pearl_harbor

SPOILERS...

D'abord, encore désolé pour ce titre d'article aussi débile que sans rapport avec le film (à part le jeu de mots crétin que je n'ai, en plus, pas inventé, loin s'en faut). Sinon, Pearl Harbor est un film réalisé en 2001 par Michael Bay (ne criez pas !), interprété par Ben Affleck, Josh Hartnett et Kate Beckinsale (j'ai dit : ne criez pas, putain ! Retenez-vous, les mecs !), et avec aussi Tom Sizemore, Jon Voight, Dan Aykroyd, Alec Baldwin, William Lee Scott, Jaime King, Cuba Gooding Jr, Scott Wilson, Peter Firth, Mako, Colm Feore, Ewen Bremner, Jennifer Garner, Tony Curran et Cary-Hiroyuki Tagawa.

_010409214732_pearl_harbor_6

Le film est long (3 heures) et construit sur le même principe que le Titanic de James Cameron : pour une heure et demie d'action, on a droit, auparavant, à presque autant (un peu moins, en fait) de romance assez longuette, pour ne pas dire chiante. Pearl Harbor est, techniquement, un film bluffant, les effets spéciaux sont grandioses, les scènes d'action en jettent, notamment l'attaque japonaise sur Pearl Harbor, le 7 décembre 1941, LA scène du film évidemment. Mais avant de voir cette scène (un peu avant la moitié du film), il faut se fader un peu plus d'une heure de rrrrrrrrrr....ffffffffllllll.....RRRRRRRRRR.....FFFFFFFLLLLLLL.....

kate_beckinsale_ben_affleck_pearl_harbor_001

1941. Deux jeunes pilotes américains très doués et zélés, Rafe McCawley (Ben Affleck) et Danny Walker (Josh Hartnett), amis d'enfance, ayant la passion pour l'aviation depuis leur enfance, entrent dans la Navy, tous deux. Rafe tombe amoureux d'Evelyn (Kate Beckinsale), jeune infirmière, lors de son test pour entrer dans l'aviation. Leur idylle sera courte, car Rafe part directement au front, en Angleterre. Evely et Danny, eux, se font muter à Hawaï. Evelyn apprendra, quelques mois plus tard, que l'avion de Rafe a été abattu en mission. Totalement minée par cette nouvelle, elle se rapproche alors de Danny...

pearl_harbor_560

Evelyn tombe enceinte de Danny, et le jour où elle apprend sa grossesse, Rafe revient, bien vivant, et bien décidé à règler ses comptes avec Danny une fois au courant de leur liaison (et de la grossesse d'Evelyn). Mais, alors que la situation entre les deux amis est vraiment critique, survient l'attaque surprise japonaise sur Pearl Harbor, 7 décembre. Et, oubliant un temps leurs soucis privés, les deux aviateurs rejoignent les rangs pour la riposte américaine, qui ne saurait tarder...Ca va chier pour les nippons !

untitled

Rempli de patriotisme éreintant (jusqu'au président américain de l'époque, Franklin D. Roosevelt - joué par Jon Voight - qui, paralysé par la polio, va jusqu'à se lever, histoire de dire si moi, je peux le faire, putain, vous pouvez aussi le faire, faites des miracles pour sauver votre nation ! - une scène ridicule, voir cet homme paralysé des jambes se lever par la force des bras sur sa canne est d'un grotesque...), Pearl Harbor est un film qui est certes grandiose d'un strict point de vue de divertissement explosif (on en prend plein la gueule, une claque visuelle), qui possède, certes, une bande-son remarquable (signée Hans Zimmer, spécialiste en musique bien claquante), mais est aussi très chiant par moments, et pas toujours bien interprété.

pearl_harbor_2000_reference

Autant le dire, cette histoire de romance triangulaire (Evelyn aime les deux amis, qui se fritent à cause d'elle, que c'est d'une originalité folle...), on s'en contrefout la couenne. Nous, si on regarde un film comme Pearl Harbor, c'est pour voir de l'action. Ou une reconstitution historique. Tora ! Tora ! Tora !, film de 1970 à moitié signé Richard Fleischer, offrait les deux : une scène d'attaque immense en final, et une reconstitution implacable, quasi documentaire. Le film de Bay, lui, se la joue Titanic version seconde guerre mondiale. De la pellicule gâchée, sauf pour la dernière heure et demie. En plus, Affleck et Hartnett ne sont pas terribles, leurs gueules d'anges bien coiffées ne suffisent pas à faire exister leurs personnages, aussi creux que des Maltesers. Ne parlons pas de Kate Beckinsale, merci.

Pearl_20Harbor_20pic_202

Alors, au final, que dire de Pearl Harbor ? J'aime ses scènes d'action. Pas le reste. Je revois le film de temps en temps, mais quand même peu souvent (une fois par an, environ), et uniquement pour le crac boum kapow pan pan de la scène d'attaque et des scènes de riposte. Mais sinon, qu'attendre d'autre de la part de Bay, de Bruckheimer, qu'un film de guerre se concentrant limite plus sur une romance à deux balles quarante-sept que sur la guerre proprement dite ? Belle reconstitution de l'époque, beaux costumes, beaux zavions, belle musique, beaux décors, scènes d'action immenses, mais quel ennui !