1213537627_masque_demon

SPOILERS…

Réalisé en 1960 par Mario Bava (c’est son premier film en tant que réalisateur), Le Masque Du Démon (connu aussi sous son titre d’exploitation anglophone, Black Sunday) est un sommet du cinéma d’horreur des années 60. Tourné dans un noir & blanc sublime, avec peu de moyens, et avec le concours d’une actrice anglaise ayant beaucoup joué en Italie (Barbara Steele), le film est devenu, avec le temps, un film culte.

1213537733_masquedudemonpic2

Le début du film est ahurissant : pendant l’Inquisition, une sorcière et son amant sont menés au bûcher. Avant de mourir, le bourreau leur fixe sur le visage un masque de bois hérissé de pointes de fer, le masque du démon. On leur applique aussi la marque du diable au fer rouge. La scène où l’on fixe le masque est saisissante : le bourreau pose le masque clouté sur le visage de la sorcière, puis frappe dessus un bon coup avec son maillet, et le masque s’enfonce (on le voit de profil, et malgré le noir & blanc, on distingue du sang) avec une brutalité extrême. Voir ça marque pas mal, surtout dans un film de 1960. Passé le générique, on arrive 200 ans plus tard, dans le même petit village. Et là, va bientôt arriver le réveil et la vengeance de la sorcière et de son amant, qui vont sortir de leurs tombes pour exercer leur vengeance, comme promis 200 ans plus tôt sur le bûcher…

1213537791_8k6ii5gh

La Maschera Del Demonio est un classique du genre, un film que tout bon amateur de cinéma fantastique et d’horreur doit voir au moins une fois dans sa vie.

Très bien réalisé (malgré le fait que Mario Bava ne soit pas un réalisateur de grand talent, il faut le reconnaître) et plutôt bien interprété, le film contient une foule de passages angoissants, mais son point d’orgue culmine sans doute avec sa scène d’intro, courte, mais réellement marquante. Ceci dit, la scène du réveil du sorcier est aussi vraiment excellente. Ce film figure parmi les meilleurs de Mario Bava avec Le Corps Et Le Fouet (déjà abordé ici), 6 Femmes Pour L’Assassin et le TVfilm méconnu et rarissime Chiens Enragés (longtemps resté oublié, sonorisé après la mort de Bava, ce TVfilm date de 1974). Un vrai chef d’œuvre de l’horreur de série B made in Italia. Dans son genre, un vrai must !