27 octobre 2017

Le meilleur des mondes ?

Spoilers ! Classique absolu de la littérature de SF, Le Meilleur Des Mondes est un roman d'Aldous Huxley (essentiellement un philosophe et essayiste), paru dans les années 30, et qui pose la question du futur de la race humaine. Dans ce roman, on est dans un futur plus ou moins éloigné, et les Hommes ne naissent plus, ils sont conçus in vitro. Jusqu'à ce qu'un homme, surnommé le Sauvage, fasse son apparition, un homme sur lequel plane une atroce rumeur : il serait né d'une mère, à l'ancienne. Ce roman majeur n'a jamais été... [Lire la suite]

23 octobre 2017

"I'm as mad as Hell, and I'm not going to take this anymore !"

 Spoilers ! Le 15 juillet 1974, les téléspectateurs d'une chaîne de TV d'informations locale de Floride (à Sarasota), la chaîne WXLT-TV, eurent l'honneur (si on peut dire) d'assister en direct au premier suicide filmé, celui de la présentatrice Christine Chubbuck qui, après un court et caustique discours d'adieu sur le toujours plus, toujours plus loin pour l'audience qui trônait déjà, a sorti une arme à feu de son sac, ou de sous son bureau, l'a appliqué sur sa tempe et a tiré. Les cameramen ont bien entendu filmé tout ça en... [Lire la suite]
16 octobre 2017

"Il balayait, espèces de salopards !"

Spoilers... Chose amusante, ce film, je l'ai découvert...en lisant Stephen King. Les fans de l'auteur ont très certainement compris de quoi je veux parler, mais je vais quand même l'expliquer. En 2006, dans son roman Histoire De Lisey (un de ses meilleurs romans, au passage, bien que pas le plus facile d'accès), King fait souvent référence à ce film de Peter Bogdanovich, sorti en 1971. Non pas qu'entre le film et le roman, il y ait des similitudes d'histoire, mais parce qu'un des personnages principaux, l'écrivain Scott Landon... [Lire la suite]
05 octobre 2017

"La Loi est plus importante que les simples Hommes"

Spoilers ! Peter Weir est assurément un des meilleurs réalisateurs australiens (même s'il s'est installé à Hollywood depuis la seconde moitié des années 80). On lui doit Witness (1985, son premier film américain), Le Cercle Des Poètes Disparus (1989), Mosquito Coast (1986), Master And Commander (2003), le très beau et méconnu Les Chemins De La Liberté (2011, son dernier film à ce jour) pour ce qui est de ses films américains. Et n'oublions pas The Truman Show (1998) aussi. Une belle filmographie, on le voit. Pour ce qui est de ses... [Lire la suite]
30 septembre 2017

Un bon p'tit coup d'Cid d'Espagne !

Spoilers ! Sans doute parmi vous y aura-t-il du monde pour se souvenir de plus ou moins lointains cours de français où on vous a fait lire Le Cid de Corneille (tout le monde ne l'a pas étudié ; moi, par exemple, j'y ai échappé). A ceux-là, à celles-là, qui n'ont peut-être pas de très bons souvenirs de cette période, sans doute que le visionnage de ce film, adapté de la fameuse pièce épique, ne les intéressera pas. Ca serait quand même sacrément dommage, car ce film, sorti en 1961 et réalisé par Anthony Mann (La Chute De L'Empire... [Lire la suite]
20 septembre 2017

"I can feel myself fading away"

Spoilers... Oui, on peut parler de classique pour ce film, ce qui explique la catégorie du blog dans laquelle je l'ai rangé. Car oui, ce film est un classique. Dès sa sortie en 1993, Philadephia a été encensé comme tel. J'ai d'ailleurs mis un certain temps avant de le voir, mais en même temps, en 1993, je n'avais que 11 ans, ce qui n'est définitivement pas l'âge idéal pour voir ce film ! J'ai du le voir quelque chose comme 10 ans plus tard, au cours d'un passage TV, et ce fut une claque. Comme je l'ai dit ici récemment, quand j'ai... [Lire la suite]

17 septembre 2017

Le cri du papillon

Spoilers... Il paraît qu'à la sortie du film, en 1991, ce fut terrible ; un coup à diviser les fans des Doors, entre ceux qui adorèrent le film et ceux qui estimèrent que personne, personne, tu m'entends bien, personne putain, ne pouvait jouer le rôle de Jim Morrison. Il paraît que la tombe de Jim, au cimetière du Père-Lachaise, fut taguée avec l'inscription "Val isn't Jim". Mais au final, The Doors, réalisé en 1991 donc, par Oliver Stone, est un classique, probablement le meilleur rôle de Val Kilmer, un des meilleurs films (avec... [Lire la suite]
13 septembre 2017

Les grains de sable

Spoilers... J'adore Steve McQueen dans tous les films que j'ai vus avec lui (je ne les ai pas tous vus, ne m'étant jamais penché sur le tout début de sa carrière). Le bonhomme, parti trop tôt (1980, il avait 50 ans), a quand même joué dans une légion de grands classiques : La Grande Evasion, Les 7 Mercenaires (tous deux de John Sturges), Le Guet-Apens de Peckinpah (Junior Bonner aussi), La Tour Infernale de Guillermin, L'Affaire Thomas Crown et Le Kid De Cincinnati de Norman Jewison, Bullitt de Peter Yates, Le Mans de Katzin,... [Lire la suite]
05 août 2017

Red, White (& Black) & Blue

Spoilers ! Edward Zwick... Sous ce nom moyennement prononçable se cache un réalisateur ayant signé quelques films vraiment corrects : Légendes D'Automne, Le Dernier Samouraï, Blood Diamond, A L'Epreuve Du Feu. Mais aussi le détestable (pour moi, en tout cas) Couvre-Feu. Son meilleur film, Zwick l'a réalisé en 1989, et il s'agit de son deuxième film par ailleurs. Compte tenu qu'il en a signé une douzaine (plus des oeuvres pour la TV) en tout et pour tout depuis son premier en 1986, c'est un peu dommage, pour lui, d'avoir quasiment... [Lire la suite]
07 juin 2014

Appelez-le Monsieur Tibbs

Norman Jewison a réalisé quelques grands films : L'Affaire Thomas Crown avec Steve McQueen et Faye Dunaway, Rollerball avec James Caan, Le Kid De Cincinnati avec, encore une fois, Steve McQueen, Justice Pour Tous avec Al Pacino...et ce film, sorti en 1967, et ayant fait obtenir l'Oscar du meilleur acteur à Rod Steiger : Dans La Chaleur De La Nuit. A l'origine d'une série TV du même nom dans la fin des années 80 (et avant ça, deux suites seront faites au film, en 1970 et 1971), ce film scénarisé par Stirling Silliphant est... [Lire la suite]