arton111

Sorti en 1988, gros succès à l'époque et devenu rapidement film culte, La Vie Est Un Long Fleuve Tranquille est le premier film réalisé par Etienne Chatilliez, un transfuge de la publicité. Le film reste encore aujourd'hui un de ses meilleurs films (juste derrière Le Bonheur Est Dans Le Pré, qui est supérieur, mais de peu), on cite souvent ses dialogues et ses scènes cultes, et la réplique la plus célèbre est indéniablement celle que j'ai choisie pour titrer mon article, je ne ferai donc pas l'affront de la remettre ici (allez voir plus haut, bande de fainéants !). Le film est interprété par Hélène Vincent, André Wilms, Daniel Gélin, Catherine Hiegel, Christine Pignet, Maurice Mons, Patrick Bouchitey, Catherine Jacob, Abbes Zahmani, Valérie Lalonde, Tara Römer et Benoît Magimel, révélé par le film et devenu depuis l'acteur que l'on sait.

untitled

Ais-je besoin de raconter (brièvement) l'histoire de ce film culte ? Allez, je le fais quand même, au cas où il y aurait, ici, quelqu'un qui ne l'aurait toujours pas vu (le film étant passé vendredi 25 décembre dernier dans l'après-midi sur France 2, le champ des personnes ne l'ayant toujours pas vu doit être très restreint, en même temps). L'action se passe dans les années 80, dans une ville du Nord de la France. Dans deux familles très, mais alors très différentes. D'abord, il y à les Groseille, une famille de prolos bien beauf', des RMIstes vivant en HLM avec leurs 6 enfants (dont un qui est en prison au début) et vivent de combines. Maurice (Benoît Magimel), dit Momo, 12 ans, est le plus débrouillard (et intelligent).

PBEC

Il y à aussi l'autre famille, les Le Quesnoy, famille de la bourgeoisie locale, on ne peut plus aisée. Le père (André Wilms) est directeur régional de l'EDF, la mère (Hélène Vincent) est catho praticante (comme l'ensemble de la famille) et participe à des kermesses, etc. Ils ont cinq enfants, dont Bernadette (Valérie Lalonde), 12 ans, qui agit, parfois, d'une façon un peu erratique, lunatique, pas du tout comme la petite fille modèle que sa mère voudrait qu'elle soit. Les Le Quesnoy sont amis avec le curé, le père Aubergé (Patrick Bouchitey), et avec leur médecin de famille, qui a d'ailleurs accouché Mme Le Quesnoy de ses enfants, le docteur Mavial (Daniel Gélin). Les Groseille, eux, sont amis avec l'épicier arabe, Hamed (Abbes Kahmani)...

LVEULFT

Un jour, Josette (Catherine Hiegel), amante et assistante de Mavial, n'en peut plus de se voir reléguer au rang de potiche par Mavial, et décide de le plaquer (après que celui-ci, dans la douleur, ait perdu sa femme, un malheur n'arrivant jamais seul). Elle décide, aussi, de révéler quelque chose qu'elle a fait 12 ans plus tôt, quelque chose qui risque fort de foutre en l'air la carrière de Mavial : il y à 12 ans, alors que Mme Le Quesnoy a accouché (et que, dans le même hôpital, Mme Groseille ait aussi accouché), Josette, folle de rage après avoir été rabrouée par Mavial qui refusa ses avances, échange les bracelets des bébés des Groseille et Le Quesnoy. Car Maurice (ou Momo) est en fait un Le Quesnoy, et Bernadette, en fait, est la fillle des Groseille. Afin de rétablir, avec 12 ans de retard, cette bourde monstrueuse, les deux enfants vont alterner dans leurs familles, ce qui va occasionner pas mal de dégâts...

PB

Rempli de scènes cultes comme la fête paroissiale (avec Bouchitey chantant Jésus Reviens, Jésus Reviens), la crise entre Mme Le Quesnoy et sa bonne Marie-Thérèse (Catherine Jacob) enceinte mais n'ayant jamais couché (comme la Vierge Marie, ah ah ah) ou la fameuse réaction de Mavial en lisant la lettre-aveu de Josette (Laaaaa saloooooooope...oh, la salope... la saloooooooope, la saaaaloooope...), ce film est un pur régal de tous les instants, 90 minutes le plus souvent hilarantes, mais aussi cyniques, caustiques, méchantes. Un film qui dénonce les inégalités sociales (même si, franchement, le trait est un peu lourd, pour décrire les deux familles : les Le Quesnoy sont tellement bourgeois-catho que ça en devient écoeurant, et les Groseille sont tellement prolo que ç'en est invraisemblable - mais c'est jubilatoire, aussi).

LVD

La Vie Est Un Long Fleuve Tranquille, avec ses dialogues cultes (Ne jurez pas, Marie-Thérèse !), est un des fleurons de la comédie française, un film au succès monumental et justifié. Un des meilleurs Chatilliez, on ne s'en lasse vraiment pas !