03 août 2017

Film de guerre intimiste

Spoilers... On est en plein dans l'actualité aujourd'hui : le film est sorti le 19 juillet dernier chez nous, soit deux jours avant sa sortie américaine et britannique. Appréciant énormément les films de Christopher Nolan (même si Memento et Inception ont été durs à regarder en raison de leur incroyable complexité, et même si Interstellar est un poil trop long et recherché pour plaire aux masses) et adorant les films de guerre, je ne pouvais qu'avoir fortement envie de voir ce film, et ce, dès que j'ai appris l'existence de son... [Lire la suite]

02 août 2017

A Shining Overlook (jeu de mots)

On le sait tous : Shining de Stanley Kubrick est un chef d'oeuvre du cinéma d'horreur, et un chef d'oeuvre du cinéma, tout court. Mais un chef d'oeuvre agaçant, du moins pour moi. Non seulement le film est une mauvaise adaptation du roman de Stephen King (je ne vais pas passer le reste de l'article à énumérer les différences entre le roman et le film, et surtout à énumérer les éléments du roman, certains cruciaux à l'intrigue, qui n'ont pas été utilisés, ou si peu, dans le film), mais il comporte des passages, des détails qui... [Lire la suite]
01 août 2017

Drogo s'ennuie

Spoilers... En 1940, Dino Buzzati, un des plus grands écrivains italiens (avec Italo Calvino et Umberto Eco), publie son chef d'oeuvre : Le Désert Des Tartares. Un roman puissant et au climat envoûtant, et qui parvient, le long de ses presque 300 pages, à passionner le lecteur avec pour ainsi dire rien, car il ne s'y passe pas grand chose au final. Il semblait inévitable qu'on en tire un film un jour ou l'autre, et c'est ainsi qu'en 1976 est sorti le film. Produit (du moins en partie) par Jacques Perrin (toujours dans les bons... [Lire la suite]
31 juillet 2017

The Turing Enigma

Spoilers... Sans l'homme dont parle ce film, pas d'article. Parce que pas de blog. Parce que pas de Canalblog. Parce que pas d'Internet. Parce que pas d'ordinateur ! Oui, je sais, c'est un raccourci vraiment facile, mais le fait est qu'Alan Turing, dont ce film parle, est un mathématicien britannique de génie qui est mondialement connu pour trois choses, et l'une d'entre elles est d'avoir, indirectement (c'est lié à une autre des choses pour lesquelles il est connu), conçu ce qui deviendra par la suite l'ordinateur. Ce mec est né... [Lire la suite]
30 juillet 2017

Quand Spielby rencontre les frères Coen

Spoilers... Il suffit de regarder la longue filmographie de Steven Spielberg pour comprendre à quel point ce mec est un des plus grands réalisateurs de l'histoire du cinéma. Certes, le bonhomme a toujours su faire des films bankables, des films commerciaux et faits pour plaire aux masses, et de ce fait est un des plus grands entertainers de l'histoire du cinéma, avec ce que ça peut impliquer parfois de reproches à lui faire. Mais passer de La Liste De Schindler à Jurassic Park, de Sugarland Express aux Dents De La Mer, de 1941 à La... [Lire la suite]
29 juillet 2017

Moïse 2.0

Spoilers ! En 1956, Cecil B. DeMille réalise un film littéralement too much, une superproduction de presque 4 heures avec un casting de malade (Charlton Heston, Yul Brynner, Edgar G. Robinson notamment), des décors grandioses, une musique grandiloquente et une fioriture de scènes cultes : Les Dix Commandements. Un film comptant parmi les plus connus, estimés (et diffusés à la TV : chaque année, à Pâques, une chaîne américaine diffuse ce film, un rituel immuable depuis des dizaines d'années, je crois que c'est ABC) de l'histoire du... [Lire la suite]

29 juillet 2017

24 Heures

(Pas de) spoilers ! Oui, il n'y aura pas de spoilers dans cet article, je ne révèlerai rien d'important du scénario du film, pour la simple et bonne raison que le film n'en possède pas, de scénario ! Enfin, j'exagère, il y en à un... mais l'histoire du film est tellement mince qu'elle tiendrait sur un coin de timbre-poste. Il n'y à pour ainsi dire pas de dialogues (et quand il y en à, ils sont bouffés par la bande-son de Michel Legrand), on entend plus une voix de speaker qu'autre chose, et concernant les personnages, on ne sait... [Lire la suite]
28 juillet 2017

L'opéra de la terreur

  SPOILERS… Je me retape pas mal de films d'horreur, en ce moment. De tous genres (gore, simplement horrifiques, psychologiques...), de toutes époques... Quand on se fait un petit cycle "films d'horreur", on en vient obligatoirement, tôt ou tard, à passer par la case Evil Dead. Une trilogie absolument grandiose dans son domaine. Une des plus particulières aussi, en celà que le deuxième opus est à la fois une suite et un remake déguisé du premier, et que le troisième opus est totalement différent des deux autres car il se... [Lire la suite]
27 juillet 2017

Voir Roma et mourir...

Ma première rencontre avec le cinéma de Federico Fellini fut environ à l'âge de 11 ans, par le visionnage d'une scène de La Dolce Vita, à la TV (une scène sans intérêt majeur dans le film, pas une de ses scènes les plus iconiques comme celle de la fontaine de Trevi), alors que mes parents zappaient, un soir, pour voir ce qu'il y avait de regardable (n'étant pas des fans de ce genre de films, on n'a pas regardé La Dolce Vita, ce soir-là ! En même temps, à 11 ans, inutile de dire que ça m'aurait royalement emmerdé, ce film...).... [Lire la suite]
26 juillet 2017

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8...le compte est bon !

Spoilers !... Décidément, Quentin Tarantino arrivera toujours - tou-JOURS - à me surprendre et à me ravir. Ce fut le cas dès le premier film que j'ai vu de lui, Pulp Fiction, qui a littéralement traumatisé le cinéphile en moi dès le premier visionnage. Puis ce fut Jackie Brown (qui reste à ce jour le film que j'aime le moins de lui, mais c'est vraiment relatif), Reservoir Dogs...et mon premier Tarantino au cinéma (suivi de tous les autres par la suite), Kill Bill Vol.1. En sortant de la salle en ce jour de 2003, j'avais une hâte,... [Lire la suite]