24 novembre 2009

Un film sur le cinéma

Sorti en 1963, 8 1/2 est un film réalisé par Federico Fellini. Le film doit son titre étrange au fait qu'il soit le huitième film de long-métrage de Fellini, et qu'entre temps, le réalisateur avait également signé une moitié de film (deux sketches dans deux films collectifs, dont Boccace 70). Soit 8 films et une moitié de film en tout ! Le film est interprété par Marcello Mastroianni, Anouk Aimée, Sandra Milo, Claudia Cardinale, Barbara Steele, Jean Rougeul et Rossella Falk. Tourné en noir & blanc, c'est une sorte de métaphore... [Lire la suite]

07 novembre 2009

Fontaine de Trevi + Anita Ekberg + Federico Fellini + Nino Rota + Palme d'Or = rhââââ lovely !

SPOILERS… En 1960, Federico Fellini réalise un des films les plus importants de l’histoire du cinéma, j’ai nommé le méga classique La Dolce Vita. Impossible, pour un amoureux du cinéma, de ne pas en venir, un jour ou l’autre, à ce film mythique. Impossible, pour moi, de ne pas l’aborder sur mon blog, et même si j’ai mis le temps, l’erreur quasiment impardonnable est désormais réparée. Marcello Mastroianni, Anita Ekberg, Alain Cuny, Yvonne Furneaux, Anouk Aimée, Magali Noël, Lex Barker se partagent... [Lire la suite]
03 novembre 2009

Romantisme putride

Spoilers ! Sorti en 1976, Le Casanova De Fellini (oui, c’est bien le titre officiel) est un des meilleurs films de Federico Fellini, et indéniablement son diamant noir. D’une profonde noirceur, le film, interprété par un Donald Sutherland impérial (et avec aussi, entre autres, Daniel Emilfork, Tina Aumont et Dudley Sutton), bénéficiant d’une musique de Nino Rota qui figure largement parmi les plus importantes du compositeur, est un sommet dans l’évocation du XVIIIème siècle. C’est également un film éminemment putride et... [Lire la suite]
30 octobre 2009

Road-movie néo-réaliste fellinien

SPOILERS !! Réalisé en 1954, La Strada est un des plus beaux films de Federico Fellini. Interprété par Anthony Quinn, Giulietta Masina (épouse de Fellini) et Richard Basehart, le film, tourné dans un sublime noir & blanc et bénéficiant d’une musique de Nino Rota, est une sorte de road-movie avant l’heure, totalement bouleversant. L’action se passe en Italie. Zampano (Anthony Quinn dans un de ses rôles les plus marquants) est un hercule de foire, un homme rustre, spécialisé... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 octobre 2009

Trois réalisateurs qui ont eu du Poe

Spoilers... En 1968, trois réalisateurs s'unissent pour livrer un film à sketches abordant trois histoires imaginées par l'écrivain maudit Edgar Allan Poe : Histoires Extraordinaires. Le film, bénéficiant d'un casting à la hauteur, est réalisé par Roger Vadim, Louis Malle et Federico Fellini. C'est parce que Fellini a signé un des sketches que je place ce film dans la catégorie concernant ce réalisateur, un de mes réalisateurs préférés. De nos jours, ce film a été un peu oublié, et même un peu négligé, sous-estimé. C'est... [Lire la suite]
14 octobre 2009

Un film rare et superbe

En 1970, Federico Fellini décide de s'attarder sur une profession qui lui tient à coeur depuis sa plus tendre enfance, celle de clown. Il fera de ces artistes comiques peinturlurés la base d'un documentaire du meme nom (Les Clowns, donc) qui figure aisément parmi ses plus belles oeuvres. Le film, interprété par Tino Scotti, Riccardo Billi, Fellini lui-meme et de vrais clowns, et mis en musique par le grand Nino Rota, est articulé en trois parties bien distinctes. La première partie parle de l'enfance du cinéaste, de sa découverte... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 octobre 2009

Rome. Before Christ. After Fellini.

Le titre de cet article représente l'accroche qui servit à promouvoir le film. L'accroche française était différente, moins ironique : 'un mnde cruel et animal où le péché n'existe pas'. Ce film, vous l'aurez reconnu si vous l'avez vu, c'est le Satyricon, réalisé en 1969 par Federico Fellini, Il Maestro Fellini. Fellini a eu l'idée de faire ce film alors qu'il était hospitalisé pour une pleurésie. Il prit le temps (il en avait à revendre, à l'hopital) de relire le livre de Pétrone, Satyricon, livre écrit pendant... [Lire la suite]
07 octobre 2009

"Voooooglioooooo una dooooonnaaaaaaa !"

Petits spoilers à craindre, mais rien de grave ! Quel film ! Je viens tout juste de le revoir, pour la millième fois au moins, et je ne m'en lasse toujours pas ! Federico Fellini, le grand Fellini, auteur de La Strada, Fellini Roma (dont j'ai déjà parlé ici), Intervista, Les Clowns...que de grands films, nous offre ici ses souvenirs d'enfance et d'adolescence. Amarcord. En dialecte de Romagne (une région pittoresque d'Italie, patrie de Bernardo Bertolucci et, plus tristement, Benito Mussolini), le titre du film signifie à peu... [Lire la suite]
01 octobre 2009

Voir Roma et mourir...

Federico Fellini a toujours été un conteur fabuleux. Que ce soit Casanova, le "Satyricon" de Pétrone, le cirque ou ses propres souvenirs d'enfance, il a toujours réussi à imposer une vision à la fois surréaliste et ultra-réaliste dans ses films. C'est nettement visible dans son film de 1972, Fellini Roma (appelé aussi Roma), véritable ode à sa ville de coeur, capitale italienne, riche en sites légendaires (Colisée), abritant la Cité du Vatican, mais aussi ville de tous les excès, Cité Eternelle par excellence.... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,