operationpeuraff

Sorti en 1966, Opération Peur est sans doute un des films les plus réussis de Mario Bava, réalisateur italien de séries B (et parfois de vrais nanars ou navets) ayant offert quelques classiques du genre (Le Masque Du Démon, Le Corps Et Le Fouet, 6 Femmes Pour L'Assassin), mais aussi de vraies merdes. Interprété par Giacomo Rossi-Stuart, Erkia Blanc, Fabienne Dali, Gianna Vivaldi et Piero Lulli, Opération Peur, aussi connu sous le titre d'exploitation anglais de Kill, Baby, Kill, et dont le titre original est Operazione Paura, est une réussite angoissante et gothique. Le film met en scène, entre autres, une petite fille fantômatique, interprétée, en fait, par un petit garçon à qui on a mis une perruque blonde. C'est une fille dans le film, c'est un garçon dans la réalité ! Assez amusant, non ?

operation

Le film, sinon, n'est pas amusant. L'histoire est glauque : une petite fille tombe de cheval et agonise, alors que les villageois, en pleine fête, ne l'entendent pas, le bruit étant trop fort, leur liesse aussi. Des années plus tard, le village semble sur le coup d'une malédiction : une série de meurtres et d'accidents survient, et tous auraient un lien avec ce drame atroce survenu quelques années plus tôt. La petite fille aurait d'ailleurs été aperçue à plusieurs reprises...

operationpeur1

Opération Peur est longtemps resté totalement inédit en France. Il existe désormais en DVD, mais sa première diffusion fut trèèèès tardive, dans la fin des années 90, sur Canal +, dans le cadre d'un cycle Mario Bava dans l'émission géniale (et hélas défunte désormais) Cinéma De Quartier, que présentait Jean-Pierre Dionnet. Malgré ses défauts (acteurs pas vraiment grandioses, réalisation parfois moyenne), le film distille une ambiance réellement troublante, surréaliste, qui peut faire penser à ce que Lynch fera par la suite (ça me semble évident que Lynch s'est parfois inspiré des ambiances surréelles des films de Bava, entre autres références). On frissonne souvent, voire même on angoisse, le ton est gothique, glauque, creepy. De ce point de vue-là, Opération Peur atteint parfaitement son but.

41TKEPFQHKL__SL500_AA240_

Après, comme je l'ai dit, il y à des défauts, et je continuerai toujours de préférer Le Corps Et Le Fouet, Le Masque Du Démon et Les 3 Visages De La Peur, pour moi les trois sommets de la carrière de Bava (dans sa période horreur, car il a touché à tout : aventures, policier, péplum, comédie). Mais un amateur de séries B (ç'en est une) et d'horreur gothique devrait sincèrement trouver son bonheur ici. On peut dire sans trop se gourer que Opération Peur est devenu un vrai film culte !