18431141

SPOILERS...

Réalisé en 2005 par Christopher Nolan, Batman Begins n'est pas, contrairement à ce que certains pourraient penser, le cinquième film adapté des comic-books mettant en scène le super-héros en tenue de chauve-souris, mais bel et bien la renaissance du personnage, le premier volet d'une nouvelle franchise (la preuve : le film suivant, l'immense The Dark Knight de Nolan, reprendra le personnage du Joker, pourtant présent, et mort, dans le Batman de Tim Burton). Le film est interprété par Christian Bale, Morgan Freeman, Gary Oldman, Liam Neeson, Katie Holmes, Cillian Murphy, Tom Wilkinson, Rutger Hauer, Ken Watanabe et Colin McFarlane.

pinstripe

C'est un film assez sombre, qui rend bien justice aux côtés obscurs du fameux personnage imaginé par Bob Kane, et repris en comics par Frank Miller (notamment). Batman n'est pas qu'un olibrius milliardaire, businessman et golden-boy qui, la nuit, se déguise en chauve-souris géante et conduit une belle et complexe Batmobile remplie de gadgets pour affronter les méchants de Gotham City. Batman est un homme complexe, violent, obscur, implacable, et le film de Nolan aborde bien cette facette méconnue du super-héros, ne serait-ce que par l'interprétation bien schizophrénique d'un Christian Bale hallucinant, et par la voix de Bale quand il est dans la tenue de Batman : sombre, grave, d'outre-tombe, rauque...terrifiante et étonnante !

batman_begins

Batman Begins, de plus, mérite bien son nom, car on y découvre comment Bruce Wayne est devenu Batman. Enfant (alors joué par Gus Lewis), il assiste, impuissant, au meurtre de ses parents (Linus Roache et Sara Stewart), et grandit tant bien que mal, rongé par la vengeance, traumatisé par ce drame atroce. Jeune adulte (Christian Bale, à partir de ce moment), il part en exil en Asie, et fait la rencontre de plusieurs personnes qui vont influencer sur sa future destinée. Il croise la route de la Ligue des Ombres, une communauté ninja dirigée de manière sectaire par Ra's Al Ghul (Ken Watanabe), qui lui enseignera l'art du combat, fera de lui un homme doué pour les combats, physiquement solide.

batman_begins_2005_30_g

Bruce Wayne revient en Occident, à Gotham City, sa ville, où il devient rapidement un magnat, aidé en cela par la fortune et l'empire financier légué par ses parents. Mais la ville est sous l'emprise de sinistres criminels, et son empire financier, Wayne Enterprises, est mal géré. Après avoir découvert, dans son manoir, une entrée secrète menant à une grotte, Wayne se fait confectionner, par son intendant de société Lucius Fox (Morgan Freeman), une tenue paramilitaire, et devient Batman, justicier des nuits. Bientôt, Jonathan Crane (Cillian Murphy), directeur de l'asils psychiatrique d'Arkham, un homme corrompu, invente un gaz phobique et hallucinogène. Il devient L'Epouvantail, et va semer la terreur, par dépit et folie, dans la ville...

Image6

Très sombre, Batman Begins est une réussite totale, même si The Dark Knight, toujours signé Christopher Nolan et toujours avec Christian Bale, Morgan Freeman et Gary Oldman (commissaire Gordon), sera largement meilleur. Le fillm détonne par rapport aux anciens, et se rapproche, niveau réussite, des deux films de Tim Burton, assez sombres aussi. Il faut, de toute façon, oublier les ratages de Joel Schumacher, avec Val Kilmer ou George Clooney (surtout ce dernier) ! Avec sa première partie étonnante (enfance, adolescence et exil asiatique de Bruce Wayne, un super-héros, donc, royalement absent), Batman Begins est une réussite et un film totalement original. On regrettera juste un Epouvantail assez peu présent et intéressant, c'est le point faible, dans un sens, du film (visuellement, il est bien rendu, en revanche). Bref, malgré ça, ce film est une vraie réussite !