1213522692_macbeth_0

SPOILERS !

Réalisé en 1971 par Roman Polanski, produit par Hugh Heffner (patron

de Playboy, n’y voyez pas de mauvaises intentions, car le film ne contient pas ou peu de nudité), interprété par Jon Finch (Frenzy d’Hitchcock), Francesca Annis (Dame Jessica dans Dune de David Lynch) et Martin Shaw, Macbeth, adapté de la fameuse pièce de William Shakespeare, est à proprement parler un chef d’œuvre. J’ignore si c’est la meilleure adaptation d’une pièce de Shakespeare, ne les ayant pas toutes vues, mais j’ai vu toutes les adaptations de Macbeth, et là, aucun doute, c’est la plus belle, vraiment.

1213522873_macbeth05bis

L’adaptation d’Orson Welles était belle aussi, mais sans doute un peu trop académique. Puis le film d’Akira Kurosawa, Le Château De L’Araignée, qui s’inspire fortement de Macbeth, est superbe, mais ce n’est pas une adaptation littérale de la pièce, juste une transposition au Japon féodal. Reste celle de Polanski, qui est violente, crue, âpre, onirique, cruelle…qui possède un souffle littéralement shakespearien.

1213522781_macbeth

L’action se passe en Ecosse, au Moyen-Âge. Macbeth (Jon Finch) et Banquo (Martin Shaw), deux seigneurs, sortent victorieux d’un combat. Ils rencontrent trois sorcières, lesquelles annoncent à Macbeth qu’il deviendra très bientôt roi d’Ecosse. Or le roi actuel, Duncan (Nicolas Shelby), est loin d’être sur le point de finir son règne… Macbeth, qui parle de cette révélation à sa femme (Lady Macbeth – Francesca Annis, sublime), décide d’aider le destin. A eux deux, mari et femme, ils vont assassiner Duncan, afin que Macbeth prenne sa place. Macbeth fera aussi assassiner Banquo, afin que celui-ci ne vienne pas proclamer à tout le monde de la manière dont Macbeth a conquis le trône d’Ecosse… Au fur et à mesure de son règne, Macbeth va sombrer dans la folie et la paranoïa, de même que sa femme. Le repentir de son crime, son avènement précipité et injustifié au trône, vont le rendre complètement fou. Pendant ce temps, une immense conspiration de ses seigneurs se forme, afin de le détrôner et de le mettre définitivement hors d’état de nuire…

1213522757_macbeth03

Acteurs épatants (Jon Finch vient du théâtre, ça se voit), réalisation sensationnelle (une scène de duel final totalement ahurissante), ambiance mortifère, onirique, étrange, musique sublime, images renversantes de beauté et montrant un Moyen-Âge très crédible…Le Macbeth de Polanski est un monument à voir absolument, même si vous n’êtes pas fan de Polanski (car ce film diffère pas mal de ces autres réalisations), même si vous n’êtes pas fan de Shakespeare (dont c’est de loin la meilleure pièce avec Richard III et Hamlet), même si vous n’êtes pas fan de tragédie…On reprochera beaucoup à ce film son coté cru, violent, sans espoir. Certes, le film est cru, parfois un peu vulgaire (et pas seulement à cause de sa mention 'production Playboy', ah ah), mais il a le mérite de montrer le Moyen-Âge sous un jour vraiment crédible, un peu comme le feront, respectivement 10 et 14 ans plus tard, Excalibur et La Chair Et Le Sang. En plus d’être, donc, l’adaptation shakespearienne parfaite, c’est aussi le premier grand chef d’œuvre moyenâgeux de l’histoire du cinéma. Un film comme ça, par conséquent, ne s’ignore pas.