33901

Spoilers...

Edward Bunker, vous connaissez ? Un écrivain (et acteur occasionnel : il a joué dans Reservoir Dogs de Tarantino, il jouait Mr Blue, un des deux gangsters, avec celui joué par Tarantino lui-même, qui se font tuer au cours du braquage de banque non filmé, et n'apparaissent donc que peu de temps dans le film), né en 1933 et mort en 2005, et qui a commencé sa carrière en tant que criminel. Un peu comme José Giovanni chez nous, Bunker a d'abord été un truand, il a fait de la taule, pas mal de taule, et bien entendu, une fois sorti de prison, ses romans s'inspireront beaucoup de son expérience. En prison, il s'est lié d'amitié avec Danny Trejo (futur acteur, à la tronche bien reconnaissable), avec Caryl Chessman (un serial killer exécuté en 1960 à San Quentin) avec qui il parlera littérature. Il a fait partie de la sinistrement célèbre Fraternité Aryenne en prison (apparemment, afin d'éviter au possible les ennuis, il n'avait pas eu trop le choix, c'était adhérer ou avoir des ennuis). Plus jeune homme à avoir été détenu à San Quentin (Californie), alors qu'il n'avait que 17 ans, il a réussi, à deux reprises, à se faire la belle, une de ses cavales a duré deux ans. Son premier roman, Aucune Bête Aussi Féroce, a été publié en 1973 et sera adapté au cinéma en 1978 avec Dustin Hoffman (Le Récidiviste, d'Ulu Grosbard, dans lequel Bunker jouait, son premier rôle au cinéma). D'autres de ses romans seront adaptés : Les Hommes De Proie en 2016 (Dog Eat Dog, de Paul Schrader, avec Nicolas Cage), et bien entendu, avec ce film de 2000, La Bête Contre Les Murs, qui est devenu Animal Factory (titre original du roman). Bunker a aussi écrit le scénario du Runaway Train de Konchalovsky.

animal-factory_568416_28187

Sorti donc en 2000, ce film, Animal Factory pas Runaway Train, est réalisé par Steve Buscemi. Acteur fétiche (enfin, un des acteurs fétiches) des frères Coen, il a aussi réalisé quelques films, et sauf erreur de ma part, Animal Factory est son deuxième. Il joue un petit rôle dans le film (Edward Bunker aussi), mais le film est, sinon, interprété par Edward Furlong, Willem Dafoe, Danny Trejo, Mickey Rourke, Seymour Cassel, John Heard, Mark Boone Jr et Tom Arnold. Le film a été tourné à la prison de Holmesburg à Philadelphie, en Pennsylvanie, mais se passe dans la prison de San Quentin, en Californie, la prison où fut incarcéré Bunker et Trejo, une des taules les plus dures, dangereuses, craignos des USA. Bien qu'abordant une histoire fictionnelle, le film, on le comprend aisément, est quasiment une autobiographie : aussi bien l'âge que le nom du personnage principal, joué par Furlong, font penser à Edward Bunker. Le film est une excellente adaptation du remarquable roman, le scénario adapté ayant été signé Bunker lui-même (et John Steppling). Quant aux producteurs, on peut citer, parmi eux, Bunker et Danny Trejo !

Animal_Factory_2000_720p_HDrip_x264_Dual_Audio

Ron Decker (Edward Furlong), un jeune homme de bonne famille, est arrêté et condamné à une peine de prison (de 2 à 10 ans ; selon son comportement en prison, la peine peut être allégée ou endurcie) pour trafic de drogue douce, et envoyé au pénitencier de San Quentin, en Californie. Il a tout juste 21 ans, et c'est sa première condamnation et peine de prison. Comme il est plutôt beau gosse, et totalement inexpérimenté, il risque fort d'être la cible privilégiée des pervers et truands de tous bords. Deux semaines après son arrivée, il est mis en relation (par un type avec qui il bosse à l'atelier de menuiserie) avec Earl Copen (Willem Dafoe), un des taulards les plus respectés de la prison, un vétéran ayant passé 18 ans en prison et qui travaille comme secrétaire au bureau du chef des gardiens. Copen va prendre le jeune Decker sous son aile, et Decker va rapidement devenir un membre de la petite bande (Danny Trejo, Mark Boone Jr...) de Copen. Ce dernier va tout faire pour lui rendre la vie plus facile, va le protéger (sans rien exiger de sexuel de sa part, ni rien exiger de lui, d'ailleurs), ce qui n'empêchera pas Ron de péter les plombs, un jour, alors qu'un taulard, Buck Rowan (Tom Arnold), tentera de le violer : il le plantera dans le dos en représailles, afin de se venger, mais tout en sachant, évidemment, qu'il risque fort de mettre son dossier en péril, et de rallonger sa peine de prison...

Animal-Factory

Excellente adaptation du roman de Bunker, Animal Factory est aussi un des meilleurs films de prison que je connaisse, derrière Les Evadés de Darabont mais devant L'Evadé D'Alcatraz de Siegel, Brubaker de Rosenberg et Luke La Main Froide du même réalisateur. Réalisateur quelque peu novice, Buscemi (qui joue un petit rôle de contrôleur judiciaire au sein de la prison) a fait ici un film réalisé classiquement, mais qui se visionne avec un grand intérêt tout du long de sa hélas trop courte durée (il ne dure que 90 minutes, générique de fin compris). Le titre du film n'est pas explicité dans le film, mais dans le roman, au cours d'une scène de plaidoirie qui n'a pas été tournée, et dans laquelle Decker clame haut et fort que la prison n'est qu'une usine à fabriquer des animaux humains. On y entre à peu près normal, on en sort (quand on en sort) plus mauvais qu'en y entrant. Les acteurs sont excellents, mention ultra spéciale à Dafoe, touchant en 'vieux' taulard se prenant d'amitié pour Furlong ; à Furlong, excellent dans le rôle de ce jeune taulard découvrant lentement et péniblement les règles de la vie carcérale ; et, aussi, à Mickey Rourke, étonnant et méconnaissable dans le rôle de Jan, un taulard travelo, se sentant femme dans un corps masculin, colocataire de la cellule de Ron. Peu de scènes avec lui, mais suffisamment pour que le personnage soit difficilement oubliable (et il ne ressemble absolument pas à la photo de Rourke que l'on voit sur l'affiche du film) ! Un film vraiment excellent !