The_Walk_Rever_plus_haut

Spoilers...

Robert Zemeckis fait de super bons films. Qui ose affirmer qu'il n'a jamais apprécié Qui Veut La Peau De Roger Rabbit ? ou la trilogie Retour Vers Le Futur ? Sans oublier Le Pôle Express, une pure petite merveille d'animation qui, à l'époque, a quelque peu révolutionné le genre (on filme des acteurs, on repasse par-dessus en animation). Et sans oublier, évidemment, Forrest Gump, ce chef d'oeuvre (que j'ai cependant tellement vu et revu que je ne peux plus trop le regarder maintenant, même si, dans quelques années, je sais que j'aurai sans doute envie de le revoir), et le très bon Seul Au Monde. Tout n'est pas génial chez lui, Contact est insipide, La Mort Vous Va Si Bien part dans tous les sens sauf le bon, et Flight est un énième film sur un avion qui part en couilles, mais dans l'ensemble, cet entertainer fait de bons, voire de très bons films. La preuve en est une fois de plus faite en 2015 avec The Walk : Rêver Plus Haut, ou The Walk tout simplement, un film inspiré d'une histoire vraie qui, cocorico, est française.

the-walk-rever-plus-hautD

Le film s'inspire en effet de la vie (et de l'exploit) de Philippe Petit (toujours de ce monde heureusement, et vivant aux USA depuis une quarantaine d'années), un funambule français, passionné de cirque, et n'ayant qu'une seule envie : marquer son époque par un exploit hors du commun, qui n'a jamais été tenté et ne le sera jamais plus. Pour interpréter Philippe Petit, Zemeckis a engagé Joseph Gordon-Levitt, qui est juste incroyable. On a aussi Charlotte Le Bon (ex-Miss Météo de Canal +), James Badge Dale, Ben Kingsley, Ben Schwartz, Steve Valentine, Clément Sibony et Mark Camacho. 

the-walk-rever-plus-haut-photo-joseph-gordon-levitt-969827

L'exploit de Philippe Petit, c'est de traverser, sur un fil de fer dressé au sommet, l'espace entre les deux tours du World Trade Center, à New York. Cet exploit, strictement illégal (il fut arrêté par la police une fois au sol, mais rapidement relâché après avoir payé une amende ; il n'a, après tout, rien fait de mal, et n'a fait que risquer sa vie, et pas celle d'autrui), il l'a réellement fait, traversant plusieurs fois, dans un sens et dans l'autre, et à la hauteur de 400 mètres, et sans aucune attache (juste une grande perche pour l'équilibre et des chaussons souples), durent presque une heure. Les deux tours étaient encore en construction pour les étages les plus hauts, qui existaient mais étaient encore vides (il restait l'aménagement extérieur). Cet exploit, Petit l'a accompli après une série d'autres (il a traversé sur un fil l'écart entre les deux tours de Notre-Dame De Paris), et avec, évidemment, l'aide d'une poignée d'amis à peu près aussi inconscients et passionnés que lui, et notamment sa petite amie Annie (Charlotte Le Bon).

The_Walk

Très drôle par moments, doté d'une atmosphère bon enfant, le film de Zemeckis est juste ahurissant (il fut fait en 3D et projeté dans des salles Imax, j'imagine ce que ça devait donner comme résultat) dans sa dernière partie, qui montre l'exploit de Philippe Petit. On s'en doute, tout a été fait en studio devant un écran vert, les 400 mètres de vide ayant été reconstitués en numérique (au cas où il y aurait eu des gens qui penseraient que Joseph Gordon-Levitt a réellement fait ça, hein...il a en revanche été coaché par le vrai Philippe Petit afin de connaître les gestes à faire et ne pas faire quand on fait du funambulismes, et il a très certainement fait lui-même quelques scènes de funambulisme à faible hauteur, que l'on voit au début du film). Il n'en demeure pas moins que le résultat final est tellement ahurissant que, souffrant du vertige (si je grimpe sur une chaise, je me sens limite pas bien), je me suis senti très mal à l'aise durant cette séquence du World Trade Center (que ça fait bizarre de revoir dans un film depuis l'effondrement des tours en 2001), j'avais limite peur, je ressentais du vertige...et je n'ai pas vu ce film en salles, mais en Blu-ray, sur un écran de TV, pour vous dire si je souffre du vertige et si le film est bien foutu !

THE-WALK-Image-3-du-film-Robert-Zemeckis-Sony-Pictures-Go-with-the-Blog

The Walk est une petite merveille et probablement un des meilleurs films de 2015 aux côtés de Mad Max : Fury Road, The Revenant, Seul Sur Mars, Au Coeur De L'Océan et Imitation Game. J'aurais bien cité American Sniper aussi, mais il date de 2014 (sorti en 2015 chez nous, ceci dit). Et je ne cite pas le Star Wars car je ne l'aime pas, ni le James Bond car je le trouve un peu inégal. Mais ce film de Zemeckis est une vraie petite merveille que je regrette de ne pas avoir vu en salles (même si j'aurais été encore plus mal à l'aise devant la fameuse séquence de l'exploit que devant ma TV), car ça devait être un spectacle impressionnant ; ça l'est déjà vraiment sur une TV, sans l'attiral 3D, alors imaginez en salles... Les acteurs sont excellents, la réalisation est très réussie, il y à parfois (au début) un petit côté Amélie Poulain très sympathique, les effets spéciaux sont tellement réalistes qu'on a l'impression que tout est réel et pas reconstitué en studio... The Walk est vraiment un excellentissime film !