5857d68cd9280bc98d079fa912fd6740

SPOILERS...

En 1977, Martin Scorsese, auréolé du succès de Taxi Driver (et de sa Palme d'Or méritée), sort New York, New York, film musical interprété par Robert De Niro et Liza Minnelli, et avec aussi Lionel Stander, George Memmoli, Barry Primus, Mary Kay Place, Georgie Auld et Dick Miller. Le film, mondialement célèbre pour la fameuse chanson du même nom (composée pour le film et pour Liza Minnelli, qui l'interprète avec une force absolue, la chanson sera reprise notamment par Frank Sinatra, Freddie Mercury...), ne sera pas un succès commercial, loin de là. Oui, bide à sa sortie, pas le dernier bide pour Scorsese (Kundun, La Valse Des Pantins...) ! Mais le film est cependant une réussite artistique, interprétée par deux excellents acteurs.

new_york_new_york_1977_12_g

L'action démarre en 1945, le 15 août, jour marquant la fin de la Seconde Guerre Mondiale par victoire sur le Japon. New York est en liesse, le Tommy Dorsey Orchestra fait danser les foules dans un night-club de la ville. Jimmy Doyle (Robert De Niro), saxophoniste de jazz très talentueux et au tempérament de feu, fait la connaissance, dans le night-club, de Francine Evans (Liza Minnelli), une chanteuse ne parvenant pas vraiment à décrocher la timbale. Elle est célibataire, vit sans amant, mais refuse de donner son numéro à Jimmy, bien qu'il le lui demande sans cesse durant leur entretien. Le lendemain matin, ils se retrouvent, et Francine accepte, à contrecoeur, d'accompagner Jimmy à une audition. Jimmy convainc le dirigeant du club de faire chanter Francine, qui s'exécute. Jimmy l'accompagne au saxo, et le propriétaire du club, impressionné, les engage tous deux, en duo.

new_york

Jimmy et Francine vont, peut à peu, tomber amoureux l'un de l'autre, une belle relation commence alors, aussi bien professionnelle (le duo chant/saxophone fait des étincelles) que sentimentale. Mais les deux jeunes gens ont aussi deux caractères bien trempés, et leur histoire d'amour sera également la proie d'engueulades pantagruéliques. Francine, qui tombe enceinte de Jimmy, n'en peut plus, et le couple se sépare violemment (Jimmy la plaque). Sept ans plus tard, tous deux parviennent à la gloire, chacun de leur côté : Francine devient une chanteuse de renom, et fait même du cinéma. Jimmy, lui, assure avec son saxo et devient propriétaire de club. Il compose un thème musical que Francine, de son côté, interprète en chanson, succès immédiat, New York, New York. Le couple, déchiré, pourrait-il se reformer ?

New_20York_20New_20York_20pic2

Musicalement magnifique (la chanson-titre est inoubliable, mais il n'y à pas que ça), New York, New York est une réussite indéniable pour Scorsese, un film à la fois tendu (les engueulades et crises entre Jimmy et Francine sont vraiment violentes) et touchant, interprété à la perfection, très bien foutu. Ce n'est pas le film le plus connu du réalisateur, et il est clair qu'après des films comme Mean Streets et Taxi Driver, l'insuccès public était prévisible. Scorsese prendra mal ce bide, il sombrera dans la came, et c'est d'un lit d'hosto qu'il acceptera de tourner Raging Bull, idée de De Niro, pour se relancer (succès au rendez-vous, on le sait), malgré le fait qu'il n'aimait (Scorsese) pas la boxe !

New_20York_20New_20York_20pic3

Mais le fait que ce film musical faisant partie des meilleurs du genre n'ait pas été un succès ne l'empêche pas d'être une vraie réussite dans le genre, les acteurs assurent, la musique est inoubliable, le final est magnifique, comme la scène où on entend Liza Minnelli chanter la fameuse chanson-titre. New York, New York est un classique du genre, en somme, et un remarquable (et méconnu) Scorsese !