11 décembre 2018

Le Dormeur ne doit pas se réveiller

Spoilers... Existe-t-il un film d'horreur plus terrifiant que celui-ci ? C'est ce que je me suis souvent demandé à chaque visionnage. Sorti en 1987, Prix de la critique à Avoriaz en 1988, Prince Des Ténèbres est un film de John Carpenter, un réalisateur américain qu'on ne présente plus, car entre La Nuit Des Masques (alias Halloween, premier du nom), Fog, Assaut, New York 1997, The Thing, Christine, Vampires, L'Antre De La Folie, Invasion Los Angeles et Les Aventures De Jack Burton Dans Les Griffes Du Mandarin, le nombre de... [Lire la suite]

10 décembre 2018

Louis De Funès : un pilier du comique français

Un numéro un peu particulier, cette fois-ci, de la série "Un Oeil Sur..." : on ne va pas parler d'un réalisateur et de sa filmographie, mais d'un acteur ! Et pas de sa filmographie en entier, sinon on ne s'en sort plus, mais d'une période en particulier : de 1963 à 1983 (date de son décès), soit les 20 dernières années de sa vie et de sa carrière, et la période au cours de laquelle il est devenu célèbre. Je veux bien entendu parler de Louis De Funès, immense acteur comique français. Né en 1914 (il est donc décédé à l'âge de 68 ans,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 10:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
07 décembre 2018

Le bout du tunnel n'est peut-être pas très loin

Spoilers ! Dans la série des films catastrophe, on a de grands classiques (La Tour Infernale ; L'Aventure Du Poséidon) et de profondes merdes (les Airport, le premier excepté, et encore ; 2012). Récemment, j'ai abordé ici le cas d'un petit film castastrophe qui ne casse pas vraiment des briques mais qui a quand même l'indéniable qualité de divertir durant le temps qu'on passe à le regarder (un temps assez court en ce qui concerne ce film) et qui, visuellement, était vraiment bien foutu : Poséidon, par Wolfgang Petersen, remake d'un... [Lire la suite]
06 décembre 2018

John Boorman : L'Eclectique

Pour ce nouvel article de la série "Un Oeil Sur...", place à un réalisateur aussi visionnaire et éclectique que, dans l'ensemble, mal connu du grand public (malgré qu'au moins trois de ses films soient très très connus et même franchement reconnus comme étant des classiques absolus), j'ai nommé John Boorman, réalisateur britannique né en 1933 à Londres, toujours de ce monde (et heureusement) et toujours en activité, son dernier film remontant à 2014. Boorman a commencé sa carrière à l'âge de 18 ans comme critique de cinéma dans des... [Lire la suite]
03 décembre 2018

Quitter l'Enfer pour mieux le retrouver

Spoilers... Ne lisez l'article que si vous avez vu le film, car je raconte TOUT ! Lorsque j'ai découvert ce film, en VHS (achetée au marchand de journaux ; vous savez bien, ces VHS, désormais DVD, vendues à moins de 10 €), je devais avoir dans les 16 ans. C'était donc vers 1998, et donc avant l'arrivée de l'euro. Je sais, on s'en fout. Mais ce film, que je connais donc depuis à peu près une vingtaine d'années, et qui me procure toujours le même effet (même si je sais par coeur tout ce qui s'y passe, et notamment le final), compte... [Lire la suite]
02 décembre 2018

Le dernier hors-la-loi

Spoilers... Ayant récemment consacré un article de la catégorie "Un Oeil Sur..." (qui aborde les filmographies complètes, et la prochaine, ça sera probablement pour John Boorman) à Sam Peckinpah, j'ai eu envie de réaborder un de ses films ici. Mais lequel ? Pas Le Convoi ni Junior Bonner, ils ont  été abordés ici l'an dernier, c'est trop tôt, et je ne vois pas ce que j'aurais pu dire de nouveau à leur sujet. Pas Apportez-Moi La Tête D'Alfredo Garcia car ce film, mon grand préféré de Peckinpah (et sans doute son meilleur), qui... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 10:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 décembre 2018

La forme compte plus que le fond

  Spoilers...   Pour ce nouvel article, j'ai eu envie de réaborder un film qui l'avait été il y à longtemps, peut-être pas 10 ans (c'est, grosso merdo, l'âge du blog sur Canalblog), mais au moins il y à 7 ou 8 ans. Un film d'horreur, comme vous pouvez le constater en matant son affiche. Et un du genre gore, est-il besoin de le préciser. Je précise d'ailleurs qu'une ou deux images sur l'article risqueront de choquer les plus sensibles, mais qu'est-ce qui m'arrive aujourd'hui, c'esst sans doute l'arrivée de Noël, je... [Lire la suite]
30 novembre 2018

Big Apple Dreamin' (Dino)

Spoilers... Courir me semble une bonne idée. - Jean Reno (dans le film). A ceux qui se demanderaient pourquoi j'ai appelé cet article ainsi, et qui ne verraient absolument pas ce que je veux dire par ce titre, je leur demande de pardonner à un grand fan d'Alice Cooper, dont une des chansons s'appelle quasi exactement pareil (remplacez juste le mot entre parenthèse par 'Hippo' plutôt que 'Dino'), et qui trouvait (le fan, pas Alice Cooper) assez marrant et surtout trop tentant d'appeler l'article ainsi, de cette manière légèrement... [Lire la suite]
29 novembre 2018

Le Roman de Polanski

Nouvel article de la série des "Un Oeil Sur...", qui résume une filmographie. Pour ce nouvel épisode, après Cronenberg, après Eastwood, après Peckinpah, j'ai décidé d'aborder le cas de Roman Polanski. Il y à des choses à dire, en bien comme en mal, sur ce réalisateur. Sa vie, comme le moyen jeu de mots de mon titre d'article le dit, est un vrai roman. Il a surtout connu des drames, des tragédies même, et il est toujours là. Né à Paris en 1933, Polanski est de nationalité polonaise (franco-polonais, en fait), et s'appelle en réalité... [Lire la suite]
28 novembre 2018

Le nouveau

Spoilers... Il y à des films qui ne se loupent pas, qui ne s'oublient pas, aussi. Celui-là en fait partie. C'est une des oeuvres les plus touchantes, poignantes, réussies sur un sujet ô combien délicat (et rebattu, on ne compte plus les films qui abordent cette portion de l'Histoire) : l'Occupation et la Shoah. Réalisé en 1987 par Louis Malle, qui a aussi signé le scénario du film (une novélisation, signée Malle, sortira par la suite, il me semble), Au Revoir Les Enfants (qui aurait dû s'appeler Le Nouveau) a obtenu le Lion d'Or à... [Lire la suite]