28657_b_blade_2

SPOILERS...

En 1998, Blade, de Stephen Norrington, était un excellent (et même remarquable) film fantastique, une adaptation réussie d'un comic-book étonnant sur un homme à moitié vampire, black, et traquant les vampires. Le film, un succès, sera à l'origine de deux suites, toutes deux avec Wesley Snipes reprenant le rôle-titre. Si la dernière suite (Blade : Trinity, de David S. Goyer, 2004) est à chier, la première suite, Blade II, réalisée en 2002 par Guillermo Del Toro, est indéniablement le sommet de la saga et un des plus grands films de super-héros jamais réalisés, tout simplement.

2002_blade_2_011

Le film est interprété par Wesley Snipes, Kris Kristofferson, Léonor Valera, Ron Perlman (futur Hellboy dans les deux films de Del Toro), Luke Goss, Thomas Kretschmann, Norman Reedus, Santiago Segura, Donnie Yen  et Matt Schulze. Doté d'un scénario de David S. Goyer (tiens ! le réalisateur du merdeux troisième volet ! Il est meilleur en simple scénariste...), produit par Wesley Snipes, le film, interdit aux moins de 12 ans, est une furia de sang, de violence, d'action et d'effets spéciaux, un film grandiose en tous points.

blade2_794015

Blade (Wesley Snipes) continue sa traque inlassable des vampires, et continue aussi de chercher son mentor et père adoptif, Abraham Whistler (Kris Kristofferson), laissé pour mort, disparu, mais qui a survécu à son agression (premier volet) et est devenu un vampire. En Europe de l'Est, il fait la connaissance de Scud (Norman Reedus), un jeune paumé qu'il enrôle, et retrouve Whistler, vampire depuis son agression l'ayant laissé entre la vie et la mort. Whistler avait été enlevé par une bande de vampires l'utilisant et le torturant, l'enfermant dans une matrice de sang, afin de les régénérer. Blade les tue tous et libère son mentor.

blade_2_1

Pendant ce temps, l'univers vampirique est traversé par une crise intense. Le virus vampirique a muté en une nouvelle souche, le virus Reaper, qui balaie leurs rangs, et offre à ses détenteurs de nouvelles caractéristiques, plus efficaces. Le clan des Reapers est dirigé par un certain Jared Nomak (Luke Goss), qui semble être l'instigateur de ce nouveau virus. Blade, dès son retour, va devoir en venir en aide avec un clan de vampires, les Damaskinos, aux prises avec les Reapers. Vampires contre vampires, et Blade, traqueur de vampires, au centre...Qui gagnera ?

2002_blade_2_014

Totalement efficace, Blade II est une réussite absolue dans le genre, un film brutal et choc, parfois drôle (enfin...c'est assez sombre, quand même !), interprété remarquablement bien par Wesley Snipes, pas le plus grand acteur au monde, mais très à l'aise dans le rôle du traqueur de vampire à moitié vampire lui-même, caché derrière ses légendaires shades. Le scénario est, sans être complexe, nettement plus soutenu que dans la majorité des films d'action de ce genre, et surtout des suites. En terme de suite, Blade II est, tout comme Spiderman II (et III) et The Dark Knight (et Batman - Le Défi de Burton, aussi), une des meilleures suites de films de super-héros qui soient. Supérieure à l'original, en fait, ce qui est aussi le cas des autres suites citées. Un nouveau classique du genre, et le sommet de la trilogie Blade, qui aurait mieux fait de rester un diptyque !