Coup_de_torchon

SPOILERS...

Encore un classique signé Bertrand Tavernier, ça commence à devenir une habitude ! Réalisé en 1981, Coup De Torchon est l'adaptation d'un roman de Jim Thompson, n°1000 de la collection "Série Noire", ce qui est d'ailleurs fièrement dit sur l'affiche. Le roman s'appelle 1275 Âmes, et Tavernier l'a adapté en se basant aussi sur le fameux Voyage Au Bout De La Nuit de Louis-Ferdinand Céline, classique de la littérature française. Le film, tourné intégralement en Afrique (Sénégal), fut nominé 11 fois aux Césars, et nominé aux Oscars en tant que meilleur film étranger. Il est interprété par Philippe Noiret, Isabelle Huppert, Jean-Pierre Marielle, Stéphane Audran, Guy Marchand, Eddy Mitchell, Michel Beaune, Jean Champion, Gérard Hernandez, Irène Skobline et Victor Garrivier.

coup_20de_20torchon1

L'action se passe en Afrique occidentale sous domination française, en 1938. Lucien Cordier (Philippe Noiret), marié à Huguette (Stéphane Audran), est l'unique policier d'une petite ville coloniale. Son patron, l'adjudant-chef Le Péron (Jean-Pierre Marielle), l'humilie souvent en lui rappelant qu'il n'est qu'un bon à rien, une lavette, un flic très médiocre. De toute façon, Lucien est humilié par tout le monde qui se moque de lui, y compris sa femme. Il n'a jamais arrêté personne, semble penser que rien de méchant ne se passe jamais dans le petit village dont il a la chargé sécuritaire, et pardonne à tout le monde. Mais, un jour, derrière l'agneau paisible, un lion ivre de justice sauvage, un ange exterminateur va se réveiller...

1981torchon

Coup De Torchon, un des films les plus mythiques de Tavernier, est servi par une distribution exceptionnelle, et les acteurs, en plus d'être des ténors (Noiret, Marielle, Audran, Huppert, Mitchelle décidément excellent acteur, Marchand, Beaune...), assurent totalement. On n'oubliera pas de sitôt le personnage de Nono, simple d'esprit totalement hilarant joué par un Eddy Mitchell remarquable, ni les prestations ahurissantes de Marchand, Marielle ou Noiret. Ce dernier, dans le rôle d'un flic médiocre et bonne pâte se transformant en tueur dingue et ivre de justice sauvage et prétendument divine, est aussi drôle et touchant qu'inquiétant.

photo_Coup_de_torchon_1981_2

Un gros pétage de boulons que nous montre Tavernier, dans ce film adapté d'une série noire et un petit peu de Céline, aussi, se passant dans une Afrique à domination française, mais on sent bien la perte d'influence 'blanche' sur ce pays 'noir' qu'on imagine être le Sénégal (après tout, le film a été tourné là-bas). Un chef d'oeuvre de plus, drôle et mouvementé, et totalement réussi et culte !