamants Sont Eternels),... [Lire la suite]
11 novembre 2009

Muppets trash

SPOILERS ! Ce film est totalement barge. Cintré. Marteau. Barré. Dingue. Fou. Réalisé en 1988 par Peter Jackson (c’est d’ailleurs son second film), Les Feebles est une comédie dans laquelle aucun acteur n’apparaît. En effet, le film est joué par des marionnettes. Tourné en Nouvelle-Zélande, dans un entrepôt frigorifié (selon Peter Jackson, il y faisait un froid de canard, les conditions de tournage furent donc assez pénibles), le film se base sur les fameuses marionnettes imaginées par Jim Henson, les... [Lire la suite]
11 novembre 2009

James est le roi (Ellroy) - oui, je sais, jeu de mots très con

  Spoilers !           Maître incontesté du polar, James Ellroy a une prédilection pour le Los Angeles des années 40-60. Il a consacré une série entière de romans (4 au total, le ‘Quatuor de Los Angeles’) à cette ville et cette période : Le Dahlia Noir, Le Grand Nulle Part, L.A. Confidential et White Jazz. L.A. Confidential avait déjà été adapté en 1995 par Curtis Hanson (un sommet du polar), et on a longtemps parlé d’une adaptation de White Jazz avec Nick Nolte dans le rôle principal. Mais en... [Lire la suite]