55237645

SPOILERS...

Heath Ledger meurt en 2008, d'une intoxication médicamenteuse. Il était en train de tourner dans L'Imaginarium Du Docteur Parnassus, dernier film en date de Terry Gilliam. Gilliam, sur un coup de génie rendant hommage à l'acteur et permettant aussi au film de se finir, engage Colin Farrell, Johnny Depp et Jude Law pour achever le tournage. C'est ainsi que le rôle de Tony est joué par quatre acteurs. Ce n'est pas une série d'incohérences pour le film, car le personnage change d'apparence à chaque fois qu'il traverse un miroir magique. Ainsi, le film est cohérent, et Gilliam a pu le finir, tout en rendant hommage à Ledger, car ses scènes sont évidemment aussi dans le film final. On trouve aussi Christopher Plummer, Tom Waits, Lily Cole, Andrew Garfield et Verne Troyer dans le film, sorti en 2009.

IODP_090812_700x464

L'histoire ? Brièvement, la voilà (je dis : brièvement, car le film est difficile à raconter dans le détail, comme tout Gilliam qui se respecte, et ça se respecte, un film de Gilliam !) : Le Docteur Parnassus, qui est immortel et est âgé, déjà, de 1000 ans, est à la tête d'une troupe de théâtre qui offre au public (gràace à un pacte qu'il a passé avec le Diable) l'opportunité d'aller au-delà de la réalité grâce à un miroir magique. Mais le Diable vient chercher sa part du contrat, à savoir, la fille du docteur, Valentina. La troupe, aidée par Tony (un mystérieux jeune étranger), va alors errer dans différents mondes parallèles pour la retrouver...

l_imaginarium_du_docteur_parnassus_43353

Le voilà donc, le dernier film (à ce jour) de Terry Gilliam, L'Imaginarium Du Docteur Parnassus. Un film que les fans de Gilliam (et les esprits morbides) attendaient avec impatience. Mais pour le côté morbide, je l'ai dit plus haut, c'est bien évidemment suite au décès mortel de Ledger, ayant entraîné la mort par fin de vie consécutive au trépas. Et les spectateurs n'avaient qu'une impatience, voir comment Gilliam allait se tirer de ce merdier que représente, en plein tournage, la mort de l'acteur principal, celui qui apparait dans tout le film. Force est de constater que le résultat final du film est assez bluffant.

l_imaginarium_du_docteur_parnassus_2009_2226_1562068159

Oui, L'Imaginarium Du Docteur Parnassus n'est pas le meilleur film de Terry Gilliam, il n'arrive pas à la cheville de Brazil, de L'Armée Des 12 Singes ou de Jabberwocky, sans parler de Las Vegas Parano. Mais ce film est également meilleur que Les Frères Grimm, son précédent opus, déjà avec Ledger. Le film, franchement, est bien interprété (Tom Waits campe un Diable très convaincant, Plummer est excellent en Parnassus, Ledger est excellent dans le peu de scènes qu'il joue, et ses remplaçants Farrell, Law et Depp aussi assurent). Gilliam n'allait pas annuler le film, l'expérience de son Don Quichotte, qu'il dut annuler (une incroyable série de catastrophes et incidents l'ont forcé à le faire), lui ayant laissé dans la bouche un goût amer, et pas question d'annuler un autre film. Il a bien fait, le film, sans être grandiose, est vraiment beau à voir, et très réussi.

docteur_parnassus_photo_6_grand_format

On s'ennuie un petit peu, l'histoire étant bonne, mais quand même un peu mince. De bons effets spéciaux et acteurs ne font pas tout. On sent que Terry Gilliam tourne un peu en rond, ce qui était déjà le cas avec Les Frères Grimm. A noter que le scénario du film est le premier, depuis Brazil, a être signé de la main de Gilliam (même si, au final, Charles McKeown a participé aussi au scénario). Bref, c'est pas mal, mais pas de quoi se réveiller la nuit en hurlant oui, oui, ouiiiii ! comme un demeuré et en se ruant pour le revoir.