C__etait_demain

Réalisé en 1979, C'Etait Demain... est un film de Nicolas Meyer interprété par Malcolm McDowell et David Warner. On y trouve aussi Mary Steenburgen, Charles Cioffi, Patti d'Arbanville, Joseph Maher et Kent Williams. Mélange efficace entre science-fiction, fantastique et épouvante servi par une interprétation de haute classe, le film est on ne peut plus original, car il met en scène des personnages ayant réellement existé, mélangés à des faits imaginaires venant soit de romans, soit de l''imagination du scénariste et réalisateur Nicholas Meyer. En effet, C'Etait Demain... met en scène le fameux tueur en série Jack l'Eventreur et l'auteur de SF/fantastique Herbert George Wells, qui était son contemporain.

c_etait_demain_time_after_time_1979_refference

L'action se passe à Londres, au XIXème siècle (exactement en 1893), alors que le mystérieux et terrifiant tuer en série Jack l'Eventreur sème la panique parmi les prostituées de White Chapel (quartier populaire de Londres). Herbert George Wells (Malcolm McDowell, décidément un acteur de talent) reçoit plusieurs de ses amis chez lui, un soir (parmi eux, John Lesley Stevenson (David Warner), un chirurgien), et en profite pour leur montrer une invention, une machine qu'il a lui-même construite, et qui, selon lui, permettrait de voyager dans le temps. Stevenson, dont le comportement est un peu distant, s'empare de la machine et l'actionne. Il disparait devant Welles et les autres convives, et se retrouve dans le futur, en 1979. Wells se lance à sa poursuite, et arrive lui aussi en 1979.

c_etait_demain_time_after_time_1979_diaporama_portrait

Les raisons de la fuite de Stevenson ? Au cours du repas, des policiers viennent frapper chez Wells pour arrêter le chirurgien, fortement suspecté d'être Jack l'Eventreur. Stevenson (qui est effectivement le serial-killer), en guise d'aveu, prend la fuite, en utilisant la machine de Welles. Wells, afin d'aider la justice et pour éviter tout drame dans le futur, va alors le traquer. Le tueur en série et l'auteur/inventeur se retrouvent ainsi en plein monde moderne, et Jack l'Eventreur va alors se rendre compte que la perversion de la société de 1979 fait que le crime est devenu, plus ou moins, banal. Bref, que le Jack l'Eventreur du XIXème siècle est devenu un mythe du passé, mais que ses crimes, en 1979, passeraient presque inaperçus...Choc des générations !

c_etait_demain_time_after_time_1979_reference

Time After Time, adaptation d'un roman de Karl Alexander et d'une histoire de Steve Hayes, est un film fantastique aussi angoissant (des scènes de meurtres dures, mais peu nombreuses, et le film n'est pas très gore) qu'amusant. Voir Jack l'Eventreur regarder, à la TV, la vie en 1979 et la commenter à un Wells acharné de le ramener à leur époque pour le faire juger et condamner, est un grand moment de fantaisie. Les acteurs sont excellents, les effets spéciaux (la machine) sont bien foutus, et l'histoire, un peu farfelue, est très amusante et fantaisiste. En un mot comme en cent, ce film assez méconnu mérite vraiment le visionnage !