1226925521_les_revoltes_de_l_an_2000_0

Spoilers !

Attention, film choc. Réalisé en 1976 par Narciso Ibanez Serrador, Les Révoltés De L’An 2000, malgré son titre français trompeur faisant enser à de la SF, est un sommet du film d’horreur, un film tout aussi malsain et oppressant que La Dernière Maison Sur La Gauche de Wes Craven. Le sujet, en grande partie révélé par le titre original espagnol (Quien Puede Matar A Un Nino ?), est choquant, tabou, révoltant, et original.

1226925649_revoltesdelan200003

L’histoire est simple, et va donner lieu à une situation effrayante : un couple, Tom et Evelyn (laquelle est enceinte) sont anglais, et sont en vacances dans le sud de l’Espagne. Un jour, ils affrètent un bateau pour se rendre sur une petite île méconnue, qu’ils préfèrent découvrir plutôt que d’arpenter les villes surpeuplées de touristes. En arrivant sur l’île, ils découvrent un village dépeuplé…enfin, pas totalement dépeuplé : des enfants vivent là. Que des enfants. Et ces enfants ont un comportement très étrange, et même meurtrier… Tom et Evelyn vont vite se rendre compte que les adultes ont été massacrés par les enfants, qui règnent ici en maîtres. Pris au piège par les bambins, ils vont tout faire pour s’en sortir vivants. La question la plus essentielle n’est pas de savoir comment ils vont faire pour s’en tirer, mais plutôt, parviendront-ils à se défendre face à des enfants ? Comment pourront-ils surmonter l’horreur de la situation ? Même dans pareil cas, comment est-ce possible de faire du mal (et même de tuer) à un enfant, malgré le fait que l’enfant, lui, cherche à vous tuer ?

1226925598_04

Ultime tabou abordé dans ce film, donc, celui de la maltraitance envers les enfants (et autre sujet, bien entendu, les enfants tueurs, tout aussi tabou). Le titre le dit bien, ‘comment peut-on faire du mal à un gosse ?’ Même en pareille situation, même si c’est pour protéger sa propre vie, ça semble totalement affreux de devoir en arriver là. Mais en même temps, ça semble totalement affreux de se dire que des enfants puissent péter les plombs, se révolter contre les adultes, au point de les massacrer sauvagement. Ce sujet sera abordé aussi par Stephen King dans sa nouvelle Les Enfants Du Maïs (dans le recueil de nouvelles Danse Macabre de 1978), et a aussi été abordé, entre autres, dans Le Village Des Damnés. Mais jamais il ne l’a été avec autant de force, de violence, de virulence que dans ce film mythique et dur de Serrador. Enfin disponible en DVD zone 2 (sorti en même temps que l’édition collector de La Dernière Maison Sur La Gauche, chez WildSide), Les Révoltés De L‘An 2000 est un monument tragique et gore, violent et malsain, sordide et par la même occasion, grandiose. Un film dur et essentiel pour tout amateur de cinéma choc. Culte. Pour spectateurs avertis !