10 novembre 2009

Dernier chef d'oeuvre du Maître du suspense

SPOILERS ! Réalisé en 1972, Frenzy est l’avant-dernier film du grand Alfred Hitchcock, mais aussi son dernier film anglais. Et son premier film anglais depuis des lustres : si le réalisateur est angais, il a tourné la plus grande partie de sa filmographie aux USA (ses premiers films, datant des années 40 et début 50, ont été tourné dans son pays natal, mais sa carrière a vraiment décollé une fois arrivé aux States). Après avoir réalisé, en 1969, le film d’espionnage L’Etau (franchement pas une grosse... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 novembre 2009

Vertigineux

Spoilers !! Réalisé en 1958, Sueurs Froides (Vertigo en VO) est à l’image de son titre original et de son affiche : vertigineux. On parle souvent de ce film comme étant le chef d’œuvre absolu de Hitchcock. Permettez-moi de citer un autre film comme étant le chef d’œuvre absolu du maître du suspense, La Mort Aux Trousses (bientôt ici). Mais je place ce monument qu’est Sueurs Froides en seconde position des films de suspense pur, pour ma part ! James Stewart et Kim Novak interprètent ce film de folie, au... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 15:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 novembre 2009

Cui cui cui

Spoilers !! Sorti en 1963, ce film reste encore et toujours (et malgré la technique d’effets spéciaux qui a vieilli) un sacré traumatisme. Sur l’affiche même, on voit un Hitchcock dessiné, disant ‘ce film est probablement mon plus impressionnant’. Et ce n’est pas peu dire. Si Psychose, en 1960, avait terrorisé le monde, Les Oiseaux, en 1963, l’a traumatisé de la même manière que, 12 ans plus tard, Les Dents De La Mer de Spielberg le fera. Impossible de voir les oiseaux de la même manière après vision du film.... [Lire la suite]
03 novembre 2009

Pour le voyeur qui sommeille en chacun de nous !

SPOILERS… En 1954, Alfred Hitchcock réalise un de ses grands classiques, et même le premier grand classique de son Âge d’Or (1954-1964), Fenêtre Sur Cour (Rear Window), avec un duo d’acteurs cultissime, James Stewart et Grace Kelly. On y retrouve aussi Raymond ‘Perry Mason’ Burr. La musique, signée Bernard Herrmann, est fantastique, comme toujours ou presque chez ce compositeur. Le photographe professionnel L.B. ‘Jeff’ Jefferies (Stewart) est, suite à un accident, cloué temporairement dans un fauteuil,... [Lire la suite]
27 octobre 2009

Quiproquo fatal, ou le plus grand film d'Hitchcock

SPOILERS… Réalisé en 1959, La Mort Aux Trousses (North By Northwest) est le meilleur film d’Alfred Hitchcock. Si. Le meilleur film d’Alfred Hitchcock ! Interprété par un Cary Grant au sommet de son art, avec également Eva Marie Saint et James Mason, ce film propose un scénario rempli de suspense diabolique, de rebondissements, de romance et d’un humour très noir. New York. Roger Thornhill (Cary Grant) est un publicitaire. Alors qu’il se trouve dans un café, Thornhill est pris,... [Lire la suite]
24 octobre 2009

Un Hitchcock scandaleusement sous-estimé

SPOILERS… Réalisé en 1969, L’Etau est un des films les plus inhabituels d’Alfred Hitchcock. Adaptation d’un roman de Leon Uris du nom de Topaz (qui est également le titre original du film, au passage, un titre énigmatique que je préfère largement à son titre français), ce film est du genre ‘espionnage’, contrairement aux autres films de Hitchcock, qui sont des films de suspense. Généralement, on qualifie la période 1954-1964 comme étant l’Âge d’Or pour Alfred Hitchcock, période durant laquelle il fit... [Lire la suite]

22 octobre 2009

Quand on en sait trop, on se tait !

Spoilers… En 1956, Alfred Hitchcock s’attaque au remake de son film anglais du même nom de 1934 (avec Leslie Banks et Peter Lorre), L’Homme Qui En Savait Trop surclasse largement son modèle. Interprété par James Stewart, Doris Day, Daniel Gélin, Bernard Miles et Reggie Nalder (l’assassin), le film est un modèle de suspense comme seul Hitchcock pouvait le faire. De plus, le film date de la meilleure période pour Hitch : 1955-1965. Période pendant laquelle il sortit, pêle-mêle, Sueurs Froides, Psychose,... [Lire la suite]
16 octobre 2009

Un Hitchcock mal-aimé et pourtant excellent

SPOILERS… Alfred Hitchcock, pour ses fans, a commencé son déclin en 1964, avec le drame psychologique Pas De Printemps Pour Marnie (que j’aborderai ici bientôt, un film qui fut un flop, mais est cependant très bon). Mais tous sont d’accord pour dire que c’est à partir de son film suivant que le déclin du Maître du Suspense deviendra évident : Le Rideau Déchiré. Interprété par Paul Newman, Julie Andrews et Lila Kedrova (les autres acteurs, comme Ludwig Donath, sont largement moins connus), ce film n’a pas... [Lire la suite]
13 octobre 2009

Premier déclin pour Hitchcock ?

Spoilers !! Sorti en 1964, Pas De Printemps Pour Marnie est généralement considéré comme le film amorçant le déclin de la carrière d'Alfred Hitchcock. Le film, interprété par Tippi Hedren (seconde et dernière collaboration avec Hitchcock, après Les Oiseaux, le film précédent) et Sean Connery (unique participation à un film d'Hitchcock), est un drame psychologique n'ayant en effet que peu de rapports avec le style hitchcockien habituel. Pourtant, malgré sa mauvaise réputation (et encore, le film est un peu réhabilité depuis)... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 19:25 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 octobre 2009

Toujours un des plus grands shockers jamais réalisés

SPOILERS !! Ne pas lire si vous n'avez jamais vu ce film ou son remake ! Alfred Hitchcock a tellement fait de grands films que ça en deviendrait presque indécent de les citer : La Mort Aux Trousses, Les Oiseaux, Sueurs Froides, L'Homme Qui En Savait Trop, Frenzy, Fenetre Sur Cour...Mais son plus grand film, pardon pour les fans de James Stewart ou Cary Grant, est incontestablement Psychose, réalisé en 1960, tourné en noir et blanc (voulu par le grand Hitch), et tout simplement un des plus grands moments de l'histoire du... [Lire la suite]