1219324918_magicien_oz

SPOILERS…

Voici un film qui figure parmi les préférés du public international (Américain, surtout, pour être précis). Réalisé en 1939 par Victor Fleming, adapté d’un roman pour enfants de L. Frank Baum, Le Magicien D’Oz est, encore de nos jours, un enchantement de tous les instants. Interprété de façon magistrale par Judy Garland (qui dût porter un corset pour atténuer la taille de sa poitrine, vu qu’elle interprète une jeune fille largement plus jeune qu’elle), le film mélange fantastique et comédie musicale, noir & blanc et couleurs. Il fait encore l’objet d’un immense culte, a de nombreux fans de par le monde. Si vous voulez vraiment voir un film enchanteur, ce film est pour vous.

1219325899_small_113890

L’action de ce film se passe d’abord en plein Kansas. Dorothy (Judy Garland) rêve de découvrir le vaste monde. Un jour, une monstrueuse tornade sévit sur les plaines du Kansas où Dorothy vit avec ses tuteurs et son petit chien Toto. Propulsée par la tornade avec sa maison, elle arrive dans un monde enchanteur, Oz, coloré (à partir du moment où Dorothy et Toto arrivent à Oz, tout le film est en couleurs, alors que les passages au Kansas sont en noir & blanc).

1219325681_le_magicien_d_oz_the_wizard_of_oz_1939_diaporama_portrait

La maison de Dorothy, en tombant, a tué une méchante sorcière. Les habitants, ravis d’être libérés, demandent cependant à Dorothy de trouver et de détruire la méchante Sorcière de l’Ouest, qui les terrifie. Dorothy, qui n’aspire qu’à une chose, retrouver le Kansas, prend la route. En chemin, elle rencontrera un Epouvantail rêvant d’avoir un cerveau, un Lion peureux rêvant d’avoir du courage, et un Bûcheron de Fer-blanc rêvant d’un cœur. Tous veulent rencontrer le fameux Magicien d’Oz, qui dirige le pays, et est empli de pouvoirs magiques. Sentant que ce Magicien peut la ramener chez elle, Dorothy se joint à la troupe…En chemin, entre autres rencontres, ils découvriront un peuple de nains, les Munchkins…et la fameuse et terrible Sorcière de l’Ouest.

1219325870_small_113888

Rempli de chansons tout simplement somptueuses, dont la fameuse Over The Rainbow qui figure largement parmi les chansons les plus belles de tous les temps, Le Magicien D’Oz est un de ces films qu’il faut à tout prix voir si on veut vraiment savoir ce qu’est le vrai, bon cinéma. Les plus jeunes diront sûrement que le film est un peu daté, mais il date quand même de 1939 (il aura 70 ans dans un an), et pour l’époque, c’est magistral.

1219325936_small_113886

P.S. : A noter, une chose étrange, inexplicable, qui relie ce film mythique à un album lui aussi mythique, The Dark Side Of The Moon de Pink Kloyd (1973). Les membres du groupe, lors de la création du disque, ne pensaient absolument pas au film (d’ailleurs, l’album ne parle absolument pas du thème du film), pourtant, il existe un grand nombre de similitudes entre les deux œuvres. Par exemple, toute la face A du disque dure exactement la même durée que la partie noir & blanc du début du film (la face A s’achève par un morceau appelé The Great Gig In The Sky, et a première partie du film se termine par une grande fête dans le ciel, une tornade). Autre rapport, les liens entre la chanson Brain Damage du disque et If I Had A Brain du film (chanté par l’Epouvantail). Il existe bien d’autres liens entre les deux œuvres. Pour les découvrir, mettez en route le disque (en mode repeat, format CD – environ deux fois et demi la durée du disque, qui est de 43 minutes) au moment où le lion de la MGM rugit pour la troisième fois, juste avant le début du film. Et savourez.

1219325636_small_113885

Pour plus d’infos, le site (en anglais) The Dark Side Of The Rainbow vous en apprendra bien plus. Troublant cas de synchronicité qui rend ce film d’autant plus mythique qu’il y à plein d’autres anecdotes à son sujet, notamment une scène qui montrerait un Munchkin en train de se suicider par pendaison (rectification faite, ce qu’on voit à l’arrière-plan de cette scène n’est qu’un gigantesque oiseau de décor – allez fouiller sur Internet, vous pourrez obtenir une vidéo qui vous montrera cette scène en détail !). Tout ceci rajoute au coté culte et mythique de ce film intemporel, qui compte parmi les plus belles réussites de l’histoire du cinéma international. A voir et à revoir.