affiche_l_emmerdeur_1244193369

Sorti en 1973, L'Emmerdeur, réalisé par Edouard Molinaro, est l'adaptation du Contrat, une pièce de théâtre écrite par Francis Veber en 1971. Le film devait, à la base, être interprété par Louis De Funès et Bourvil, mais la mort de Bourvil interrompra le projet. C'est Lino Ventura et Jacques Brel qui tiennent les rôles principaux, et Caroline Cellier, Jean-Pierre Darras, André Valardy, Nino Castelnuovo, François Dyrek et Xavier Depraz interprètent aussi le film. Un remake américain (Buddy Buddy en 1981) sera fait, et 2005, Veber reprendra, au théâtre, la pièce, avec Richard Berry et Patrick Timsit. Cette reprise théâtrale sera un succès, mais manque de bol pour nous, en 2008, Veber tournera le remake cinéma, avec les mêmes acteurs. Et là, ça sera un carnage honteux.

l_emmerdeur_molinaro_1

Veber a toujours dit qu'il détestait le film de Molinaro. Franchement, à voir le film de Molinaro, on se demande ce qu'il y à dans la tête de Veber ; du vent ? de la merde ? Car l'original de 1973 est une merveille de précision comique, un film court (80 minutes) mais incroyablement drôle et bien foutu, on rit du début à la fin, et servi par des acteurs immenses. Le remake que Veber fera lui-même ne va nulle part, c'est une merde ratée, inutile, qui ternit et la filmographie de Veber, et l'oeuvre originale, sans parler de la pièce elle-même. Mais suffit de parler du remake. Parlons du film de Molinaro !

h_20_1380287_1231500087

Milan (Lino Ventura) est un tueur à gages froid, implacable, solitaire, une vraie machine. Il doit exécuter un contrat : abattre un homme sur le point de témoigner à charge dans un procès sensible, à Montpellier. Il prend une chambre d'hôtel donnant sur le Palais de Justice, et attend son heure, c'est à dire, que le fourgon de police amène le témoin à charge. Mais son contrat sera impitoyablement mis à mal par l'occupant de la chambre voisine de la sienne (qui communique par une porte), un certain François Pignon (Jacques Brel). Ce Pignon est un homme désespéré, sa femme le trompe avec un psychiatre, Fuchs (Jean-Pierre Darras), et il est lassé de la vie. Il tente de se suicider par pendaison à la tuyauterie de la salle de bains, mais provoque une inondation.

18478739us5

Milan est obligé de ranger son arsenal pour lui porter (à contrecoeur) secours et pour rassurer les gérants de l'hôtel sur la bonne conduite de Pignon, dont il affirme qu'il va le surveiller pour éviter une rechute. Pignon, sympa et dépressif, un bon mec un peu simple (mais pas con), va s'enticher de Milan, qui aimerait bien que cet emmerdeur malgré lui lui lâche la grappe, afin qu'il puisse honorer son contrat. Mais penses-tu ! Pignon s'accroche désespérément à ses basques, et lui demande de l'aider à reconquérir sa femme, Louise (Caroline Cellier)...

250_____EMMERDEUR_610

Hilarant, servi par des acteurs au sommet (Brel touchant et drôle en emmerdeur suicidaire, Ventura immense et glacial en tueur froid et emmerdé) et une réalisation assez efficace, L'Emmerdeur est un classique absolu de la comédie. Un film riche en gags et dialogues irrésistibles, qu'on ne se lasse pas de revoir. Un must, en un mot !